CécileB

Je me permets de vous écrire suite au drame qu il s est passé sur Besançon avec Rachel.

J ai eu une relation avec un PN qui a durée 6ans.
6ans de tristesse, d angoisse, de doute et de peur.

Au début de notre relation il était l’homme idéal: attentionné, doux, prévenant…
Avec le recul je me rends compte qu il me disait ce que j’avais envie d entendre pour que je m attache.

Et une fois que mes sentiments étaient bien installés ce fut le début d une descente en enfer.

CécileBLes violences psychologiques (et avec le recul je me rends compte que même physiques) ont commencées: il me rabaissait et il se faisait passer pour LA personne qui me redonnait confiance!

On devait vivre cachés,ne pas dire qu’on était ensemble, qu’on habitait ensemble.
J’en souffrais mais lui me disais que j’étais faible, que j’avais un problème de vouloir me montrer aux autres.

Nos relations sexuelles, difficiles à expliquer…
Une manière de plus de me rabaisser.

Il m a fait pratiquer certaines pratiques sexuelles que je n approuvaient pas ( club échangiste…).
Et quand je lui disais que je le vivais mal il me dit qu’il fallait que l’on fasse ça pour notre couple pour que nous ne soyons plus tenté par la suite.

Avec le recul il ne respectait rien de moi: il rentrait à pas d’heure, me réveillait pour me faire l’amour même si j’en avais pas envie ( et je me levais tôt et que je lui disais que j’étais épuisée) mais je me taisais pour ne pas le perdre.

Je l’ai assumé financièrement pendant 3 longues années et il m’a fait faire un prêt de 30000€ pour son travail…
Argent qu il devait me rendre et que je n’ai toujours pas touché depuis.

Il s’arrangeait aussi pour que les filles qui l’entourait me détestent( il est prof de sport), j’ai compris par la suite que c’était pour que nous ne parlions pas( car nous avions toute une relation avec lui).

Je suis tombée enceinte de lui peu de temps avant notre séparation, au bout de 2mois j’ai appris que mon bébé avait une malformation.

J ai du faire un avortement thérapeutique.
Épreuve que j’ai traversée seule car il était tout le temps absent.

A ce moment là je pense que j’ai touché le fond…

Et un beau jour une fille m’a contacté via Facebook pour me dire qu elle était en couple avec lui depuis 2 ans, qu’elle était tombée enceinte de lui, qu’elle avait du avorter car il lui avait demandé.

Je suis tombée de haut mais il a réussi à me retourner la tête en me disant qu’elle mentait, qu’elle était jalouse de moi… ( une de plus).
Je savais qu’elle me disait le vérité malgré tout mais je n’arrivais pas à partir, j’ai donc fermé les yeux et ce n’était pas la 1 ère fois.

Il me faisait accepter l’inacceptable à chaque fois. Mais je me disais que sans lui je n étais rien…

Quelques mois ont passés, d’autres personnes sont venues me parler et à ce moment j’ai pris conscience que je voulais le quitter.

Je lui ai dit que je ne l’aimais plus, qu’il me faisait trop de mal.

Et là sa réaction fut inattendue: il n a pas voulu partir!

Il a continuer à venir dormir chez moi pendant 6mois, à rentrer et à se coucher dans mon lit à côté de moi à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.
Il voulait sauver notre couple( une fois de plus j’étais la méchante que ne se battait plus).
J étais impuissante, je ne pouvais pas en parler à mes proches, je ne voulait pas entendre les habituels » mais vas t’en, c’est quand même pas compliquer de partir« , » on te l’avait dit… »

Et bien entendu en faisant ça il m’empêchait de me reconstruire…

Entre temps j’ai rencontré un garçon merveilleux qui m’a aidé, comprise et épaulée…

Au bout de 6mois j’ai craqué, j’ai provoqué une rencontre entre mon copain actuel et mon ex.
Ça l’a rendu dingue de voir que j’avais quelqu un d’autres, d’autant que ce jour là je l’ai rabaissé comme jamais devant un autre homme.

Son égo en avait pris un coup…

Et lui savait une fois de plus taper là où a faisait mal: que j’avais un problème avec les hommes, que j’avais tué notre bébé…
Et les exemples sont nombreux…

J’ai ensuite posé mon préavis, je suis retournée chez mes parents pour qu’il ne m’embête pas, j’ai changé de travail, et j’ai pour projet de m’installer avec mon ami (qui est juste merveilleux…) dans une autre ville l’année prochaine.

J ai également porté plainte pour abus de confiance au mois d’août pour l’argent qu’il m a pris (je n ai pas de nouvelles de la justice depuis).
Cet argent c’est la seule chose qui me rattache à lui aujourd’hui.

Et même si se sortir de cette situation me paraissait impossible il y a un an et bien je suis enfin heureuse aujourd’hui, je panse mes plaies tout doucement et j espère que justice sera rendue.

J’ai depuis cette histoire appris qu’il avait des 10 ènes d’autres relations en même temps que moi, il emploi toujours le même schéma…
Et certaines n’arrivent pas à s’en sortir.
Une d’elle m’a contacté pour que je l’aide, chose que j’ai faite.
Elle l’a quitté depuis 2mois. J’espère qu’elle tiendra le coup…

J’espère que ces quelques mots pourront aider d’autres personnes

.

CécileB

Témoignage suivant

.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *