Rester à cause des enfants ou partir pour eux?

Aurais-je dû le quitter plus tôt, beaucoup plus tôt? Et si oui, pourquoi ne l’ai-je pas fait? Geneviève SCHMIT
Témoignage de Charlotte PARTIR… RESTER… Ces questions m’ont obsédées pendant des années… Cette deuxième question me semble d’ailleurs plus décisive que la première… En vacances, ma fille de 10 ans, m’interroge devant mon compagnon qui conduit notre véhicule…. « Maman, est-ce que c’est normal que papa regarde des sites de rencontre...

Continuer à lire

Comment gagner pacifiquement contre un pervers narcissique?

La victime homme gagner pacifiquement contre PN
Cette réflexion fait suite à ma lecture du commentaire d’un homme victime sur l’un de mes sites.J’en profite pour répondre à sa question. Geneviève SCHMIT Les hommes se sentent parfois lésé dans la représentation victime / femme et pervers narcissique / homme. Ils ont raison. Cela vient peut être en...

Continuer à lire

Femmes loyales et fidèles dans le couple

Femmes loyales et fidèles dans le couple
Voilà maintenant deux ans que je poursuis un chemin long, enrichissant certes, mais intense…La reconstruction demande du temps, de l’honnêteté vis à vis de soi avant tout, de faire le point sur ce que l’on se souhaite; seul ou accompagné. On redéfinit nos valeurs, on les affirme et surtout on tente de retrouver la personne que l’on est réellement après s’être perdue dans le néant.

Continuer à lire

Vivre après le pervers narcissique

Vivre après le pervers narcissique - Geneviève Schmit
Vivre après le pervers narcissique, C'est possible ! Geneviève SCHMIT Rien de tel que les témoignages de ceux et celles qui ont réussi à reprendre leur vie en main pour stimuler la confiance de ceux qui n'osent pas encore y croire. C'est toujours après des efforts personnels acharnés que la victime sort du statut de survivante pour s'ouvrir à une vie enrichie par les nombreux apprentissages induits par la libération de l'expérience toxique!

Continuer à lire

Être ou ne pas être, victime

Victime de pervers narcissique
Être ou ne pas être, victime! Être victime de pervers-narcissique n’est pas une situation que l’on accepte facilement. Personne ne veut être victime, parce qu’on n’est pas « du bon côté« . D’abord, on s’en défend… On se trouve des torts, on positive… Mais ça ne marche pas, zéro résilience.

Continuer à lire