Asuna

Vous êtes victime d’un Manipulateur Pervers Narcissique.

Ce genre de personne est dangereux, mortellement dangereux.

Je sais ce que vous vous dites : c’est un salaud mais il ne pourrait pas me faire plus de mal qu’il m’en a déjà fait.
Ou bien vous vous dites que vous êtes folle à lier et que vous psychotez complètement.
Ou encore qu’il n’y est pour rien, que c’est de votre faute, vous l’avez bien cherché.

STOP

Tout ceci est faux.

Tout ceci n’est qu’un amas de mensonges dégueulasses qui vous font culpabiliser, qui vous font peur parce que vous savez au fond de vous que vous vous mentez à vous-même.

.

Imaginez la situation : un homme qui vous ment et, pour vous convaincre qu’il ne ment pas, vous vous mentez.
Comment se dépêtrer d’un tel nœud de mensonges ??
Essayez de vous dire qu’un jour vous arriverez chez vous avec un petit cadeau pour lui et que pour récompense vous aurez droit à « ce n’est pas ce que je voulais t’es vraiment la fille la plus conne de la terre, dégage sale pute » ou bien à une magnifique gifle de reconnaissance.
Imaginez qu’un jour vous « osiez » lui faire une remarque sur ce comportement et qu’après une remontrance sévère vous finissiez aux urgences ??

.

Ne vous dites pas : « non pas lui », parce que justement SI, ce « lui » que vous adorez et haïssez en même temps vous cajolera toute sa vie s’il le faut si ça lui permet de mieux se servir de vous.

.

Vous êtes un miroir de lui et il est un miroir de vous.
Tout ce qu’il est de gentil et d’amour : c’est vous.
Tout ce que vous êtes de pathétique, de tristesse : c’est lui.

.

AsunaN’oubliez jamais qu’il se sent inférieur à vous, et pour remonter (dans sa tête) dans l’estime de la société, il s’appuie sur votre tête sans se soucier qu’il vous noie et vous coule petit à petit.
Il s’en doute bien parfois mais, qu’importe ?
Il s’en moque lui puisque ça lui profite.

.

Si vraiment vous vous rendez compte de ça : fuyez !
Ne cherchez pas à l’aider, il est déjà condamné par lui-même.
Ne cherchez pas à comprendre, partez le plus vite possible.
C’est comme si vous cherchiez à sauver de l’échafaud un condamné à mort.
Mais qu’y pouvez-vous ?
La seule chose que vous gagneriez sera la même chose que lui mais avant lui et avec en prime des souffrances supplémentaires.

.

J’ai été pendant trois ans sous l’influence d’un pervers narcissique et, je dois l’avouer, encore aujourd’hui.
Il m’a traitée de tous les noms, humiliée, blessée et a tenté de me frapper.
Je ne suis pas le pire des cas loin de là.
Cependant le harcèlement psychologique est une blessure aussi frappante qu’un coup.
L’estime de soi en prend un coup et la reconstruction est un travail fastidieux et épuisant.
Et même plus qu’un travail, c’est un combat.
J’en ai passé des heures à pleurer, hurler, à tenter d’en finir avec cette chienne de vie.
Mais au final, ce doit être un résultat dont vous devez être fière !

.

Car une fois que tout est fini : vous êtes libre. Libre de vous énerver si vous l’êtes, libre de vouloir être seul(e) un moment, libre de dire et de faire ce dont vous avez envie : libre de vivre.

.

Réagissez, je n’ai pas été aidée jusqu’à ce que je découvre les forums et les sites pour parler de ça.
A la suite de ces conversations, découvertes etc, j’ai décidé de me faire aider par un psy.
Il faut éviter d’affronter cette situation seul sinon vous deviendriez folle.

.

Dans cette situation, il y a certaines choses à ne pas oublier :

  • Vous êtes un être humain (et non pas son « chien »)
  • Vous êtes quelqu’un de bien (et pas la dernière des merdes)
  • Vous méritez de vivre
  • Vous êtes libre

.

Asuna

Témoignage suivant

.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *