Protocole d’accompagnement

De la prise de conscience à l’action

 

Coaching thérapeutique pour les victimes de manipulateurs pervers narcissiques ©

 

Il est posCoaching thérapeutique pour les victimes de manipulateurs pervers narcissiques ©sible de (re)prendre en main le cours de sa vie lorsque l’on fait face à un (une)  manipulateur pervers narcissique.

Mon intervention sera une impulsion qui vous fera sortir du tourbillon dans lequel il ou elle vous entraine inexorablement.

Ce travail d‘accompagnement concret, précis, fera sortir les victimes de manipulateurs pervers narcissiques de la terreur qui fige dans la passivité pour entrer dans l’action libératrice !

 

Pour une prise de recul par la parole et l’échange pour un accompagnement dans l’action

 

 

Ma proposition de coaching thérapeutique en 2 séances :

Deux séances peuvent être suffisantes
pour prendre le recul indispensable à la mise en place de stratégies libératrices.

 

Par mon questionnement je vais vous aider :

  • à clarifier votre situation
  • à avoir avec le recul nécessaire pour réagir et agir d’une manière adéquate

Je suis là pour vous proposer des stratégies pour répondre à toutes vos questions et vos besoins pour aller à l’essentiel:

  • Apporter les informations qui manquent
  • Donner de nouvelles stratégies
  • Répondre à toutes vos questions
  • Guider vers une nouvelle façon de fonctionner
  • Déceler les pièges
  • Sauvegarder vos enfants et vos biens
  • Tenir le prédateur ou la prédatrice à distance
  • Éviter les pièges
  • Trouver les moyens qui vous permettront d’avoir les preuves de la violence subie
  • Trouvez les bons arguments à développer dans une action de justice

Entre la première et la seconde séance, en fonction de ce qui s’est passé, nous pourrons réajuster les stratégies.

.

Une séance pour gérer l’urgence :

Grâce à mon expertise, j’ai la capacité vous accompagner en une seule séance dans des situations d’urgence, pour faire face au point précis qui vous précipite dans la panique.

Cette séance peut se concevoir seule ou en complément du coaching thérapeutique

  • Un mail auquel il vous faut répondre
  • Un « scud» qui vient de vous être lancé (le terme « scud » désigne un missile et également en argot une pique verbale, un courrier ou un e-mail particulièrement cinglant)
  • Une audience angoissante ou essentielle
  • Répondre à une convocation de la Police, de la justice, des services sociaux…
  • Que dire et ne pas dire lors d’un entretien avec la Police
  • Un acte de violence
  • Des menaces
  • Vos enfants retenus

 

Accompagnement complémentaire si vous le désirez …

Vous serez assuré(e) d’un accompagnement privilégié et personnalisé tout le long de la reprise de votre autonomie et des différentes étapes juridiques ou épreuves qui vous sont imposées :

  • JAF
  • Conciliation
  • Juge
  • Garde partagée
  • Aliénation parentale
  • Apprentissage de la « communication » avec le manipulateur pervers
  • Faire face
  • Gérer le stress et l’angoisse

 

Entre les séances, je reste très présente pour les personnes que j’accompagne dans cette démarche et nous conviendrons ensemble du moyen pour me contacter prioritairement.

.

Pour pouvoir vous accompagner plus surement,
je me suis entourée de quelques thérapeutes
connaissant particulièrement bien la situation dans laquelle
vous vous trouvez et que j’ai formé à mon protocole d’accompagnement.
Il me sera donc possible de vous orienter vers elles.

.

.

Proposition de thérapie brève :

Coaching thérapeutique

 

Quand une personne est en train de se noyer, on la sort d’abord de l’eau (coaching thérapeutique),  ensuite on lui apprend à nager (thérapie) et éventuellement on l’aide à comprendre pourquoi elle avait cette phobie de l’eau (psychanalyse).

 

Nous partons de la situation présente pour aller rechercher dans le passé les informations qu’il faudra traiter afin de libérer le futur.

 

La thérapie se compose de séances régulières.

Nous en déterminerons ensemble le rythme ; ce peut être une séance par semaine, une séance toutes les deux semaines, voire toutes les 3 semaines.

Ce qui est primordial, c’est la régularité et l’engagement personnel qui permet de mettre en place une progression saine dans la libération intérieure.

Nous travaillerons sur ce qui a rendu possible le phénomène d’emprise et de dépendance affective dans lequel vous avez plongé.

 

Les objectifs essentiels de la thérapie sont:

  • Vous libérer du passé
  • Trouver un sens à l’expérience vécue
  • Sortir de la posture de « victime » pour entrer dans celle de la liberté du choix.
  • La résilience …
 .
Geneviève SCHMIT - décembre 2013

http://bit.ly/protocole-victime