Parole d’enfant

Parole d’une jeune fille de 16 ans à sa mère:

 » T’es con maman, chaque fois il revient avec des bijoux et des promesses, et toi tu restes … »

La vérité sort de la bouche des enfants …

Genevieve Schmit

En tant qu'experte dans l’accompagnement des victimes de manipulation perverse, J'ai mis en place un protocole qui peut se pratiquer à distance, de quelque pays que ce soit par téléphone ou Skype. 06 43 43 15 79 (laissez moi un texto pour que je puisse vous rappeler au plus vite)

5 commentaires

  1. Bonjour, il est vrai que parfois je me demande si certains adultes ne sont pas plus vulnérables que des enfants.
    À ce sujet, je voulais vous demander Geneviève, s’il existe des mesures de protection (légales) pour adultes contre les PN ?
    Je suis en train de regarder les options car la mauvaise influence de ce malade sur un membre de ma famille m’inquiète sérieusement.
    Merci beaucoup pour votre aide.

    • Bonjour,
      Je ne crois pas qu’il existe des mesures de protection pour des adultes aux prises avec un PN …
      Peut être des mises sous tutelles pour personnes vulnérables …
      Il faudrait voir çà directement avec un avocat spécialisé .
      Je poserais la question et si j’ai une réponse je reviens l’écrire ici.
      Bon courage!
      Geneviève Schmit

      • Merci beaucoup Geneviève. La personne est agée (près de 75 ans). Elle se tranforme année après année en PN elle même, je le crains. Elle parle son language et ses mots, elle a pris ses attitudes, ses croyances… et ses accusations envers moi et envers d’autres, sans preuve ni raison valable. Son discours devient de plus en plus illogique et à la fois violent et agité. On me reproche tout le temps quelque chose de nouveau dont je ne suis même pas au courant. Des faits inexistants ou tordus apparaissent sans cesse. Elle souffre d’insomnies à cause d’idées noires dont il la nourri chaque jour. Il ne prend pas bien soin d’elle mais présente les choses comme s’il s’occupait d’elle. Elle ne veut pas rester seule alors vu qu’il ne travaille pas depuis presque dix ans, il a trouvé sa planque il me semble. Je me demande même s’il ne s’est pas déclaré domicilié chez elle ce qui pourrait lui donner des droits en cas de décès, mais je n’en suis pas sûre. Extrèmement difficile de redresser la barque. Lorsque je suis seule à seule avec elle cela va bien. Dès qu’il est dans les parrages des tensions montent, et j’ai remarqué qu’il semble préparer des situations conflictuelles et mettre de l’huile sur le feu pour ne rien arranger, très innocemment en apparence, évidemment. Ensuite, c’est plus facile ainsi de me discréditer. Il garde cette façade de tranquilité et de gentillesse qui le fait passer pour un ange, éternellement victime de tous, surtout de moi même si je ne suis quasiment pas en contact avec lui, mais en réalité, il est loin de tout cela. J’essaye de garder mon calme mais cela me met hors de moi de le voir progresser dans sa perversion et d’y emmener cette personne agée et vulnérable en l’isolant de moi et en la retournant contre moi. Je me sens complètement sans défense pour elle, et pour moi. Je ne sais plus par où commencer pour écarter cet individu néfaste. Tout conseil et aide pour ne pas faire d’erreur (il note je pense minutieusement les dates et échanges où j’ai perdu patience à force d’être jouée sur mes nerfs, après qu’il m’ai, je le crains, tendu des pièges) sont les bienvenues car je crois que j’ai affaire à un vrai PN, qui nous fait du mal sans cesse. Merci.

      • Bonjour Geneviève,

        Je me permets de revenir vers vous afin de solliciter votre aide sur le problème dont je vous avait fait part l’an dernier. Malheureusement, il semble que mes doutes se confirment et que cette personne orchestre des incidents malencontreux, où maintenant il n’hésite pas à utiliser ma mère pour augmenter l’effet dramatique – et ce, aux dépends de ma mère ce qui m’inquiète sérieusement – et justifier sa présence et son contrôle. De plus, il crée de fausses tentatives de prise de contact avec moi pour justifier à ma mère que je refuse de communiquer avec lui et donc ne me soucis pas pour elle. Le pire c’est que ma mère l’écoute et je me retrouve à chaque fois devant un interrogatoire agressif et sans queue ni tête. Hier ça a été plus loin encore: on m’a accusé de toutes sortes de choses du à un incident étrange et on m’a mis sur le dos plus de deux cents euros de perdus par cette personne à cause de moi, bien évidemment. Je ne sais plus quoi faire. Je ne peux même plus en placer une quand il est avec ma mère, il prend le combiné et me crie presque dessus jusqu’à ce que je doive raccrocher. Parfois je demande plusieurs fois de me rendre ma mère au téléphone, et il continue ses diatribes. Je vous en prie Geneviève, aidez moi si vous pouvez répondre à ma question sur la protection d’une personne âgée. Je suis en congé maladie en ce moment et n’ai que des revenus modestes donc le coût d’un avocat n’est pas faisable. Peut-être y-a-t-il des associations qui pourraient m’aider ou proposer des idées pour cette situation ? Merci beaucoup par avance, et aussi pour toutes les ressources que vous mettez à notre disposition, c’est fantastique.

  2. partez vite, prenez vos jambes à votre cou
    vite vite; il n’y a pas un instant à perdre
    après il sera trop tard car ce PN va vous usez, tout vous voler y compris votre santé
    j’ai 70 ans, et maintenant je suis usée, épuisée et malade
    mon fils a été pris dans les mailles du filet
    lui aussi, est PN
    courage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *