Blague de victime de manipulateur pervers

Une victime de pervers narcissique croise dans un supermarché la maîtresse de son mari…
Elle lui dit:
« Bonjour puisque vous êtes la maîtresse de mon mari voici la liste des courses !
Et il y a aussi du linge à laver à la maison, moi j’ai à faire !
 »

 

Elle a fait çà avec sa copine au téléphone …
Elles se sont bidonnées comme des gamines !

Comme quoi … on peut parfois braver ses peurs et ses colères !

Genevieve Schmit

En tant qu'experte dans l’accompagnement des victimes de manipulation perverse, J'ai mis en place un protocole qui peut se pratiquer à distance, de quelque pays que ce soit par téléphone ou Skype. 06 43 43 15 79 (laissez moi un texto pour que je puisse vous rappeler au plus vite)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *