Formation: Protégez vos enfants lorsque vous vous séparez d’un manipulateur pervers narcissique

21 octobre 2013 Par

Formation: Protégez vos enfants lorsque vous vous séparez d’un manipulateur pervers narcissique

FORMATION / DÉBAT

samedi 9 novembre 2013 – Paris – 13h

Se séparer d’un manipulateur  –  Comment protéger vos enfants ?

 COMPLET !

– Déjouer les manipulations du parent toxique –

Vous n’êtes pas seul à subir les conséquences d’une séparation avec un  PN, vos enfants ont besoin d’être armés, préparés, conseillés, accompagnés afin de réagir et ainsi déjouer les manipulations du parent toxique.

Une multitude de solutions s’offrent à vous pour prévenir la souffrance de vos enfants, les aider à s’adapter au mieux à la situation en fonction de leur histoire, leur âge leur personnalité ….

Lors d’une séparation ou d’un divorce avec un manipulateur pervers, les enfants subissent aussi les conséquences de la situation, mais n’ont pas forcément les outils ou la compréhension nécessaires pour savoir comment réagir.

Que faire pour accompagner le vécu des enfants dans ce contexte et prévenir leur souffrance ?
Comment les aider à s’adapter au mieux à la situation selon leur histoire, leur âge, leur personnalité,… ?

Cet atelier conçu et animé Geneviève SCHMIT, experte dans l’aide aux victimes de manipulateurs pervers accompagnée par Sandrine, une maman qui se définit par son remarquable courage et sa capacité à aider ses propres enfants à nager en « eau trouble ».

 

Objectif :

Trouver des solutions individuelles pour préserver au mieux le bien-être de l’enfant et de lui offrir le cadre le plus favorable possible à son développement.

Les participants auront la possibilité d’apporter des cas pratiques ou des situations vécues s’ils le souhaitent.

 

Où ?

83 allée Darius Milhaud – 75019 Paris
face au théâtre Darius Milhaud

Plan d’accès

Métro : Porte de Pantin ligne 5
Parking (à 250 m) : Cité de la musique et Grande Halle de la Villette 211 avenue Jean Jaurès – 75019

A qui s’adressent ces ateliers ?

– A tout parent victime de manipulation perverse dans le cadre de séparation ou divorce

– Aux professionnels de la relation d’aide, travailleurs sociaux, médiateurs, thérapeutes,…

– A toute personne intéressée par le sujet.

 

Quel est le programme ?

13h à 13h15 accueil  -soyez précis sur votre heure d’arrivée !
13h15 à 15h00 apport théorique: Geneviève SCHMIT : « Séparation ou divorce, enfant et manipulation perverse : spécificités et approche thérapeutique » & discussion
15h00 à 15h15 pause
15h15 à16h30 réflexion autour de cas pratiques
16h30 à 17h00 conclusion et évaluation de l’atelier

 

Tarif :

100 Euros TTC /personne à régler par CB dès la réservation

Inscriptions closes

 

Vos intervenantes:

Genevieve SCHMITGeneviève SCHMIT est une thérapeute-analyste depuis 1995, et experte dans l’accompagnement des personnes victimes de violence psychologique et de manipulateurs pervers narcissiques.
Son approche est fondée sur les thérapies brèves et analytiques et elle apportera son expérience de 5 ans d’accompagnement et de soutien des victimes de manipulateurs pervers dans le cadre intra familial
http://soutien-psy-en-ligne.fr
http://pervers-narcissiques.fr

 

 

SandrineSandrine RITORTO, 38 ans est mère de 2 enfants de 12 et 9 ans. Sandrine est commerciale dans le monde de l’utilitaire.  Elle a vécu 12 ans avec le père de ses enfants, manipulateur pervers narcissique de haut vol, qu’elle a réussi à quitter il y a près de 9 ans. Leur vie a été et reste bouleversé par cet homme. Grâce à son caractère combatif et juste, il a de moins en moins d’emprise sur la  vie de la famille.
Riche de cette connaissance elle est en capacité de vous apporter la vision concrète, ses conseils et son expérience pour mieux gérer ces situations.

Lisez son témoignage en cliquant sur ce lien:  Témoignage de Sandrine

 

Pour toute réservation s’adresser à Geneviève SCHMIT au 06 43 43 15 79
laissez un texto si je ne puis répondre

– Nombre de place limité –

42 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Laurie

    Bonsoir,

    J’habite en Lorraine et j’ai besoin d’aide pour mon enfant et moi même,J’ai vécu 10 ans avec un PN, qui est le pere de mon Fils. Il demande une garde partagée (une semaine-une semaine) avec une scolarisation dans une école de son choix pour permettre ce mode de garde… j’ai besoin de conseil pour me préparer à me défendre et surtout défendre le bien être de mon enfants.
    je vous en prie aidez moi.

  2. rey nathalie

    bonjour
    j’ habite Toulouse et j’ai besoin de ces informations pour mon petit bout de 8 ans
    j’ai obtenu une garde classique pas de GA mais je dois déménager à 50 kms pour mon travail et je vais changer de lieu de vie aussi je voudrais des conseils p monter mon dossier pour ne pas risquer de perdre la garde
    merci de m’aider
    Nathalie

    • Bonjour,
      De nombreuses personnes se déplace de loin, mais je comprends que ce ne soit pas toujours possible.
      Il reste les consultations individuelles pat téléphone et Skype …
      Bon courage, Geneviève SCHMIT

  3. Arnoux

    Bonjour madame
    Si. Il y a des journées de formation
    Je suis intéressée.
    Merci de me prévenir
    Par mail.
    Cordialement
    Mme arnoux.

    • Bonjour,
      Il y a celle-là dont je parle dans la page …
      Si vous souhaitez y participer, laissez moi très vite un texto sur le 06.43.43.15.79 car il y a déjà beaucoup de demandes …
      Cordialement, Geneviève Schmit

  4. Bonsoir Madame,
    La fille de mon frère qui a 42 ans vient de séparer d’un pervers depuis juillet 2014, ils étaient kinésithérapeutes tous deux dans la cabinet de son épouse.
    Belle vie avec une jolie Camille de 8 ans, jusqu’au jour ou tout a éclaté ce 12 juillet 2014.
    Il était violent et a reçu des blessures constatées par la médecine légale, et à portée plainte à la Gendarmerie.
    Il est resté en garde à vue une nuit et demi journée ou il a avoué la torture qui lui faisait subir.
    Il a l’interdiction de revenir dans la maison en commun.
    Depuis cette date de garde alternée avec l’enfant de 8 ans il lui fait vivre un enfer, et se sert de l’enfant la manipule pour blesser et achever son épouse .
    L’enfant est déstabilisé, et il lui interdit de voir une psychologue sous prétexte qu’elle n’en n’a pas besoin … il lui faut un regard sur tout ..
    Il demande que l’enfant pme asse devant un avocat et soit écoutée par un juge ?
    En fin c’est l’enfer, et permets de vous demander vôtre aide.
    Si vous avez une de vos confrère pour consultation sur la haute Garonne Toulouse.
    Afin de lui procurer des armes pour s’en sortir et l’aider.
    Suis très reconnaissante du travail que vous effectué et qui semble de plus en plus présent dans la population.
    Vous remercie d’avance, recevez mes salutations distinguées.
    Christiane

  5. sortir

    Bonjour,

    Vous serait-il possible de résumer les quelques points importants -comme vous le faites si bien sur les pages de votre site- de cette conférence visant à protéger les enfants ?

    merci

    • Bonjour,
      J’ai déjà tenté de répondre aux points principaux dans les deux vidéos concernant les enfants et qui sont dans ce site.
      Regardez les et dites moi si ce support vous apporte déjà quelques réponses.
      Affectueusement, Geneviève Schmit

  6. maman et fière de l'etre

    bonjour,
    comme je me reconnait dans toutes ses histoires. Jusque là, je ne pensais pas que j’avais vécu avec une tel personne, jusqu’à lire pleins de choses la dessus. J’ai vecu environ 3 ans avec un homme (qui me semble bien etre un pn).
    Au debut tout aller bien, je travailler, il travailler, il avait des enfants d’une premiere union auquels il laisser tout passer, on aurait dit qu’ils servaient juste de décors. Enfin au bout de quelque mois j’ai appris que j’étais enceinte, j’ai perdu mon boulot, il m’a fait couper les ponts avec ma meilleurs et seule amie, il a fallu déménager soit disant pour se rapprocher de ses enfants, mais je me rend compte que maintenant c’était plus pour m’éloigner de ma famille (qu’il penser qu’avec les kilometre en plus je n’irait pas les voir)et pour lui se rapprocher de ses ami(e)s et de sa famille.
    Quand il rentrait du boulot il était constament au telephone, sur l’ordi ou chez des amis sans meme me prevenir me laissant les enfants….
    Nous avons eut 2 petite rupture de ma part mais revenait me chercher en me promettant de changer, d’instaurer des regles (qu’il ne tenait pas)… J’y croyer tellement meme sil me menacer en disant qu’il ferait tout pour me retirer la garde de notre enfant. J’ai résisté le plus possible, que mon enfant soit le plus autonome possible, j’aurais attendu encore longtemps si lui n’avais pas mit un terme a notre relation (sur un coup de tete disait il, pour voir si je tenait vraiement a lui).
    de cette rupture, je n’y suis pas retourner malgres les menace, le chantage au suicide, le harcelement…il a demander la résidence principale, ma laisser des pile incroyale de message avec menace quil disait que des qu’il aurait la garde de notre enfant il partirai loin pour que je ne le revoye plus…J’ai obtenu la residence principale.
    Encore le mois dernier,apres plus de 2 ans de séparation il m’envoyer encore des message pour reprendre la vie commune alors qu’il était et est avec une autre femme.

    A l’heure actuelle, je vais mieu meme si tout n’est pas rose tous les jours, j’ai une maison (que je ne fuit plus), je reprend petit a petit quelques activité, mais pour le moment je ne souhaite enfin je n’arrive pas a entamé de relation avec un autre homme.

  7. Je suis séparée d’un p.n depuis 3 mois et divorcée depuis 2 mois mon ex a réussi me faire accepter un divorce en consentement mutuel et une résidence alternée pour 2 enfants 10 ans et 6 ans et demi. Je suis passée le mois de juillet avec mes enfants dans mon pays natale entourer de ma famille (ma seul famille en France ses sont mes enfants).Pendant ce mois j’ai entendu comment leur pere se comporte: il parle de mal sur moi et ma famille,et surtout il convaincre mon fils de préférer son père; son projet et de faire le petit a demander de vivre avec son père.
    (Mon ex est déjà se mis en couple avec une femme divorcée avec 4 enfants dont 2 sont copains avec mes enfants. )
    Il est très intelligent et j’ai l’impression qu’il a un programme établi pour récupérer les enfants chez lui.
    Mon ex est prof de piano et mon fils est très douée en piano (après bcp des heures passe a entraîner sous la pression de son père). Le petit pense que le seul chose qu’il pourra faire dans sa vie c’est pianiste et que c’est un métier qu’on gain beaucoup d’argent. Il n’a pas de copains a l’école et j’ai vu pendant le vacances qu’il a des problèmes de comportement qui me rappelle son père (j’étais mariée 20 ans avec lui).
    J’aimerai de amener mon fils voir un psychologue mais je crains que même si son père sois d’accord ,il va empêcher la thérapie (comme il a déjà fait l’année dernier en préparant le petit et par un lavage de cerveau.
    Comment faire? est il possible de le faire suivre une thérapie sans que son père le sache? Comment expliquer aux enfants ce que leur père fait sans dire de mal de lui? Et comment se préparer si je voudrais pour la suite demander la garde principale? (j’habite loin de Paris)
    Merci

    • Bonjour Oren,

      Là vous abordez deux problèmes: Le suivi d’un enfant sans l’accord du père et les stratégies pour demander la garde principale …
      Téléphonez moi pour qu’on en parle.

      Courage! Geneviève Schmit

  8. bonjour j ‘ai vecu avec une femme pn , je l’ai recontrer en 2005 et etait mere de 2 enfants ainsi que moi , les premiers mois parfaits puis elle me demande de l’argent , puis des reflexions et des insultes la rien de mechant , elle me trompe decembre 2005 alors que le matin je l’embrassais le soir meme elle etait dans le lit avec un ex ( 34 ans tout de meme et devant ses enfants ) et m’avait promis que l’on vivrait ensemble je venais de quitter ma femme a sa demande , cela dure 6 mois elle revient , gentille pendant 1 mois puis redemande de l’argent , puis des insultes et des coups , je garde ses enfants car je vivais chez ellejusqu’a 2 h du amtin par deux fois en fait elle vaiot rencontrer quelqu’un a son travail , elle trouve un pretexte que ma fille de 17 ans se fasse agresser pour la traiter d’allumeuse on se dispute je repart en me faisant taper dessus , elle reviens 3 mois aprés nous sommes en 2007 en fevrier , elle s’excuse me redemande de l’argent , elle m’aime , et j’apprend 2 mois apres quelle est enceinte de 10 semaines ( elle me l’annonce par sms )je viens vivre avec elle , et tout se passe bien jusqu’a la naissance ( la seule fois ou j’ai ete heureux ) puis a 2 mois : refus de me donner notre enfant pour lma promener , elle ne veut pas que je la montre a ma mere pendant 9 mois ( je l’ai fait en me cachant ) donner des consignes a ses enfants : pas droit de lui donner a manger de la changer ( ses enfants 13 ans et 15 an s) elle m’annoce apres que son fils m’est voler de l’argent mes lunettes mes montres pour s’acheter de la drogue , que jade n’est pas de moi , je fais une depression car j’avais trouver quelque temps avant une facture pendant notre deuxieme liaison et 2 jours avant notre rupture de quick a amilly a 21h30 et deux fois , elle retrouvait quelqu’un et couchait avec , pendant 2 mois je prend 10 kilos et j’ai peur de faire un test adn en espagne , je le fait quand meme sans la prevenir , elle est de moi , puis apres c’est la descente aux enfers , coups , je dors dans mon vehicule en hiver 4 fois , son fils me vole tous ce que j’ai , depenser 60000 € en 3 na s, bourrer de dettes 4 credits revolving , hussier et affichage en mairie , paie pas la cantine ( 1700 € , ses factures d’eau : 2000 €, telephone , electricité ) et j’en apsse et des meuilleurs , et j’arrete pas de l’aider , son fils condamne pour incendie volontaire , vire de l’ecole pour vol , elle m’humilie tous les jours matin midi et soir , trop gros , je pue , je ronfle ( passer de 83 kg a 95 kg en 4 mois ) obliger de dormir sur le canape , elle me aprle plus et discute sur facebook a longueur de journée , puuis j’apprend debut 2009 en voulant lui mettre l’electricité chez elle ( je suis agent edf et elle me le reclamait alors que je l’avait laisser dans mon ancienne maison de ma femme ) elle refuse , consterné je lui demande pourquoi apres m’avoir demandé depuis 1 an , en fait madame c’etait mit femme isolé et avait declarere a la CAF , que je les avait abandonné a la naissance ( escroqué pres de 22 000 : bons vacaf , apl , ars , ….rsa ) choqué je voit quelle se fout de moi car je faisais construire une maison pour eux et je me privais , , son fils continue de plus belle en me volant , en planatnt du cannabis dans mon garage situé a cote de chez elle , on part en vacances , a agay avec ses bon vacaf de 1000 € , son fils ramene de la drogue dans ma voiture et moi je prend le train pour qu’il ai de la plmace ( ma 1 fille les accompagnait ) pendant 1 semaine un enfer , il n’arrete pas de fumer des petards nosu reveille a 2 h du amtin avec jade 1 an et demi avec nous , car sa soeur se promene avec ma fille dans le camping et n’admet pas qu’lle se mette en maillot de bain a la vue d’autres garcons ( un malade ) apres 1 semaine d’enfer , je l’engueule et lui demande d’arreter nous somems en vacances , sa mere le defend et prend la voiture nous abandonnant ma fille de 15 ans dans le camping , nous revenon s en TGV 1 semaine plus tard , elle me demande de revenir a la maison avec sa soeur , et la encore des reproches mais de sa soeur , je lui repond deja que j’en ai marre de payer pour toutes ses dettes et j’ai uen autre famille et que de plus sandrine se plaint qu’elle ne lui pait pas la garde de son neveu depuis 10 mois , elle lui devait 2500 € et j’avais accepter car elle etait toujours a decouvert mais cela nous empechait de sortir ( alors que elle et son mari gagnait 3800 € par mois a deux ) sa soeur sort de ses gongs et me fout sur la tronche et chez moi encore , je pars , j’habite chez mes parents elle veut que je revienne et se cotoie seulement mais je continue la maison , on verra si elle change , elle me propose de voir une psychanaliste j’y vais , tout se passe bien devient gentille , puis fin 2009 me quitte car en fait elle a retrouver quelqu’un ; elle refuse que je voit jade pendant 4 mois mais suite a un deces chez elle elle me demande de garder notre efna tj’arrive a voir ma fille , je veut la garder pendant une semien elle refuse et debarque chez moi ( coup et blessure s4 jours d’itt ? CELA FAISAIT LA DEUXIEME FOIS la premiere 2 jours d’itt ° ELLE EN SERA COMDAMNER qu’a 1 fois : rappel a la loi puis a 300 € d’amende avec sursis je en vous dit pas si cela acait ete un homme ( moins indulgent ) , deja tromper avec un patrick en 2005 puis avec un jena pierre en 2006 , la avec un christophe leraisnier , je passe au tribunal voulant la garde alterne et payant toujours une pension , rigolade les juges ( femmes ) bien entendu me donne 1 mercredi sur 2 et un week end sur 2 et on me dit : c’est deja pas mal ( on se fout de qui , moi je souffre de ne voir ma fille ) puis elle recontre un david feullebois au bout de 14 mois lui aussi se barre ( ses amis m’ont dit qu’elle avait pratiqué de la meme facon qu’avec moi : un monstre ) puis elle me refait les yeux doux en juin 2012 ( elle etait en fin de droit , a la recherche d’un emploi , voulait que j’enleve ma plainte pour coup et blessures au tribunal de fontainebleau : haut lieu de l’injustice pour les peres ) car convoqué le 12 octobre 2012 , elle vait vendu sa maison que j’avais renové car elle devait remboursé 7000 € a la caf suite a son escroquerie ,elle me promet mariage ert de vivre ensemble promettant de changer pour nous , que jade a besoin de nous deux , que je suis en elle et quelle m’aime bref plus de 1600 sms en 6 mois ( transmis et recopie par la police enfin une vingtaine et surout quand elle me demande de garder jade , car son nouveau travail en septembre 2012 ou elle finit a 20h30 , vente de livre ne lui permet pas d’aller la chercher a lecole ) bref le 7 janvier 2013 ( 5 jours avant le 2 janvier elle me declarait encore son amour au restaurant ou elle m’avait inviter buffalo a avon ) elle vient chez moi , me dit quelle n’a jamais eu de sentiment pour moi et qu’elle a retrouver quelqu’un , la c’est un pascal petit , je tombe encore des nues ( je devrai avoir l’habitude )depusi ma fille a vue deja 4 hommes differents en 3 ans dont son pere 6 mois et moi elle m’a tromper a 5 reprises , depuis j’ai recuperer ma fille jade 6 ans en mars 2014 en train de pleurer , elle me dit que le nouveau copain a maman la gronde qu’il veut l’embrasse rmais que ce n’est pas son papa , quelle en a marre des cheries a maman , et quelle les entend faire l’amour a travers de la porte et quelle veut crier ( constater pas deux attestation sur l’honneur d’amies dont une professeur des ecoles qui ont ecouter ma fille ) , outrer je veut voir le rased , sa maitresse refuse de m’entendre et de me donner le numero de telephone , j’ecris a la directrice , puis je prend rdv avec le pediatre Limani qui me conseille d’aller voir une pedopsychaitre Mme maquin , et bien pour elle quelle fasse de l’enuresie que sa maman a 4 amants en 3 ans et quelle entend sa mere faire l’amour , il n’y a rien de grave et mon enfant est epanoui , je reste sckotché , je suis feministe mais quand jentend des connes pareilles et diplomes en plus cela me revolte et encore ce n’est rien comparer aux juges a fontainebleau , vieilles rombieres desseches avec des principe du 19 siecle , oui un pere aime ses enfants , oui il eput etre stendre afectueux patient et encore plkus que certaines femmes , j’ai tout donner par amour pour cette femme maintenant je dois sauver mon enfant je repasse en jugement , j’ai demandé la garde totale en esperant avoit la garde alterné car aussi infame qu’est sa mere , c’est sa maman et j’ai demandé a mon enfant ce qu’elle desirait , elle veut moitie moitié , je ne cesserai jamais de me battre et si je perd je recommencerai , ma fille c’est une partie de moi , comme les deux autres , on m’a arracher une partie de moi , je me retiens de hurler de detresse et de colere , j’ai tout accepter coup , insultes tromperie , vol escroquerie humiliation , j’avais je ne cederai et si, je dois aussi monter sur une grue c’est avec une corde autour du coup , car seul cela les fait reagir ; on me traitera d’extermistes ou pire mais que peut on faire avec ces fous que meme la justice donne raison du seul fait quelle ait accoucher , c’est immorale

  9. Anne-Gaelle Brohan

    Bonjour,

    Proposez-vous d’autres dates de formation?

    Bien cordialement,

    Anne-Gaelle Brohan

    • Bonjour,
      Hélas non, pas pour le moment …
      Je reste pourtant là pour vous aider à travailler plus précisément votre propre situation ce qui, à mon sens, est encore plus utile qu’une formation qui reste toujours plus généraliste.
      Courage! Geneviève Schmit

  10. myaa59

    je lis vos histoires elles sont toutes similaires avec la mienne.Car effectivement j’ai vécue 12 ans avec un PN ,l m’a tout détruit ,ma vie sociale ,de femme et de mère.Pourquoi ont tombe sur ses êtres maléfique?et nos enfants dans tous ça?pour ma part je pensais être tranquille en le quittant ça a était pire j’avais l’impression qu’il était toujours la, même en étant plus avec lui il se servait de l’enfant pour m’atteindre.Il m’a même enlever la garde de mon enfant(pendant un an) en disant au juge que j’était d’accord(ce salopard )du coup voyant que nous ne tenions pas le même discours le juge a ordonner une enquête sociable et une expertise psy , mon fils m’est revenu le père a était démasqué il a perdu la garde légale mais il a gardé qu’en même l’autorité parentale malgré le fait que j’ai demande une garde réduite .Le problème est que ces types vous pourrissent la vie mais comme il était toujours présent présent aux réunion scolaires …donc LES PN peuvent continuer à vous empoisonner la police et la justice ne leur dit rien ce sont de vrai rois carottes alors pourquoi arrêter de nuire ..!!!???cette histoire a été très douloureuse pour nous …et nos enfants alors pire pour eux …lorsque j’ai récupéré mon aprés l’enquête j’ai demandé pour lui une structure éducative avec internat (famille d’accueil pour que le père cesse de l’endoctriner au tel (4à 6 fois par jour …

  11. Kaï

    Bonjour,

    peut-on trouver un compte rendu de cette formation sur votre site? Car aller à Paris reste un projet assez inaccessible pour une grande partie d’entre nous.

    Je suis une maman de deux jeunes enfants ayant fui il y a deux ans et demie. La plupart du temps je me dis que j’ai progressé, que je vis à nouveau, qu’il a moins d’emprise, que j’ai moins peur pour mes enfants. Mais à chacune de ses nouvelles manipulations, je sombre à nouveau. Mes enfants, eux, ont progressé. C’est déjà un début. Pourtant je ne leur donne pas toujours les bons codes pour qu’ils puissent savoir comment se comporter là-bas. Je voudrais encore progresser dans ce domaine. En tout cas je voulais dire bravo à celles qui ont réussi à revivre avec quelqu’un après une telle expérience. C’est sûrement qu’elles sont parvenues à se reconstruire. En ce qui me concerne, cela est complètement impossible, et ça me convient. Je tiens à finir ma vie seule. Je veux juste pouvoir protéger au mieux mes enfants, qui à l’approche de l’adolescence commencent à prendre des risques de l’autre côté. Je crains les réactions physiques et psychologiques de leur père face à cette nouveauté pour lui.

    • Bonjour,
      Hélas pas de compte rendu…
      De toute manière, cela ne vous serait pas très utile pour gérer la situation précise dans laquelle vous vous trouvez.
      Il n’y a pas de « formule magique ».
      Par contre, nous pouvons parfaitement aborder d’une manière précise cette fois votre situation et lui trouver les meilleurs stratégies.
      Je tente de l’expliquer dans mon protocole d’accompagnement.
      Nous pouvons aider nos enfants !
      Courage, Geneviève SCHMIT

  12. larminier

    Bonjour; je souhaite des conseils avisés:

    Je n’ai que 24 ans mais suis déjà depuis dix ans victime d’un pervers narcissique (le père de mes enfants). Je l’ai rencontré a 13 ans ( lui 18 ans) et n’est plus jamais réussit à me libérer, les premières années (4 ans) il était spécial mais cela se passait assez convenablement, je veut dire qu’il n’y avait pas un trop grand manque de respect. Mais tous doucement il prenait les déscisions à ma place, me déstabilisait en public, devenait jaloux maladif, me diminuait en me parlant comme à une une enfant (j’étais jeune mais pas à ce point).

    Puis nous avons eu notre première enfant un garçon ET la sa mère qui à toujours été tres méchante avec moi c’est soudain intéressé à moi. J’ai vite compris que son but était de me diminuer et de s’acaparer mon fils, me faire passer pour une moins que rien, elle m’a meme dit droit dans les yeux que j’était une mauvaise mère parce que je n’était pas la ménagère parfaite, ou qu’elle aimait plus mon fils que moi…

    puis je suis retombé enceinte et ce fut l’enfer ma santé était déplorable je souffrait beaucoup physiquement, le papa n’était jamais là sous prétexte qu’il travaillait et quand il rentrait une fois par semaine il rentrait a 2h et partait dès qu’il se levait. Il a commencer a avoir des exigence tres pointue du genre faire entrée, plats, dessert différents pour chaque repas, prévoir qu’il y ai des invités à l’improviste, etre toujours prete a avoir des relation intimes parfaite….etc

    Lui et sa mère se sont acharnés à m’humilier en me faisant faire des choses impossibles pour une seule personne et après me traitait d’incapable.

    j’avais réussi à le quitter pendant 8 mois mais j’étais toujours sous son emprise, mais inconsciente de son problème psy. a cette époque je suis revenu avec lui parce que j’avais trop peur qu’il prennent mes enfants (menaces, violences verbales, insultes…) pour les laisser a sa mère au Maroc… sa mère faisait tous pour cela. apres s’etre remis ensemble il n’est jamais revenu vivre avec moi car il vivait avec une autre femme (l’horreur) mais le pompom c’était il y a peut: j’ai laisser mon plus grand fils partir 10jours à toulouse avec ma belle mère ce qui pour moi est déjà beaucoup. et la le papa m’annonce le petit part au maroc une semaine. je dit non on se dispute. et accepte (car n’ayant pas le choix) dans l’espoir que cette ultime effort me sera rendu. ( je suis tres inquiete car depuis ma grossesse il me font des allusions de me prendre mon fils) je dit a ma belle mere que une semaine « oui oui » au bout d’une semaine  » a non le petit reste encore une semaine » mais heureusement elles me le ramène. dans des conditions tres graves mais je passe sinon j’en ai pour tois jours.

    Aujourd’hui j’ai décidé de le quitter en lui annoncent il m’a mencé de prendre mes enfants et de les emmenenés au maroc. Voyant qu’il maintenait ses menaces je suis partis avec mes fils; ai déposé une main courante, contacter une avocate, assistante sociale, associations femmes…

    je ne communiquait plus avec lui mais mon avocate m’a conseillé de le tenir au courent; donc je l’ai contacté et lui ai laisser prendre les enfants 4 jours, pour voir la température. au début tout allait bien j’était rassurer, mais quant je suis allé récupérer mes fils le grand ne voulais pas venir avec moi. Mon ex en alors profité pour faire des menaces de mort sur ma famille il me criait dessus devant les petits donc les enfants me prenait pour la méchante…etc apres cela j’étais vidé comme morte.

    j’ai put le lendemain récupérer mes petits et je suis immédiatement reparti me cacher. et la je vous écrit:

    Je suis très consciente que après l’avoir quitté c’est a mes enfants qu’il va s’en prendre, les manipuler contre moi ou les diminuer pour en faire eux aussi des victimes.

    je cherche quelques conseilles; ai je besoin d’un avocat spécialisé qui sera capable d’expliquer au JAF ma situation. Dois je consulté un psycologue pour faire reconnaitre sa perversion. Suis-je en position de demander la garde exclusive de mes enfants?

    Aidez moi s’il vous plait je vit comme une fugitive mais je me battrai et je reffuse qu’ils fassent du mal à mes fils.

    pour moi il est évident que la belle mère et le fils son PN

    merci d’avance à bientot

  13. lacroisade

    Contactez moi s’il vous plait par mail. Aidez moi

  14. charlie

    Bonjour
    je me suis séparé du père de mon enfant a trois mois de grossesse. Pendant toute ma grossesse il m’a reproché d’être partie, que je l’ai abandonné, que je l’ai privé de voir l’évolution de l’enfant. Il me reprochait de sentir le bébé a 5 mois de grossesse et que lui ne pouvait rien voir. J’ai eu deux décès de personnes proches (beau frère et tante) au 7éme et 8 éme mois de grossesse. Il voulait venir chez moi pour toucher le ventre vers minuit et quant je lui répondait que j’étais pas chez moi c’était des messages oui t’es chez ton amant, sa va être le père de mon enfant je ne suis qu’un donneur de sperme.Il m’a reprocher de jouer sur les décès que sa n’avait pas d’impact sur l’enfant, ben si j’étais pas bien donc le bébé le ressent dans le ventre. Maintenant le petit est né il a un mois et demi j’ai entamer une procédure au jaf car il continue a m’envoyer des messages pour me dire que je suis une gamine, une manipulatrice, une egocentrique que je le prive de voir son enfant alors qu’il peux venir ainsi que sa famille le voir mais chez mes parents. Il ne veux pas de sa il veux le prendre alors qu’il n’a pas vu le petit depuis un mois environ et qu’il ne sait rien sur ses besoins et sur ses habitudes de vie. En plus l’accouchement c’est mal passé je ne peux pas laisser l’enfant avec un père qu’il ne connait pas dans une maison qu’il ne connait pas et sa il ne le comprend pas. Je dis que c’est pas bon pour le petit pour son développement psychomoteur qu’il aille dans un endroit qu’il connait pas sans moi en plus du coup il me reproche de le promener que c’est pas bon pour son développement psychomoteur. il ne le voit plus mais il n’arrête pas de m’envoyer des messages comme quoi j’ai pas le droit de le priver de son enfant et il se plaint partout qu’il ne voit pas l’enfant. J’ai l’impression que pour lui l’enfant est un paquet.je refuse pas qu’il le voit mais dans un lieu sur. A la maternité il est venu après l’accouchement dans la salle de naissance pour me parler de sa copine qu’elle allait venir voir le petit ect ect… Et quant je lui reproche sa il me répond « ben moi qui était là pour te soutenir « . a chaque fois il me renvoie que tout est de ma faute. si au mois de juillet la grossesse a été difficile avec la chaleur c’est de ma faute car je suis partie.de plus il a est déjà venu voir le petit en état d’alcoolisation et sa réponse a été ben quoi j’ai le droit de fêter sa naissance. Il a réponse a tout et me rend responsable de tout. J’ai peur pour mon fils je sais bien qu’il parlera de moi au petit en ne disant que des mauvaises choses. Que puis je faire pour que mon fils soit épanouis

    • Bonjour, Le seul moyen de réellement trouver les bons comportements pour vous aider et aider votre fils serait de prendre le temps de mettre à plat votre situation et de trouver ensemble les pistes de solutions …
      Prenons rendez-vous si vous le souhaitez.
      Cordialement, Geneviève SCHMIT

      • Mary

        Le père de mon fils est un psychopathe de très haut vol. J’ai subis menace de mort sur moi et mon fils et d’autres choses bien camouflées.

        Il a violé mon fils et en même temps demandé la garde, quand j’ai déménagé loin. Certaines instances médicales sont parfaitement informées de ce genre de réalité.

        Je suis sûre que les intervenants de justice comprennent, à demi mots, à demi pensée. Mais comme ces réalités sont encore occultées, d’autant plus que mon fils est petit, que c’est mon fils qui souffre, moi avec lui.

        J’ai besoin d’aide. Des fois je n’en peux plus. Mon fils a 3 ans, et moi je n’en vois pas pas le bout.
        Plusieurs personnes ont ici parlé d’enfer…L’enfer existe bel et bien, je ne le savais pas jusqu’à ce que je l’ai rencontré.

        J’ai l’air d’exagérer, mais c’est bel et bien la réalité. Heureusement, certaines personnes prennent bien soin de mon fils.

        Aidez moi.

  15. Claire

    J’ai assisté à votre formation du 9 nov. sur la thématique « comment protéger vos enfants ». Jusque là, je n’avais lu que quelques témoignages qui tous racontaient également ce qu’avait été aussi mon/notre calvaire…J’ai deux enfants de 15 et 12 ans, j’ai « fui » en 2007 et j’ai refais ma vie, mais la toxicité du père, nous poursuit à travers la main-mise que ce genre de fou met ou tente de mettre sur eux.
    En venant à cette formation, en rencontrant réellement d’autres personnes qui ont vécues avec des PN, en les écoutant, j’ai pris conscience qu’en fait, notre « liberté » retrouvée, nous avons aussi les clés pour peu à peu libérer nos enfants. Qu’il est possible de leur expliquer ce dont souffre le parent
    « toxique », ex : manque d’empathie… sans nous culpabiliser.
    Un conjoint m’a dit ceci : » si le père de vos enfants souffrait de surdité, vous leur diriez! alors pourquoi faire autrement? Avant toute chose, les meilleurs outils pour aider nos enfants sont les plus simples, règles de vie, moralité, petits rituels, rythmes de vie stable, sincérité, amour…
    Par ailleurs, j’ai constaté que nous étions des personnes bien vivantes (avec des émotions, des envies…) que nous avons toutes/tous envie d’avancer, et je pense que la première chose qui aide nos enfants est aussi qu’il puissent nous voir s’épanouir,(Loisirs, sorties, relations …) ainsi, nous pouvons les rassurer vis à vis ce ce que leur dit le parent toxique sur nous, et vis à vis du monde extérieur, ce qui les amènera à vouloir l’explorer d’avantage et sans doute rejoindre la vie, la vrai vie.
    Ceci n’est pas une stratégie de défense, pourtant, vu l’enfermement dans lequel nos enfants peuvent se trouver auprès du parent PN, notre style de vie, montre le chemin de la liberté. N’oublions pas que le temps joue pour nous! Merci à Geneviève Schmit qui a su gérer ce groupe avec autant de délicatesse! j’ai passé ma première nuit sans que des douleurs physiques ne me réveillent! Je ne peux venir à la prochaine formation mais à bientôt.

  16. socrina

    bonjour
    auriez vous des adresse d association sur lyon s il vous plait?
    je suis completement desespere.vu qu il n arrive pas a me touche il vise sa fille de 13 ans.il lui faitpeur du coup elle veut allez vivre chez son pere pour qu il nous laisse tranquille???????????????
    je suis effare je suis fatigue de se combat.Parfois je me dit que la mort et plus douce que vivre cette enfer.
    auriez vous des adresses d aide s il vous plait car la moi j en peut plus.
    une maman de 4 enfants qui vit un enfer.

    • faussurier

      je pense vivre exactement la meme situation avec mon fils de 12 ans
      qui a vu ses 2 freres ainés et sa soeur couper leur père pour se protéger.
      courage il faut se soutenir

  17. Resilience

    Ayant participé à la formation, je dois dire ma satisfaction d’abord de me retrouver avec d’autres victimes en chair et en os qui partagent les mêmes difficultés et ont vécu les mêmes horreurs. Les miennes m’ont d’ailleurs paru bien relatives au vu de ce qu’ont pu endurer d’autres participants.
    Les enfants étant souvent le centre névralgique des enjeux dans nos relations avec un PN, j’ai le sentiment que cette formation nous a apporté les principales clés (bonnes pratiques, stratégies) pour gérer au mieux nos rapports avec ces psychopathes.
    Merci à Geneviève et Sandrine pour cette initiative remarquable. Merci aussi à tous les participants pour leur témoignage, leur conseil et leur soutien.

    • Un grand merci pour ce témoignage concernant la qualité et les apports de la Formation/Débat à laquelle vous avez participé !
      C’est un fait que la présence de Sandrine, une maman exceptionnelle, nous a été profitable à tous !
      Nous avons également eu la chance d’avoir un groupe d’une belle qualité humaine et totalement respectueux de la souffrance partagée.
      Chaque Groupe de Formation/Débat est différent et donc les apports le sont également. Peut être aurai-je le plaisir de vous y retrouver !
      Amicalement, Geneviève SCHMIT

  18. Renaissance

    Au-delà de tous les abus dont peuvent être victimes les enfants, il y a l’impact intellectuel que peut avoir le parent sur l’enfant.
    Cet impact attaque l’intelligence, je pense et provoque des manques à l’apprentissage en règle générale.
    Le manque de confiance en soi dont démunissent les pervers de leurs victimes est important, mais je crois que cela est bien plus complexe et empêche certaines connexions de se faire au moment de la construction de la réflexion.
    Ainsi, tout parent qui fait obéir son enfant sans que celui n’ait à broncher, ni à redire le conduit à répéter, imiter et à s’exécuter sans réflexion de sa part et l’empêche ainsi de réfléchir tout simplement.
    De même, la confusion suscitée par l’oscillation entre le chaud et le froid et le jeu des valeurs bien/mal freinent la logique et conduit l’enfant à se torturer et à complexifier des faits anodins.
    Ceci peut conduire à des difficultés scolaires.
    Je souhaiterais débattre avec quelqu’un sur l’impact intellectuel des pervers narcissiques sur leurs victimes.
    Merci.

    • Bonjour, C’est justement le sujet de la Formation que je propose ce samedi 9 novembre à Paris
      Je peux même compléter ce que vous dites en affirmant que le cerveau de l’enfant in utéro va aussi se développer en tenant compte de la réalité que vit la maman.
      Lorsque l’on connait le stress et les angoisses profondes que vit la futur mère sous emprise on peut craindre le pire pour le développement de ce petit cerveau …
      Cordialement,Geneviève SCHMIT

    • mamanloulou

      @ Renaissance : je ne parlerai ici que des enfants.
      Cela fait 2 jours que je peux mettre enfin un nom sur le malaise d’un de mes garçons plus particulièrement, âgé de 15 ans.Depuis un moment, il fait des reflexions du genre « je n’ai plus confiance ni en l’un ni l’autre (papa-maman-« , j’en ai marre de faire plaisir à tout le monde, c’est ma faute si vous vous disputez » etc… Cela paraît assez banal, et pourtant ça m’interpelle.Ces dernières semaines, il passe du calme à la rage, il se dévalorise « je suis nul, moche , trop con… » je vais me suicider..
      ALERTE RADICALE POUR MOI, ces derniers propos répétés par 3 fois .
      Séparés depuis nov 2011, le pére garde les enfants, sous la menace , et j’en ai eu tellement peur, que j’ai préféré la patience et ne voir les enfants que durant les vacances .Durant ce temps, je signale tout cela aux services sociaux et j’ai un suivi psychologique , j’en ai besoin, tellement je suis démolie.Maintenant , je suis rétablie et beaucoup forte.
      Cette période est relativement calme, le père me laisse voir les enfants. Je ne tiens pas compte de ses insultes. Il me dit que les enfants n’ont pas envie de me voir, mais qu’il les oblige…, les enfants disent , eux, qu’il ont envie.
      Bref, c’est depuis que l’aîné est rentré au Lycée, en internat, à 1 heure de mon domicile seulement et que je le vois plus souvent, que je me rends compte de son malaise intérieur. Je ressens un conflit et je ne sais pas le nommer. Il a fallut qu’il parle de suicide, pour que, merci internet, je découvre la notion « d’aliénation parentale » et le comportement du PN.
      Toute mon histoire est là, c’est exactement décris, les brimades, le rabaissement, la sexualité, les gifles parfois et ce PN toujours si sur de lui, on dirait qu’il n’aime personne, même pas sa propre mère, qui souffre elle aussi.
      Et maintenant, je suis très inquiète, sur le sort des enfants. Le JAF va t’il comprendre ? et l’avocat ? l’audience est le 3 décembre prochain.
      Ce qui me fait le plus angoisser, c’est qu’il passe pour un homme charmant, serviable et tout et tout, il a des attestations du voisinage.Mon argument, c’est qu’il est très absent pour sa profession, et que sa copine subit à son tour ce que moi j’ai subis. Elle s’est attachées à mes enfants (elle n’en a pas) et leur a dit, si vous partez, je pars aussi.Elle souffre aussi.
      Comment un juge va t’il analyser qu’un père absent la moitié du temps, réclame la garde des enfants. En « cassant » la mère, bien entendu. Ca je le sais d’avance, mais en « cassant les enfants », c’est intolérable.
      Faut il attendre qu’un enfant tente de mettre fin à ses jours pour que la vérité éclate ? Donnez moi du courage, il m’en faudra une bonne surdose.

      • jolivet

        idem pour moi passee devant la JAF cette semaine et il s est presente comme un 1 er d e la classe charmant sur d e lui posé , calme , un applomb … un enfer … c ets juste incroyeble que l on ne puisse pas arriver à faire tomber leur masque .. l enjeu de l equilibre et de la securité d un enfant est tel , et en qq miniutes votre vie sera statuee.. resultat le 12 pour moi , … expertises psy demandees mais il est telleemnt matitre en mla matiere que je crains la capacité des experts psy à le demasquer … quel huis clos infernal , quel stress … comment les faire craquer face à ce self control en public .. ?????????

  19. Tara

    Bonsoir Geneviève
    J’ai témoigné sur votre forum , ces deux dernières années sous le pseudo de « TARA »,ou « LORINE « je peux dire qu’avec vos conseils , et lecture de vos ouvrages ,(J’ ai écrit beaucoup de passages de vos livres sur des post’its que j’ai collés un peu partout chez moi, et ca marche !!!! Exemple: S’ il vous a choisie , c’ est que vous etes une fille bien!vous etes formidable !c’ est ca que le PN ne supporte pas …Aux questions de la victime , il ne réponds pas , ironie , déni , projection de ses propres turpitudes sur l’ autre )
    Et je confirme , sexualité perverse , malsaine , toxique ! OUI
    J’ai fait,à mon grand étonnement….au terme de 5 années de souffrance endurée, une fulgurante remontée à la vie!!!
    Oui , car je me sentais mourir , perdre ma confiance , plus d’instinct de survie ;maladie des yeux, avec problèmes cardiaques uniquement liés à cette souffrance alors que je suis très sportive et sans de problème de santé jusqu’alors ! et le vide autour de moi .
    J’ai fuis définitivement en Novembre 2012 après d’innombrables tentatives de ruptures , cela fera » UN AN  » bientôt !
    Je suis très fière de cette « Fuite« , bien qu’ il me poursuive toujours et essaye de me faire du mal ,par des rituels malsains dont… il m’ avait parlé en confidence!!!
    Je me suis tirée d’ affaires là aussi , mais pas sans mal !!! il faut l’ avoir vécu ,pour le croire.
    A toutes les femmes qui sont dans cette situation , RÉAGISSEZ!
    Lisez , lisez beaucoup , écrivez , ca guérit!!!! On peut s’ en sortir , et surtout refaire une belle rencontre .
    Malgré ses perversions sexuelles , je suis restée bien saine, dans ma tête , et mon corps , et vécu une très belle passion partagée récemment , sans aucune ombre à ma relation !
    Il n’ a pas laissé de traces, pas  » Abimée « … Je n’ aurais jamais imaginé que ce soit possible .
    Je pense , que lorsque les enfants du couple sont confrontés , et manipulés par le PN , ce doit être, bien pire , terrible , car ils savent tellement bien se porter en victime , qu’ il ont toute la compassion des amis , et relations qui ne peuvent pas même imaginer à quel monstre ils ont affaire!!!!
    Je tiens à vous remercier Geneviève, vous faire un hommage !
    Je ne pourrais hélas pas être parmi vous , à cette formation , mais je surveille votre agenda ,car même ,si je ne suis plus concernée ,cette pathologie m’ intéresse beaucoup , et permet aussi de les démasquer , et les fuir!
    En espérant y assister une prochain ne fois….
    Bien à vous
    TARA

    • Un très grand merci Tara pour ce message optimiste !!
      J’espère de tout cœur que beaucoup de « victimes » le liront et reprendront espoir !!! MERCI !!

      Amicalement,Geneviève

      • niqueux

        Bsr, j’ai eu une relation intense avec, un PN , je pense, car ce monsieur m’a énormément menti, j’ai passé de merveilleux moments et en suite c t l’enfer, puis il redevenait extremement gentil et à chaque fois je replongeais. J’avais l’impression de ne pas pouvoir faire autrement, un aimant m’attirait vers lui et à chq fois je me rendais à l’évidence, j’avais une sensation de sable mouvant et une impossibilité à lui faire confiance. Il y a un mois aprés maintes tentatives j’ai mis fin à la relation; Je devrais donc aller mieux mais au contraire , j’ai une énorme sensation de vide, plus envie de rien jusqu’à avoir du mal à travailler, crises de larmes qui arrivent à n’importe quel moment….c’est très dur, pouvez vous m’éclairer sur ce point???d’autres victimes ont elles vecu ceci? peut etre n’est il pas un pPN? merci pour vos réponses, je souffre énormément. R

        • Bonsoir, Il est impossible de pouvoir vous aider à définir avec plus de certitude de la situation dans laquelle vous êtes enlisée sans réellement mettre à plat votre situation. Cela ne peut se faire par échange de message …
          Si vous le souhaitez, nous pouvons convenir d’un rendez-vous dans le cadre d’une consultation pour mettre à plat votre situation et trouver des stratégies pour en sortir.
          Courage! Geneviève SCHMIT

  20. Nina

    Moi aussi j’aurai beaucoup aimé pouvoir assister à cette formation mais (heureusement) mes enfants seront avec moi ce week end là. La protection de mes deux enfants (5 ans et 7 ans) vis à vis de leur père est ma principale préoccupation en ce moment. Ils rechignent de plus en plus à aller passer un week end sur deux chez lui et là c’est les vacances scolaires il les a pendant une semaine. C’est TRES long. Que leur dire au sujet de leur père sans trop de le discréditer ? J’ai peur qu’ils leur disent du mal de moi…

    • Bonsoir, Effectivement « tant mieux » qu’ils soient là !
      Pour ce qui concerne ce qu’il est « juste » de dire ou pas aux enfants, c’est justement un des points que nous allons aborder lors de la formation…
      On pourra en parler si vous le souhaitez.
      Amicalement, Geneviève

  21. henry

    j’aurais aimé assisté à ce débat mais le prix est trop élevé pour moi. En effet, je suis séparée du père de mes enfants qui ont respectivement 9 ans et demi et 7 ans. Je suis restée 16 ans avec leur père et durant ce temps, j’ai subi des violences psychologiques qui m’ont laissé vide !!! j’ai réussi, il y a 3 ans et demi à le quitter. J’ai pris contact avec un avocat qui, pour moi, ne m’a pas beaucoup aidé mais bon!!!! mais m’a pris énormément d’argent !!! Aujourd’hui, nous avons une garde alternée, une semaine chacun. Je sais que mon fils aîné, ne le vit pas bien mais il ne veut pas que j’entame une procédure pour avoir la garde exclusive car il m’a dit : » si tu fais ça maman, cela sera pire pour moi et papa risque de m’en faire baver encore plus » Par conséquent, je l’ai écouté et j’essaye de les aider le mieux possible à gérer leur semaine chez leur père. Mon aîné voit une psychologue et cela l’aide mon petit ne souhaite pas y aller mais sait que s’il le demande et pourra y aller aussi. Moi, je vois un thérapeute afin de vider mon sac à dos bien chargé !!! et j’ai, sur ces conseils, été voir une association pour femmes maltraitées. Cela m’a beaucoup aidée. Depuis, notre séparation, il continue à me harceler, en effet, il vient pratiquement tous les soirs à la sortie de l’école pendant ma semaine de garde !!! Mais à l’heure actuelle, je vais bien, les enfants aussi et j’ai refais ma vie avec un homme aimant et respectueux !!!! Je tiens à dire également que j’ai toujours été soutenue par ma famille et mes amis(ies)!!! Voilà à peu près mon histoire, mon père me surnomme Mère courage et cela me fait chaud au cœur.

    • jolivet

      bonsoir , eh bien moi pareil 11 ans de vie avec un PN decouvert au fil des annees mais trop tard . enceinte , à la naissance de notre petite fille il est devenu dingue , et cela n a fait que s accentue r, menaces d emort d epartir manipulations harcemement etc et il y a un mois j ai franchi le cap apres que ma fille d e3 ans et demie s esoit exprimee et manifeste son mal etre … je sui spartie … avec elle bien sur .. nsou sommes passes devant le JAF , et attendons la decision … il a dmeande la garde alternee psui a deciide de demander partagee , il dit etre insolvable , a TOUT organbisé depuis des annees, je decouvre etre la proie d une enorme machination et organisation ou iml avait en plsu une deuxieme vie et met en pmace cette femme pour qu elle recupere  » une enfant  » « chez lui , et l ait en garde partagee à 3 ans … c ets juste un monstre il avait tOUT organisé depuis des annees ce chantage ces scenes ce harcelement quotidien la façon d eme recuperer au dernier moment , de lui faire en enfant justq epur qu il la recupere à l age  » mur  » … c est monstrueux … je n ai pas les moyens d epayer plsu que l avocat qui deja me coute tant , je vis dans un apt reclue avec ma fille et cela me coute en loyer 100 % de ce que je gagne, c est un enfer …