Avocats spécialisés

Des avocats spécialisés pour vous aider

Une procédure contre un manipulateur pervers est loin d’être une procédure classique.

Un avocat, même excellent dans le domaine familial, ne connait pas les stratégies à mettre en place pour défendre vos intérêts et ceux de vos enfants.
Il vous faut impérativement un avocat qui soit réellement spécialisé dans ce domaine très particulier.

Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui ont flairé le « bon filon », et là encore les surprises peuvent être douloureuses.

J’ai pris le temps de créer un répertoire de quelques avocats particulièrement spécialisé dans les procédures contre des manipulateurs pervers.

Il sauront mettre en place les stratégies utiles, protéger vos enfants, déjouer l’insolvabilité organisée du manipulateur, et mettre en évidence les postures perverses.

06 43 43 15 79

Un accompagnement particulièrement attentif et une structure juridique peuvent s’inscrire dans une synergie parfaite.

En effet, avec l’accord de la personne soutenue, l’avocat qu’elle aura choisi pourra entrer en relation avec le psychothérapeute pour lui indiquer les grandes lignes de la procédure afin que le psychothérapeute puisse guider et soutenir la victime dans ce chemin que nous savons particulièrement difficile.

De même que, le psychothérapeute pourra, toujours avec l’accord du patient, ramener des informations qu’il jugera utiles afin de parfaitement orienter les démarches juridiques puisque tenant aussi compte des besoins psychologiques de la victime.

Et c’est donc tout le long de ce chemin,où une vigilance constante est impérative car nous savons tous que les auteurs de ces manipulations perverses sont passés maître dans l’art de surprendre, que ce groupe uni va pouvoir imaginer les stratégies indispensables pour ce sortir de ce piège mortel.

J’ai pris l’habitude de travailler dans cet esprit d’alliance positive avec quelques avocats reconnus dans le domaine de la violence psychologique.

Si vous le souhaitez, je puis vous mettre en rapport avec eux.

Me téléphoner au 06.43.43.15.79

Témoignage:

Chère Geneviève,
Je viens de parcourir votre site qui est vraiment bien fait et qui répond à beaucoup de questions que l’on se pose en découvrant que l’on est manipulée par un pervers narcissique.
En lisant le chapitre sur l’entraide, j’ai éprouvé le besoin de vous dire combien je me sens soutenue par vous et par Maître B. Vous me donnez la force d’affronter le monstre.
Si vous avez besoin de moi, si je peux aider les autres, je le ferai avec énergie. Lorsque j’aurai retrouvé enfin ma force vitale, vous pourrez compter sur moi.
En attendant merci à vous deux, qui avez su m’entendre et me tendre la main immédiatement dès que je vous ai appelée.
A la semaine prochaine
Patricia

Genevieve Schmit

En tant qu'experte dans l’accompagnement des victimes de manipulation perverse, J'ai mis en place un protocole qui peut se pratiquer à distance, de quelque pays que ce soit par téléphone ou Skype. 06 43 43 15 79 (laissez moi un texto pour que je puisse vous rappeler au plus vite)

52 commentaires

  1. Bonjour,
    Moi j’ai affaire à une femme PN. Toute votre fondement et structure argumentaire est basée sur un homme PN. Je suis à l’inverse de cette situation. Cela fait 24 ans que je vie avec une femme PN manipulatrice. Merci par avance de m’indiquer si je peux m’en sortir ?.

  2. Bonjour, je tente car je viens de lire le message de
    Muriel qui est dans une situation semblable à la mienne.
    Si jamais il était possible d’avoir le nom de l’avocat qui vous suit.
    Merci beaucoup

  3. Séparée depuis la naissance du père de mon fils de 9 ans car PN celui-ci en demande aujourd’hui la garde. Très fin manipulateur beau parleur rusé je doute des competences de mon avocate concernant les PN l avenir de mon fils est en jeu il me faut un avocat spécialisé sur les PN rapidement. .bien à vous

  4. Bonsoir et merci pour votre site.
    Trop peu de gens croient les ‘victimes’ de PN et savent à quel point il est difficile de passer à autre chose. Et d’autant plus quand il y a des enfants au milieu.
    J’étais avec un PN sans vouloir y croire et même si je voyais bien que cette relation était destructrice j’y étais déjà embourbée. Je suis tombée enceinte et la relation a empiré, il est devenu vraiment odieux et moi je m’enfonçais de plus en plus. Après une attaque (verbale) particulièrement violente et éprouvante, j’ai eu peur pour la santé du bébé et, dans un dernier sursaut d’amour-propre je ne suis plus revenue vers lui. Ce qui m’a sauvé c’est que j’avais la chance d’avoir un appartement!
    Maintenant mon (parce qu’il m’est difficile de dire ‘notre’) bébé est né et comme il a finalement reconnu, il veut faire valoir ses droits de visite et d’hébergement…
    Je suis en thérapie, j’aimerai ne plus jamais le revoir mais c’est impossible. Il ne sortira jamais de ma vie. Je suis dans une prison à ciel ouvert.
    Mais maintenant ce qui m’inquiète le plus c’est l’équilibre de mon petit!
    Comment faire pour le protéger ??? Son père veut une garde alternée, il est encore trop petit mais il finira par l’avoir au moins les we et les vacances…
    Ca me rend folle de penser qu’il pourrait le détruire psychologiquement lui aussi.
    Mon avocate ne veut pas parler de sa personnalité au JAF car je n’ai malheureusement pas de preuves solides, juste quelques textos… Elle me dit que cela ne sera pas suffisant pour obtenir une expertise psy…
    Comment faire pour préserver au mieux mon fiston ???

  5. Bonsoir,
    Je suis en pleine procédure de divorce, et mon ex-mari est PN.
    Pour ce qui me concerne, j’ai fait 1 an de thérapie avec une psychologue.
    Donc ses manipulations ont plus de mal à fonctionner sur moi. Par contre dû coup il utilise ma fille pour m’atteindre, elle souffre de cette situation. Elle n’a que 5 ans … elle est suivi par une psy.
    Je suis dans une impasse juridique … car j’ai fait appel de l’ONC , afin de limiter son droit de garde car ma fille ne veux plus aller le voir.
    J’ai dû mal à faire entendre les souffrances de ma fille car on me dit qu’elle est trop petite !!!!!
    J’ai eu gain de cause par la jaff mais de façon provisoire car le juge a ordonner une enquête sociale et expertise psychologique sur la famille au complet c’est à dire nous 3.
    Comment faire, quand on sait que les PN ne montrent jamais leur vrai nature ? Et que je sais à quel point il peut manipuler tout le monde …
    Comment aborder ses expertises pour faire ressortir sa perversion ?
    D’autre part j’ai fait plusieurs non présentation d’enfant enfin de la protéger.
    Dû coup après 3 plaintes contre moi, le procureur de la république me contraint à faire une médiation pénale. Au moins 5 séances avec lui .. il se sent donc en toute puissance, me voilà dans l’obligation de devoir trouver des arrangements avec lui vis à vis de ma fille. La justice lui redonne son pouvoir, comment faire ? J’ai besoin d’aide je ne sais pas comment m’en sortir …

  6. En avant-propos, je précise que j´ai déjà posté ce qui va suivre sur un forum, sans que personne n´ai su comment m´aider.
    J´ai 54 ans. Je suis sous le feu croisé de deux perverses narcissiques.
    Il s´agit de mon (ex)femme et de ma propre mère. Le psychiatre, qui me soigne actuellement pour dépression et crises d´angoisse était tellement incrédule, qu´il a demandé à mon fils de 23 ans de lui confirmer la réalité de mon propos avant d´engager son diagnostic. Je précise aussi que j´ai l´expérience de plusieurs années de psychanalyse freudienne à Paris.
    Je fus contraint en 1999 pour de raisons professionnelles de quitter avec ma famille la France pour l´Espagne. C´est alors que ma vie à basculée dans le cauchemar.
    En France, ma mère a éliminé tous ceux qui aurait pu faire qu´elle ne jouisse pas seule de la totalité des biens familiaux. M´empêchant depuis, par tous les moyens de pouvoir, ne serait-ce que d´être héberger où auparavant j´étais chez moi. Elle profite par contre de chaque occasion pour exhiber un train de vie bien supérieur à ce qui devrait être le sien, dilapidant à son gré ces biens, et une retraite exagérément élevé due à des mandats politiques dont les idées qu´elle feignait de défendre sont à l´absolu opposé de ce qu´elle nous montre aujourd´hui.
    Mes défunts père et grand-mère (maternelle, la seule aïeule que j´ai connue) entre autres, ont payés le « prix fort » de son insatiable appétit du profit. Ma mère a une inavouable responsabilité quant à leurs morts, mettant en danger tous ceux qui malgré eux pourraient faire obstacle au chemin qu´elle s´est tracé. Le sujet de leurs décès est scellée par le sceau des tabous dont la seule mention m´a valu une exclusion définitive de son entourage, la requalifiant d´insultes insupportables, le clamant aux quatre vents pour que personne ne puisse en douter.
    Aujourd´hui elle m´accuse de tous les maux, se vautrant dans ses mensonges et ses manipulations. Faisant de moi, bien que complètement réduit au silence, son soi-disant principal persécuteur auprès d´un auditoire trié sur le volet, transformant à volonté mes dépressions successives en de soi-disant épisodes psychopathiques ayant altérés mon sens commun. Elle n´hésite pas à me faire passer pour un monstre patenté, que je n´ai jamais été, justifiant par là-même sa nécessaire malveillance à mon égard. Un comportement que je lui connais depuis ma plus tendre enfance où chaque progrès devait être bridé afin de ne pas compromettre les plans qu´elle avait déjà échafaudés, mais dont le but ne s´est révélé que plus tard. Aussi terrible que ce soit, elle n´a eu ses enfants que pour pouvoir les déplacer comme des pions sur sa table de jeux truquée afin de les utiliser comme joker au moment opportun. A tel point que très jeune, l´ayant pressenti, contrairement à la plupart autres enfants, je m´empêchais d´imaginer que j´hériterais de la moindre motte de terre du patrimoine familial.
    C´est ainsi qu´elle ignore depuis des années mes appels répétés au secours dont j´explique la raison un peu plus loin. S´affublant toutefois d´une candeur feinte qui surgit par surprise à des moments opportuns et habilement calculés. Si bien que dernièrement, notre mère faisant la sourde oreille aux emails de détresse que je lui envoyais, j´ai demandé à mon frère de 5 ans mon cadet, que je n´ai revu que 7 ou 8 fois en 20 ans, de bien vouloir réclamer un mes objets de valeur « protégé » par notre mère, afin de pouvoir le vendre pour me donner une bouffée d´oxygène. Ce à quoi Il m´a répondu par une violente fin de non-recevoir, cachant chez lui l´impossible transgression que serait de s´imposer à elle, par crainte de la latitude infinie de punitions sournoises qu´elle est capable d´infliger à ceux qui bousculent ses habitude même très légèrement. Elle sait comment retourner n´importe quelle situations qu´elle juge favorable, en se faisant habilement passer pour la victime de complots et ainsi assoir toujours plus son ascendant sur l´autre en détournant le moindre mot, vidant de sens des réalités pourtant bien concrètes. L´affectif est un facteur qui lui est complètement indifférent mais par lequel pourtant elle prétend être guidée. Il a préféré par conséquent se retrancher derrière des attaques personnelles et absolument infondées afin d´éviter toutes confrontations avec elle. Son état psychologique est d´ailleurs tout aussi instable que le mien mais dans une gamme très différente. De surcroîts ceci s´accompagne chez notre mère d´une extrême jouissance, tout à fait visible et à peine contenue, lui apportant à chaque fois l´incontestable preuve de la supériorité de son intelligence.
    Ce comportement est d´ailleurs celui qu´a adopté également mon (ex)femme à mon encontre, manipulant mon entourage ainsi que mes amis et la famille éloignée pour me faire passer elle aussi pour monstre inconscient et destructeur, lorsque je lui ai fait comprendre que je pourrais démontrer qu´elle voulait me pousser au suicide depuis des années. Je suppose, là encore pour un héritage qui était encore intact avant que ma mère ne le dilapide. Elle mit alors les bouchées doubles pour me discréditer, sans même essayer d´argumenter ou me contredire.
    En plus d´être un fils indigne, je me retrouvais affublé par mon (ex)femme, des casquettes de potentiel assassin, mari violent, harceleur, alcoolique, pédophile refoulé… et j´en passe bien sûr. Heureusement que nous n´avions plus de relations sexuelles depuis longtemps parce que je suis certain que ça aussi me serait retombé dessus aussi. J´ai moi-même l´impression qu´ainsi énuméré cela pourrait prêter à rire, mais au quotidien c´est un véritable enfer. Un argument frelaté chassant l´autre aussi rapidement qu´il perd de son efficacité. Ce harcèlement psychologique constant me provoquait des douleurs physiques au niveau du thorax et du ventre et la dépression me clouait au lit amorphe. Jusqu´à me retrouver souvent en apnée autant à cause d´un « burn out » que des coups de boutoir de ces deux femmes. J´étais alors transit d´angoisse à la seule idée de faire le moindre pas à l´extérieur où des rencontres inopportunes, comme par exemple croiser le concierge en bas des escaliers, me faisait complètement paniquer. Si bien qu´ayant déménagé en Espagne pour une société internationale de cosmétique, en qualité de directeur artistique avec un salaire bien supérieur à la moyenne, j´ai fini par perdre absolument tout ce que j´avais, jusqu´à mes photos de classe, mon bac ou mes archives comptables, ne pouvant plus assumer ni mon loyer ni le garde meuble où avait fini par s´entasser les 20 m3 qui matérialisaient ma vie et qui disparurent à jamais. Mon (ex)femme torpillait jusqu´à mes opportunités professionnelles. Le tout sous l´œil approbateur de ma mère qui pouvait dans le même temps mettre en vente la ferme de sa mère, expulsée de chez elle par sa propre fille qui agissait dorénavant sans freins.
    Mon (ex)épouse est parti avec nos enfants aux pires moments de ma première dépression, donnant naissance moins de deux ans après à une petite fille de l´homme avec qui elle vit encore aujourd´hui. Je n´avais nulle part où aller dans un pays où la crise économique excluait du monde du travail les gens de mon âge, contraint à cette époque de dormir dans une vieille voiture, chez des dealers de cocaïne ou d´autres endroits à peine descriptibles, ayant tout perdu, complètement dénudé, malade et sans appuis. Dès lors, mon décrochement social ne me permettrait plus jamais de refaire surface.
    Je fus contraint par mon (ex)femme d´accepter une situation de quasi esclave afin de pouvoir garder le contact avec mes propres enfants, dans un pays qui m´était inconnu et dont je ne parlais alors que très mal la langue. Je dus me convertir durant plusieurs années en baby-sitter de cette petite fille que mon (ex)femme avait enfantée. Preuve en est, pour celui qui en douterait de l´inconséquence de ses propos. Etant à la fois un soi-disant monstre de qui elle avait dû se séparer et en même temps, le seul en qui elle avait confiance pour garder presque tous les jours sa fille depuis l’âge de deux ans. Elle était persuadée qu´elle m´imposait une tâche humiliante mais heureusement pour moi que j´aime et que me ressource auprès des enfants, ce qui m´a permis à son insu d´entrevoir à nouveau la lumière.
    La liste des tortures qui m´a été infligée est sans fin. Mais l´habileté de ces femmes à les maquiller et les détourner, les rendaient au mieux invisibles et au pire complètement inversées. Je me suis souvent détruit moi-même en m´attribuant une part de responsabilité, pourtant absolument inexistante. Le plus difficile à vivre étant peut-être l´inertie, la passivité et l´absence de compassion de la part de ceux chez qui la lucidité réveillait un certain malaise, mais qui, toujours pour de bonnes raisons, faisaient l´autruche ou passaient leur chemin. Même si je me faisais expulser, je perdais mes repères, dormais dans une voiture, ou étais violement menacé par une batte de baseball… Personne ne voulait voir l´enfer dans lequel j´étais, trouvant toujours des excuses aux manipulatrices malgré les évidences, les faits et les preuves. La corde de l´homme persécutant la femme soumise étant celle qui vibrait le plus souvent à l´heure de clore les débats, trouvant un écho acquis et complaisant chez la plupart des auditeurs.
    Aujourd´hui mes enfants son grands mais leur mère garde toujours son pouvoir destructeur, bien que très affaibli.
    Je n´ai plus aucune ressource. Je suis dépendant du peu d´aides sociales espagnoles et je vais mendier ma nourriture à la paroisse du quartier qui fait ici office de « Restos du Cœur ». J´arrive à peine à travailler suffisamment pour sous-louer une chambre minuscule sans confort à un couple d´émigrés comme moi dans quartier populaire. Pourtant mes conditions sont encore pires que celle du mari de ce couple qui est un réfugié iraquien. Malgré tout, sans leur générosité je serais encore une fois dehors. Je n´arrive même pas à payer les appels téléphoniques.
    Je ne sais vraiment pas quoi faire. Je n´ai plus aucun appui dans mon pays la France pour relayer ma situation, retrouver un minimum de droits, de dignité et agir contre ma mère.
    J´aimerais beaucoup savoir aussi comment divorcer de mon (ex)femme avec qui je me suis marié à Paris (XIe).
    Ne sachant par moment plus comment tourner mes phrases en français, mon discours est probablement parsemé d´hispanismes,
    Par avance je remercie toute personne qui pourrait m´apporter une quelconque piste pour agir et sortir de cette situation kafkaienne.

    • Bonjour, Ce n’est certainement pas sur un forum que vous pourrez trouver les réponses à vos questions.
      Le mieux est de consulter un psy spécialisé et un conseil juridique qui puissent vous aider

      Vos propos viennent confirmer ce que je pense au sujet de la psychanalyse … pas très utile pour gérer les causes qui se trouvent en vous et qui donne prise à la manipulation perverse…

      Par ailleurs, je vous suggère d’être prudent et de ne pas mettre votre nom de famille dans les forums … J’ai supprimé le vôtre.

      Bon courage, Geneviève SCHMIT

  7. Bonjour,

    Je cherche désespérément un avocat spécialisé dans les cotes d’armor pour délivrer mes enfants de leur père PN…
    Auriez-vous une adresse à me donner?
    Merci d’avance

    • Bonjour,

      J’ai volontairement retiré de votre publication votre nom et téléphone … Ce n’est absolument pas prudent de laisser cela sur le Net.

      Pour avoir des coordonnées vous pouvez m’envoyer un texto.
      Cela dit, je n’ai pas de contacts dans votre régions mais d’autres possibilités existent.
      Bon courage, Geneviève SCHMIT

  8. Bonjour,
    Je viens de lire votre article et j’ai vraiment le sentiment d’être en couple avec un manipulateur. Cela fait 6 ans que nous sommes en couple et nous avons 3 enfants. Je me pose des questions sur son comportement depuis 2 ans et demie. Il y a 15 jours nous avons failli nous séparé mais… j’ais encore cédé. Maintenant je me sens à nouveau mal dans mes baskets et pourtant, j’etais déterminer à le quitter. J’ais entamé des procédures, tel que parler à une assistante sociale et trouver un nouveau logement. Mais je n’arrête pas de me demander si je fais bien de me séparer de lui. Je vous dit cela parce que malheureusement je n’ais plus de famille. (Elles a été décimé par des cancers) Et des amies je n’en ais plus que deux. Mon conjoint surveille toutes mes communications et il ne me rabaisse pas directement mais indirectement, par des supposition, des regards en coins avec ses connaissances ou sa mère, par le ton qu’il utilise mais surtout par son manque de franchise. Mais il n’est pas manipulateur qu’avec moi. Il est aussi avec toutes les personnes qu’il connais. Il arrive toujours à ses fins. J’ai peur pour mes enfants et moi. Nous n’avons pas de moyens financiers car les rares économie que j’avais son partie en fumer. (Littéralement) j’ais besoin d’aide, svp. Merci de m’avoir lu.

  9. Bonjour,

    j’ai découvert votre site lorsque mon conjoint a mis des mots sur ce que sont ses parents … au bout de 40 ans il était temps.
    il a coupé les ponts mais leur sentence est terrible..
    Du coup je lis, cherche de la doc sur le net, et votre nom apparait bien souvent, c’est pourquoi je me permet de vous contacter.

    Mes beaux parents (Lui MPN elle sous emprise) vont nous intenter un procès pour un droit de garde sur nos enfants…Du coup n’ayant plus « leur jouet » ils tentent d’instrumentaliser nos enfants.
    Bien évidement c’est leur fils qu’ils essayent de « récupérer » (il a coupé les ponts il y a plus d’un an)
    Pourriez vous m’indiquer le nom d’un avocat spécialiste Des MPN sur saint Étienne, Lyon…

    Je vous remercie
    Violette

  10. bjr
    J ai vécu 15ans avec un PN et je recherche un avocat sur Auxerre spécialisée dans ce domaine car on passe en jugements le 5 mai pour corruption sur mineur

  11. Bonjour,
    Je commence une procédure de divorce d’un PN et j’ai la déception de voir le manque de réactivité de mon avocate actuelle. C’est pourtant la 2ème que je consulte.
    J’ai pleinement conscience de la guerre qui commence et il m’a dit lui-même que dans une guerre, tous les coups sont permis : « Je ferai tout pour te détruire. J’ai tout cadré, tout verrouillé, tu es coincées. Je suis même prêt à mentir pour te détruire. C’est la guerre ». Je n’oublierai jamais ces mots prononcés en me regardant droit dans les yeux après m’avoir broyée le poignet.

    Je ne veux pas perdre mes enfants, j’aimerais trouver un avocat ayant déjà eu à faire avec ces personnalités manipulatrices.

    Votre site m’a déjà été d’une grande aide.
    Lola

  12. Bonjour

    J’ai 2 petites filles d’un PN, nous ne sommes pas ensemble mais il vient de m’envoyer une mise en demeure pour avoir plus de droit de garde sur les enfants, il est hors de question qu’il ai cela et même je voudrais les éloigner de lui j’ai peur du mal qu’il pourrait leur faire. Avez vous un nom à me proposer un avocat spécialisé, je suis de Québec au Canada. Merci beaucoup

  13. Bonjour,
    Je viens de parcourir votre site et je souhaiterais rencontrer un avocat spécialisé /PN.J’ai entrepris une procédure de divorce mais je suis actuellement très mal défendu face à mon ex mari qui a parfaitement anticipé cette situation.
    Je vous remercie d’avance,
    Cordialement,
    Laetitia

    • Bonjour,

      Je ne donne de coordonnées que par texto.
      Attention aussi de ne pas laisser votre nom complet et téléphone sur le Net …
      Je me suis permise de les supprimer pour votre propre protection.

      A bientôt, Geneviève SCHMIT

  14. Bonjour
    Je cherche un avocat dans ma ville qui soit spécialisé pour ce cas particulier de PN.

    Je vous remercie,

  15. Bonjour
    J’ai une fille de 13 ans , dont le père est un PN.
    après de multiples manipulations, ma fille habite avec son père en Angleterre.
    j’ai un garde partagée la bas. longue et triste histoire.
    le Père de ma fille a monté d’un cran dans sa volonté de contrôler encore plus ma vie et maintenant, il commence à manipuler notre fille.
    c’est insupportable.
    je vais devoir solliciter la cour de justice ( en Angleterre) même si je vis en France 3/4 du temps et 1/4 du temps en Angleterre .
    j’ai une avocate anglaise qui me connait très bien mais qui ne connais pas l’envergure des PN.
    Est ce que vous connaissez et recommandez un avocat Français spécialisé au relation avec le PN pour assister mon avocat anglais?
    je vous remercie sincèrement pour vos conseil en ligne qui m’aide à comprendre que je ne suis pas une si mauvaise mère en fait !!

  16. bonjour, le père de mes enfants est un PN.
    je suis séparée de lui depuis 3 ans.
    il à garder la maison, est exonéré de pension alimentaire et je me tape un dossier de surendettement à cause de lui.
    nous sommes passé au tribunal JAF et après un long combat bien stressant, j’ai obtenu la garde de mes enfants mais je n’ai pas réussi à prouver qu’il peut être dangereux pour les enfants. il semble être repasser à l’action en touchant ma maman. j’ai 2 idées, mais aimerais avoir des conseils car bien sûr, avec les PN, on a pas le droit à l’erreur.
    merci pour tous ce que vous faites pour les victimes que nous sommes.
    bonne journée à vous et votre équipe.

    • Bonjour,
      Si vous avez besoin de mettre en place une réelle stratégie, je ne peux vous aider qu’en en discutant directement avec vous.
      Pour cela, je vous invite à prendre rendez-vous directement par mon agenda en ligne ou à me laisser un texto.
      Je n’ai aucune équipe, et travaille seule.
      Bon courage! Geneviève Schmit

  17. Connaissez vous un avocat région rive sud de Montréal Québec-Canada ?
    Urgent
    je passe encore à la cour 22 e procedure légale
    Je n’en peux plus
    Il essai de me les enlever cette fois… J’ai décidé que c’est assez je ne lâcherai pas !
    J’ai un plein carton de preuves accumulés depuis 2009 je suis prête il a demandé une analyse psycosociale. Voilà enfin ma chance de le faire mettre à découvert .
    Je voudrais être bien préparé pour la rencontre
    Je crois qu’il pourrait s’en prendre à eux svp aidez moi à trouver de l’aide ici au Canada merci

  18. Bonjour Madame Schmitt, J’ai contacté une avocate à Bordeaux (j’ai peut-être agi au hasard) pour obtenir la garde transitoire, temporaire ou définitive de mon petit-fils de deux ans, placé maintenant depuis l’âge de six semaines en pouponnière à Eysinnes.Mon fils semble encore être dans le déni, et ma bru est une perverse narcissique, d’une monstruosité abominable! Elle a conçu un second enfant qui naîtra fin mai 2016, j’irai une semaine en Gironde, dans le village voisin de celui de mon fils, j’ai peur pour lui et ses enfants, principalement pour le premier puisque la pouponnière m’a affirmé qu’une famille d’accueil était cherchée pour lui. Sachant cela, j’ai demandé à l’avocate en question qu’elle propose ma « candidature » ici en Belgique, car je voudrais que ce petit bonhomme ait une bonne base d’amour dans la vie et pas une vie de déchirement, en voyant son frère qui reste avec ses parents (il vient les mardis et un week-end sur deux chez ses parents), le petit va se demander pourquoi il doit rentrer ailleurs alors que son frère reste avec ses parents. C’est très déchirant, j’essaie de maintenir le contact (le fil) avec mon fils, mais je crois que ce dernier, même s’il n’est peut-être plus aussi naîf, reste sous les ordres de sa femme!!! Affreux. Merci de votre réponse, Madame Scmitt. Marina Heukmes

  19. bonjour
    mon ex ami ma mie dans une histoire grave
    il me vole mon identité
    est je découvre que c est un manipulateur
    est j ai comprit comment il procede j ai tout compris
    je suis choque

    merci pour votre aide

  20. Bonjour,
    j’ai pris connaissance de votre site.
    Je suis située à l’ile de la Réunion, je voudrais savoir si vous pouviez m’apporter des éléments de réponse.
    Voilà ce la fait 3an que je suis séparée du père de mon fils ( âgé aujourd’hui de 5ans) la séparation s’est passée et se passe encore très mal , le papa n’ a eu de cesse d’offrir à mon fils un discours dévalorisant de sa mère en se justifiant par le fait que c’est moi qui l’ait voulu ainsi;
    Une garde alternée a été prononcée à ma demande compte tenu de la situation imposée avant le jugement pù le papa m’ a imposé de le voir les lundis, mardis,jeudis,vendredis et lui les mercredis, samedis,dimanches …j’ai fait appel à la justice pour rétablir une garde alternée équitable avec alternance des w-k : lundis, mardis,mercredis matins avec moi et mercredis midi , jeudi,vendredi avec le papa et alternance des week-ends.
    J’ai refais ma vie et est déménagé avec mon nouveau conjoint, je n’ai pas voulu que mon fils change d’école maternelle pour ne pas le perturbé d’avantage, mon fils est suivi depuis notre séparation.
    Le père de mon fils a déjà supposé et écrit par texto : que je couchais devant mon fils devant lui, que je le frappais à coups de casserole.Récemment mon fils a été signalé rashed et ne veut plus travaillé et est perturbé, j’ai essayé de sensibiliser le père sur ce problème mais ce qui’il en ait ressorti ce sont des reproches sur notre séparation : notamment sur mes parents qui m’ont soutenu lors de cette épreuve, pour lui si notre fils est comme ça c’est ç cause d’eux , il n’a pas hésité à me dire sue j’étais folle et que c’était son devoir « d’expliquer cela à notre fils » et puis dans un instinct de provoc ou de toute puissance il a lâché lorsque j’ai eu la force de lui dire qui’il devait arrêter de se positionner en tant que victime auprès de notre fils parce que ce n’était pas moi qu’il détruisait mais son fils , il m’a dit « ben on le bousillera puis comme ça il se suicidera et on n’en aura plus » j’ai eu la présence d’esprit d’enregistrer cela.
    Tout ce qui vient de moi est rejeté , ça va d’une chaine offerte, aux petits décalcomanies faites par le « papi » de mon fils, je récupère mon fils desfois avec des « tu es méchante parce que tu n’as pas payé la cantine », « tu es méchante parce que tu as caché le code radio de la voiture…c’est mon papa qui dit la vérité », « papi me salit avec ces tatouages »…à l’école mon fils avait une crise sur le temps de garde de mon fils , je n’ai pas été averti par lui mais par l’inscrit qui a pris un temps avant de me dire que lorsque mon fils était déposé par son père « le papa présenté cela comme in drame si bien que « mon fils disait « que j’étais méchante » puis après un temps ça allait mieux.Du fait que l’école se trouve à 5 m de chez lui , choix imposé par le père lorsqu’on était ensemble, il s’est permis de voir mon fils à la cantine le midi pour lui faire « un coucou » ou sans mon accord lui donner des médicaments sous prétexte qu’il fallait absolument que mon fils les prenne , je précise qu’il s’agissait d’une prescription classique où si on ne prend pas la prise le midi on peut la prendre à 15h , il s’est justifié en avançant le fait que mon fils était en danger avec moi et que si il ne le faisait pas « il y avait non assistance à personne à danger » j’ai dû intervenir à l’école , on l’a recadré.
    Il me reproche de ne pas avoir réglé la coopérative scolaire ( alors que je lui ai fourni la moitié du chèque) en sachant qu’il ne pas averti du règlement par ses soins, il inscrit mon fils à des activités sportives sans m’en parler avant de façon à ce qu’on puisse s’organiser…voilà je compte demandé une révision du mode de grade et demander une garde exclusive.
    Je suis à bout mais je tiens pour mon fils car il ne va pas bien du tout et il faut que je fasse quelque chose : je m’efforce de lui donner des limites, des règles mais j’ai le sentiment que tout mon travail est saboté et pas soutenue de l’autre côté.
    Le papa fréquente une femme avec 3 garçons mais il n’habite pas ensemble, elle m’a contacté car elle souhaitait ma rassurer sur le fait qu’elle était disponible si j’avais besoin d’infos sur la façon d’être de mon fils, c’était « une démarche personnelle ».
    Mon fils s’entend bien avec elle et se fils.
    Récemment le papa de mon fils a perdu son neveu de 17 ans, je n’ai pas été averti par lui et par la famille de mon ex-conjint ne serait-ce que pour avoir des éléments de réponse à donner à mon fils, je n’ai su cet événement via les annonces de décès à la radio et ensuite par mon fils « avec ses mots d’enfant » mais les circonstances de la mort, comment on lui a présenté la chose, est-ce qui a assisté à l’enterrement…rien et c’est à partir de là que l’état de mon fils s’est comme même dégradé depuis il me parle de la mort de son cousin sans que je puisse lui apporter des informations justes.
    Je compte demander une analyse psy et enquête sociale.
    Je vais vous envoyer un texto pour savoir si il y a un avocat spécialisé à la réunion.
    Merci pour votre aide

    • Bonjour,
      Je ne dispose pas de noms d’avocats à la Réunion, j’en suis désolée.
      Pour ce qui est de votre situation et pou pouvoir réellement prendre le temps de vous écouter le mieux serait de convenir d’un rendez vous par Skype.
      Allez sur mon agenda en ligne pour réserver un créneau et pensez à tenir compte du décalage horaire.

      Bon courage! Geneviève Schmit

      • Bonjour,
        J’ai coupé les ponts avec ma mère PN, mais habituée des tribunaux, je suis à peu près certaine qu’elle fera une procédure pour voir ses petits-enfants. Elle ne faisait jamais rien avec eux, chez elle, ils regardaient la télé ou jouaient seuls. Par contre, elle n’hésitait pas à se vanter qu’elle avait ses petits-enfants chez elle. Bref, ils n’étaient que des objets pour elle, des faire-valoir et elle s’en occupaient comme on s’occupe d’une poupée. Pire, elle leur laissait entendre les pires paroles perverses et parfois des récits meurtriers vus à la télé (le genre de paroles non filtrées qui m’ont si souvent amenée à angoisser dans mon enfance!) Mon aîné devenait comme elle: froid, brutal… Ca va beaucoup mieux depuis qu’ils ne la voient plus. Mais comment les guérir complètement ? Et surtout comment les protéger si elle va au tribunal? Merci

  21. Bonjour,

    Je viens vers vous afin de vous demander conseils et de l’aide, je suis séparé d’un pervers narcissique depuis 2008/2009.
    La séparation a été très dure et cruelle….. financièrement et psychologiquement……… une emprise totale…; j’ai mis des années pour recroiser un homme.
    Comme vous l’expliquer si bien, il a tout les symptômes de ce que vous décrivez.
    Ma fille à ses 6 mois a été hospitalisée pour anorexie du nourrisson, c’est le chef de service de pedo-psychiatrie
    qui nous a pris en charge toutes les 2 et au fil des conversations a détecté que le papa était un » manipulateur pervers narcissique ».

    Ensuite nous avons étaient prisent en charge par le CMP toutes les semaines pendant des années en suivi psy en liaision avec le chef de service de pédo-psychiatrie mensuellement.
    J’ai caché ma nouvelle relation à son père pendant 3 ans, et là il vient d’apprendre que j’ai refait ma nouvelle vie, de plus ma fille
    parle donc elle raconte tout, vacances…..repas, sortie, tout à son papa.

    Bref, je viens vers vous car je vie un cauchemars, car il ne faut pas oublier que ce genre de personnes sont
    socialement souvent haut-placé avec un réseau de relations ce qui engendre de l’intimidation.

    Donc il a bousillé ma situation professionelle ( je suis en demi salaire!!!) et familiale, ma famille s’est tournée contre moi et ne voit maintenant que
    par lui, il tire les ficelles……….mon frère ‘( avec qui j’ai toujours eu de parfaites relations…’) et ma belle -soeur sont ses petits soldats.

    Lors de ses droits de visites ma fille revient toute retournée et pleine d’animosité.

    Je viens vous demander de l’aide car je suis affolée, démunie et apeurée de lui;
    Je passe devant le JAF mi-novembre, il a fait un dossier contre moi, en me faisant passer comme  » mauvaise mère! »
    Il a réussi a faire, faire des attestation de ma famille( mère, frère….) contre ma propre personne et contre mon
    compagnon ( qui a mis des années afin que je ne dois pas avoir peur de lui…….. psychologiquement et physiquement).
    Il a carrément écrit au JAF? que j’enfermais mon enfant !!!!!!!!!!????
    Hors j’ai toutes des preuves du bon épanouissement de mon enfant.
    Il ne faut pas oublier, je le répète que socialement il est élevé et moi non. Ce qui fait que je passe toujours pour
    une pauvre fille devant les juges, j’avais demander un droit de visite et de jours lorsqu’elle était bébé.
    Rien, en vain, car il prend l’enfant mais au lieu de passer des journées avec elle, il fait dormir l’enfant
    chez des amis ou chez carrément mon frère !
    Si il garde la petite à ses côtés c’est pour s’en servir pour draguer sur le net, il se sert de l’enfant
    comme appât sur internet, ensuite il fait venir les filles chez lui et avec ma petite il passe pour le bon père de famille ( c’est la psychologue qui a réussi
    à faire dire tout ceci de ma fille, et qu’il fait danser les petites voisines de 6/8 ans
    nues devant lui…….).

    Il a mis mon enfant sur facebook en photo avec un site porno en lien!!!!!! sur face book, lien à partager.

    Voilà ma situation du jour et je voulais savoir, si vous connaissez quelqu’un dans la région niçoise qui pourrait m’aider
    et faire parler mon enfant et attester….. Nous protéger de lui,car il a fait une demande devant le JAF mi-noveembre
    afin que j’ai une enquête sociale et une diminution du droit de garde…
    Vous remerciant par avance de votre sollicitude et votre aide.
    Bien cordialement

    • Bonjour,
      Il ne m’est pas possible de faire une séance de mise à plat de situation et de stratégies personnelles par quelques commentaires sur le Net…
      Je ne doute pas que vous le compreniez.
      Pour ce qui est des photos de votre enfants sur Facebook, j’espère que vous avez constitué un dossier avec des preuves et que vous avez déposé plainte?
      Le mieux alors serait de vous rapprocher d’un avocat.
      Je suis à votre disposition si vous souhaitez un rendez-vous à distance.
      Bon courage, Geneviève Schmit

  22. La perversion sexuelle de la personne avec qui j’ai cessé de partager ma vie avec soulagement, était de faire croire dans le village que ma fille aînée était « la pute du village » pour mieux tenter d’en abuser pendant que je me trouvais au travail, lui faisait goûter à ses produits illicites et l’alcoolisait pour mieux en profiter.
    Bien sûr, j’ai déposé une plainte en présence de ma fille mineure à ce moment là, mais cette personne a tellement de « bagout« , d’aisance, de persuasion,d’assurance,sait parfaitement utiliser ses connaissances que les menteurs se sont les autres, il est tombait sur des lettres que ma fille avait écrite à un ami et les a utilisait contre elle pour mieux s’autoriser à en abuser comme ça il pouvait dire «  tu vois ta fille comment elle est … », elle se vieillissait soit disant sur un site de jeune « baboo« , sur lequel elle ne sait jamais inscrite, mais lui, semblait très au courant, plus que moi, c’est lui qui me l’a appris et qu’elle avait rajouté des années à son vrai âge comme si tout ça l’excusait ou lui donner le droit de.
    Lorsque je lui ai dit  » mais toi, tu as quel âge ??? » , il n’a pas su répondre.
    C’est dans la continuité du personnage, pas de limite, ne sait pas s’arrêter, trouve toutes les excuses, les raisons, utilise tout ce qui est possible pour parvenir à faire croire, faire semblant, invente pou accuser l’autre , met un masque à chaque situation, joue un rôle. I
    l n’est pas dans la réalité, il vit un film.
    Ma fille que je n’ai pas en commun.
    Tout ça pour dire que malgré la procédure, la convocation où elle a été filmée et où le psychologue et le gendarme présents à ce moment là semblaient convaincus de la culpabilité de mon ex conjoint, il a suffit de sa convocation pour qu’il n’ y ait pas de poursuite.

  23. bonjour,
    mon frère a vécu 24 années avec une femme dont la tante est PN.
    il c’est donné la mort le 11 avril 2015
    j’ai des preuves qu’il était sous l’emprise de harcèlement moral et physique qui l’ont conduit a se faire suivre par un psychologue et un sophrologue.
    Notre démarche consiste à mettre à jour cette perversité, à la dénoncer et qu’elle soit jugée devant un tribunal compétent.
    Pouvez vous m’indiquer si une condamnation a déjà été rendu contre un PN, si oui, quel jugement a été rendu ? Par quel tribunal et quel avocat défendait l’affaire.

  24. Bonjour,
    Pouvez vous m’indiquer un avocat spécialisée PN. 3 ans que je me bats pour divorcer, plus de 6000 euros d’honoraires et mon avocate n’est plus à la hauteur.
    Je suis sur la haute-savoie.
    Merci
    Bien cordialement,

  25. Bonjour,
    auriez vous un avocat à me conseiller (si possible dans le 73, 74 ou 25)
    Vous remerciant d’avance
    bien cordialement

  26. Bonjour!
    Je serais interessee par le contact avec un avocat specialisé dans ce types d’affaires avec des pn.Y’en a t-il qui prenne l’aide juridictionnelle et qui seraient dans le 38?

    • Bonjour,
      Je ne connais pas d’avocats qui prennent l’aide juridictionnelle …. J’en suis désolée.
      Ces procédures sont tellement complexes et chronophages qu’ils ne peuvent passer le nombre d’heures indispensables pour étudier le dossier …
      Geneviève SCHMIT

  27. Merci,
    Pour ma pars je suis usée au bout du rouleau. J ai terriblement peur de l avenirde mes enfants.
    Depuis 8 ans bientôt je ne se esse de lutter..toujours dénigrée traînée devant les juges.. Personne ne me crois, personne envois.
    En psychanalyse depuis plus d un an je reçois des conseilles pour me reconstruire mais ai toujours l’impression qu on ne me crois pas. Pour moi y a plus de solutions qu attendre que mes enfants soient adultes et que je me retir de leurs vies pour ne plus avoir de contacte.

  28. Bonjour a toutes et a tous.
    Je n’en peux plus. J’ai vecu 30 annees de violences conjugales.
    Je me suis remise avec un homme qui m’a prise pour un larbin.
    Il est tellement sùr de lui et quand je vois tous les temoignages et qui n’aboutissent a peu de choses, je ne crois plus en la justice.
    Je n’ai plus la force de me battre.
    Il a tente plusieurs fois de me faire interner, appeler la pólice pour dire que je l’agressais. appeler la police.Comme cela il me faisait passer pour une mechante et je ne pourrais pas moi: Meme la pólice l’a ecoute lui et pas moi. La mème pólice qui m’a conduite deux fois en hospital psychiatrique. Sequestree 3 semaines en Ardeche en mai, mon fils a 400 km a prevenue la pólice. la mème police qui en l’ecoutant lui n’a fait que progresser son ironie contre moi. La mème pólice qui ne m’a pas ecoute et, une fois partie m’a laisse entre ses mains. Vexee parce que c’etait mon fils qui avait appele la police, il m’a cogne contre le mur, m’a frappe, m’a empeche d’aller a l’hopital. Je coupe, je coupe. Ma plainte a ete envoye au procureur d’Ardeche. Pas de reponse: Il a vendu mes meubles, il m’a empeche de faire une formation, il m’a empeche de travailler. Tout cela en me faisant croire que j’allais vivre avec lui, se faire une belle vie, il m’aiderait pour ma retraite. Il m’a choisit, il m’a detruite. Avec un copain ils m’ont fait bosser, et jamais paye. Je ne crois plus en la justice. Il m’humiliait, me rabaissait. Il me faisait passer pour une jalouse maladive aux yeux de tous, parce que je refusais que on ex vienne a la maison. Elle lui ecrivait des cartes tendresses, il allait manger avec elle. Il mentait pour cela. Un jour j’ai retrouver une petite culotte. Un jour, il voulait l’inviter avec d’autres amis et me disait que je ferais la soubrette et que j’aurais quand meme une assiette pour moi dans le frigo. Souvent il me mettait a bout et la il m’enregistrait et faisait ecouter a d’autres personnes au telephone. Il faisait tout pour que je parte. Je suis partie. C’etait le 12 juin. Je vis chez mon fils jusqu’au 15 aout, apres je ne sais pas… Je n’ai pas envie de connaìtre la rue, je l’ai deja connue a mon adolescence.. Il m’a isole de tout. Je n’ai plus d’amis. Pourquoi ? Comment arrive t’il a detourner tout le monde ?
    Je n’en peux plus ! Servez-vous de mon temoignage si cela peut vous aider toutes, mais moi je n’ai plus la force, ni le courage, ni l’envie non plus… J’ai fait des lettres pour des emplois… Rien….
    J’avais commence un dossier, un gros dossier. La justice est trop longue.
    je n’aurai pas le courage d’attendre… Finalement moi qui ai connu la violence conjugale (machoire fracturee), et bien croyez-moi c’est bien plus supportable.
    J’ai vecu 7 annees l’enfer avec cet homme. Ce mème quotidien du matin au soir. J’ai toujours explique ce que je ressentais.
    Lui vit bien, et il profite de belles vacances. Il a trois maisons, 2 voitures, 1 moto, 1 trike… Il vit bien: Il s’est s’est remis de suite avec quelqu’un, la pauvre ! J’aurais tellement aime la prevenir…
    MA VIE A ETE POURRIE. Vivre avec le RSA, non !
    Trop difficile. JE N’EN PEUX PLUS ! La vie n’a plus aucun sens quand on se retrouve seule et sans rien.
    Si vous voulez vous continuer a vous battre, servez-vous de ce temoignage, je vous l’autorise.
    J’avais d’abord penser faire une greve de la faim en esperant ètre ecouter: Une justice plus rapide aussi… Etre reconnue tout simplement. Mais est-ce que cela en vaut vraiment la peine ?
    La seule personne que j’aimerais avoir autour de moi, c’est mon pere, parti trop tòt !

    Ne vous y fiez pas. Charmeur, il est l’homme que n’importe qui voudrait au depart. Mes amies m’ont envíes. Aujourd’hui, c’est lui qu’elles croient !

    Je n’ai pas le courage de me relire !
    Bonne chance a vous toutes !

  29. bonjour,

    Je suis tombée fortuitement sur votre site, en procès depuis 6 ans, pour harcèlement moral au travail par un PNP avec mise au placard.
    3 ans d’enquête diligentée par le procureur qui a demandé une condamnation, 2 expertises psy pour mon harceleur qui s’est révélé PNP, je me retrouve dans une spirale de destruction, avec des faux témoignages, que je peux démontrer, et rien n’y fait,
    son avocat prétend que c’est mon harceleur qui la victime et que cela fait 6 ans que je le harcèle…
    je fais appel, mais si j’avais su à quel point c’était destructeur pour moi, je pense que je me serai abstenue.
    je ne le fais pas seulement pour moi, mais aussi pour qu’il y ait une jurisprudence et que le PNP dans le travail soit mieux détecté.
    Je confirme que ce sont des tueurs, prêts à tout pour que personne ne les empêche de continuer.je pense que mon avocat est dépassé et continue à vouloir me défendre de façon classique, mais il me semble que si je ne veux pas « mourir » symboliquement,
    il me faut trouver quelqu’un qui connait la manipulation de ces PNP et comment les contrer.
    merci de m’aider et merci pour votre réponse

    Marie

  30. Bonjour,
    Je me suis séparée l’an dernier d’un mari PN: j’ai découvert cette « pathologie » au cours d’un séjour en maison de repose; en effet, c’est une infirmière qui m’a dit que j’avais à faire à un PN, que la seule solution était la fuite !!!!
    Notre séparation s’est très mal passée, je ne vous apprend rien, moi j’ai découvert sa véritable personnalité et toute l’étendue de sa méchanceté !!!!
    Nous avons été marié 20 ans, 2 enfants , 19 et 16 ans , et c’est pour eux maintenant que je prends contact avec vous.Leur père qui ne les voulait plus avec lui, a fini par les « reprendre » tous les 2 et je ne vois plus la plus jeune grâce à l’efficacité de son PN de père pour me dévaloriser et m’accabler d’être responsable de tout nos malheurs.Je pense qu’il estime que je dois être en « punition » à vie….J’ai fait 2 tentatives de suicide l’an dernier, la 1ère uniquement, si je peux dire, médicamenteuse …à la 2 ème, j’ai recommencé de même et je me suis taillé les veines .
    Nous sommes passés devant le juge en octobre 2013; mr a déclaré que la petite avait peur de moi et lui a confié sa garde.Mes propos pour m’expliquer ont fait face à un mur de mépris et d’incompréhension de la part du juge…bref, je suis responsable de tout et mr peut encore fanfaronner !!!!
    Mais comment faire pour que mes enfants que je ne vois que très peu pour l’aîné et plus pour la jeune, ne subissent pas sa perversion ?? Comment me faire entendre ??? Juge, avocats ( même le mien !! ) me condamnent.Seul le personnel médical qui m’a « soigné » lors de mes 2 tentatives me comprend , d’ailleurs mr a été outré qu’ils le malmène si durement quand il a voulu prendre de mes nouvelles alors que j’étais hospitalisé….
    Que faire pour mes enfants ???
    Que faire pour faire payer mr qui a réussi aussi à m’assassiner financièrement ???
    Merci pour votre écoute et vos conseils seraient les bien venus

    PS: je suis suivi psychologiquement, évidemment….

    • Bonjour,
      Je ne puis vous répondre sans mieux connaitre la situation, mais, puisque vous êtes suivie psychologiquement, votre thérapeute pourra certainement vous guider dans les stratégies à mettre en place.
      En cas de besoin je reste à votre disposition.
      Courage! Geneviève SCHMIT

  31. Je viens de me séparer d’un PN depuis septembre 2012, 44 ans de mariage et 3 ans avant soit 47 années de ma vie.
    Dans la société un être charmant, affable, gentil, dès que j’étais seule des scènes de ménage d’une jalousie pathologique, me disant que je le trompais, contrôlant mes sorties, le kilométrage de ma voiture, mon carnet de chèque (si je ne marquais que la somme ex 25€ je trouvais un ? sur mon chéquier) cela voulait dire qu’il fouillait mon sac, se servant en cachette dans mon portefeuille.
    Toute ma vie j’ai été fidèle et je l’ai aimé +++ mais l’insupportable c’est de m’entendre dire : tu es une mauvaise mère, une mauvaise grand-mère, ma mère est morte à cause de toi, tu es issue d’une famille de cinglée, ton frère est un gros lard !!!
    celui-ci arrivant très charmant, lui servant l’apéritif, gentil avec moi, impossible de voir et même de croire que cela peut exister.
    J’avais des moments dépressifs, le travail me faisait tenir, mais à la retraite cela a empiré, mais enfants grands avec des petits enfants ne voyant pas ce que je pouvais vivre.
    J’ai caché pendant longtemps ces scènes sauf à quelques amies intimes, heureusement pour moi le fait d’en parler et d’être ouverte m’a sauvée.
    Le pire c’est un jour de m’entendre dire si tu savais ce que ton fils peut penser de toi… eh bien je le croyais et j’ai mis du temps à m’ouvrir à mon fils, un jour après une altercation moi en larmes j’ai appelé mon fils pour lui demander de s’expliquer et de me dire ce qu’il avait à me reprocher, moi sa mère je voulais mettre cela au clair !
    celui-ci m’entendant en larmes me disant mais maman qu’est ce qu’il y a, lui expliquant, sa réponse, c’est n’importe quoi, je t’aime maman mais il est parano…
    Le pire c’est qu’il y avait des moments où je croyais tout ce qu’il disait, j’avais perdu mes repères, mes valeurs, ma joie de vivre.
    Il voulait que mes fils me détestent, une amie d’enfance qu’il ne pouvait pas voir, toujours pas d’ailleurs.
    Aussi montant ma maman contre moi et moi contre maman, d’ailleurs à un certain moment je n’étais pas gentille avec elle.
    Aujourd’hui j’ai beaucoup dialogué avec elle et j’ai compris beaucoup de choses sur la manipulation extrême de cet homme (avons fêté les 98 ans de celle-ci, bien dans sa tête et raisonnant parfaitement)
    Il voulait me faire d’ailleurs il me faisait passer pour une malade mentale.
    Mon médecin m’a beaucoup aidé et je vois une psychologue depuis 2 ans et cela m’a vraiment aidé et surtout à prendre la décision de partir à 65 ans ce n’est pas facile.
    Il faut dire que de nombreuses fois je lui disais que j’allais entamer une procédure, dans les mois qui suivaient un « ange » et en plus on y croit, peine perdue car cela revient au galop…
    Aussi aujourd’hui je suis chez moi, des moments difficiles, car il manipule toujours, mes enfants, mais si il a signé à la non conciliation cela a été grâce à eux car il ne voulait absolument pas divorcer.
    D’ailleurs c’est lui la victime.
    Pour moi ce n’est pas grave car aujourd’hui je ne veux plus fréquenter que des gens sains, debout, les tordus il faut les fuir.
    Je voulais vous dire également que depuis que je suis partie, les langues se délient et je vois qu’il m’a trompé toute ma vie, du début de notre mariage jusqu’à ce que je parte.
    En définitif tout ce qu’il me reprochait c’est lui qu’il le faisait.
    Vous voyez aussi qu’il me trompait avec des amies (enfin on croit que c’était des amies).
    Le travail avec la psychologue, la lecture de nombreux livres, (MF Hyrogen) et d’autres (Geneviève Schmitt) m’ont permis de voir que mon mari était PN, internet également.
    Je suis en ce moment en train de me reconstruire, même si ce n’est pas facile car il m’agresse au téléphone, m’envoie courrier pour me culpabiliser, j’essaie de dépasser tout cela, de prendre du recul, ma famille m’aide beaucoup et les vrais amis (e) Je suis en attente du jugement définitif en ayant demandé un divorce à l’amiable et surtout ne pas prendre le même avocat (il voulait le même avocat)
    J’ai eue mon avocate la semaine dernière où je l’informais de ces messages téléphoniques et des ses écrits, sa réponse : il n’a plus sa proie sous la main, il va falloir qu’il s’en trouve une autre.

    Je souhaite que mes dernière années soit sereine près des miens et tous ceux que j’aime. Je suis croyante et la prière m’aide aussi.

    A tous ceux qui vivent des situations pareilles il faut fuir pour ma part, j’ai attendu 47 ans, il est bien dommage que je n’ai pas rencontré cette psychologue il y a une vingtaine d’années.

    J’ai du courage et la force………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *