Le pervers narcissique est il conscient du mal qu’il fait ?

Le pervers narcissique est-il conscient du mal qu’il fait à ses proies ?

 

Les victimes de pervers narcissiques ont bien du mal à comprendre que leur bourreau ne pense et ne fonctionnent pas comme elles…

Des pistes de réflexions en vidéo.

 


 


La reproduction intégrale de mon écrit est autorisée. Cependant, mon nom complet ainsi que le lien actif de la page du site internet http://soutien-psy-en-ligne.fr ou/et https://pervers-narcissiques.fr est obligatoire. Vous remerciant de votre compréhension ainsi que de l’intérêt porté à mon travail, Geneviève Schmit.

Pervers-narcissiques.fr

Pervers-narcissiques.fr Site portail pour les victimes de PN

Geneviève Schmit - Experte dans l'accompagnement des victimes de manipulateurs pervers narcissiques

Geneviève Schmit, coaching thérapeutique.

. . © Geneviève Schmit, experte dans l’accompagnement des victimes de manipulateurs pervers narcissiques.
Pour toutes consultations à distance, laissez-moi un texto au 06.43.43.15.79


 

J’aurais grand plaisir à lire vos interventions sur le Facebook qui vous est dédié: Facebook pour les victimes de violence psychologique et de manipulation perverse. Soutien.PsyFacebook Soutien.Psy

 


Pages similaires :

Genevieve Schmit

En tant qu'experte dans l’accompagnement des victimes de manipulation perverse, J'ai mis en place un protocole qui peut se pratiquer à distance, de quelque pays que ce soit par téléphone ou Skype. 06 43 43 15 79 (laissez moi un texto pour que je puisse vous rappeler au plus vite)

22 commentaires

  1. Comment faire pour recuperer mes affaires chez mon pn d ou je suis partie il y a 6 mois il a vu ke javais pris qque affaire avant de partir et sa mere et lui ont subtilise tout mes biens et les ont caches ailleurs me menacant d appeler la police si je viens franchir le seuil de la porte… jai encore les cles qu il ne ma jamais reclamee d ailleurs. comment faire pour recuperer ce qui m appartient dans une bonne methode de communication sachant qu il na pas repondu a mon seul et unique sms en 6 mois que j ai envoyee suite a son seul et unique et appel sans message? Sms tellement j ai peur de la confrontation directe de ses mensonges, critiques et de ses futurs plans diaboliques qu il a deja prevu d avance. Je n ai plus rien il m a tout pris il vit aisememt alors que moi je vit au rabais malgre mon travail. Est ce une facon pour lui de maintenir une emprise sur moi. Je suis en silence radio avec mon pn depuis 6 mois mais ce sms je l ai envoye 8 jours apres suite a un appel emis de sa part sur mon numero il y a 15 jours date de ce post que je vous fait parvenir. Je suis torturee psychologiquement depuis tout ce temps et j ai beaucoup d idee noires car la souffrance est tellement forte et je ne sais pas comment faire pour trouver une solution et regler le probleme que je ne pourrai faire autrement que de penser a cette option.je n ai pas de famille plus d amis je sais que chaque jour et temps ecoules est une douleur supplementaire et que je finirai par en crever c sur.

    • Pas de bétise Angie !!!!
      Je sort fraichement de cet enfer mais il y a une chose dont je suis sure: nous sommes des personnes magnifique, sans doute trop empathique, trop humble, nous nous remettons de nature beaucoup en question. Ce sont des qualité et non des défauts. Cela laisse cependant la place à l’acceptation d’une perte de dignité.
      Nein !!!! Personne n’a le droit de toucher à ta dignité. Et tu ne va pas priver le monde de ta beauté, de toute les belles choses que tu a ammener sur cette terre pour une personne nefaste. Pour ton probléme, pourquoi ne pas tout simplement en passer par la police ? C’est du vol pur et simple, de quel droit pourrait on t’enlver tes bien ? De plus une occasion extraordinaire de le faire prendre la main dans le sac. Un service à rendre au suivant dans le meilleur des cas, le moyen de retrouver ce qui t’appartient et avec cette partie de toi, je l’espère un petit bout de l’intégrité que ce salop croit avoir réussi à te faire perdre. Il n’en ai rien ! Tu es une belle personne, vas y n’est pas peur de le confronter à la justice si il refuse de coopérer c’est sont choix. Si il coopére en présence de la police il ne lui arrivera rien. Je ne sais pas si il faut le prévenir ou pas, je ne pense pas mais ça n’engage que moi. Courage, tu verras comme la lumière et vive, belle et déléctable aprés une longue nuit. On s’accroche 😉

      • Apres ce long laps de temps je lis votre message et qui me touche profondement, aujourd hui on m a donne rdv pres d un cafe pour un nouvel entretien d emploi, mon pn m a surpris et moi je l ai surpris avec cette fille qui m a remplace car je m en doutais que c etait elle, il travaille sur cette place ou j avais donc ce rdv, et il est passe a cote de moi comme une totale inconnue meme pas un regard, mon coeur s est transperce, cette fille au loin me pointait du doigt et riait en me regardant ainsi. Je n ai toujours rien recuperé et n a pas la force d entreprendre cette demarche car la je vois encore le desastre aujourd hui je suis demollie alors que je ne l avzis pas vu depuis 8 mois. Une boule au ventre m arrache le coeur d etre ignoree de la sorte moi qui lui ai tout donne, cette fille n a rien de plis en apparence bien au contraire! Qui se moque de moi d etre repudiee comme une souillon. Je me sens aneantie comme un dechet, je n arrive pas a avoir envie d avancer et ce jour est encore pire. Et la je me suis couchee, je suis encore dans tout mes etats a decrepir, et je pense a ce qu il pense de moi, je pense a leurs rires, leur regards complices lui et elle pendant que moi je reste inerte a attendre un miracle qu ils se cassent la gueule…..je ne sais pas encore combien de temps mon errance va durer encore , impossible de me reconstruire, de revivre cela avec quelqu un d autre, et cette boule d angoisse qui me ronge comme un cancer….

  2. Bonjour

    Je souhaiterais avoir un retour, un avis éclairé, sur une situation que je ne peux détailler pour une question de confidentialité.

    Je viens de vivre une expérience traumatisante, auprès d’une personne dont je n’ai compris que tardivement qu’elle possédait bien des caractéristiques des manipulateurs. Parler de perversion narcissique directement est dangereux, comme le dit Mme Hirigoyen ce terme est servi à toutes les sauces, et cela peut nuire à la cause.

    Ne pouvant plus communiquer normalement, dans un cadre « semi-professionnel » ( je ne peux pas détailler, la page est publique, j’aurais pourtant aimé), et vivant quelque chose qui me dénigrait et m’atteignait profondément, j’ai dû exposer à un tiers cette situation, à savoir : démasquer la manipulation, en en informant l’auteur.

    La réaction a été immédiate et très violente : j’ai été exclue du lieu concerné, par le biais d’un courrier horriblement choquant et diffamant ( qui ne m’a été adressé qu’à moi, mais la diffamation est bien là).

    Je dois expliquer ce qui s’est passé, au tiers que j’ai informé. Et veux le faire en demandant à ce que mon témoignage soit adressé à la personne responsable de cette situation.

    Je suis passée par toutes les questions sur la manière de le formuler comme sur ce que j’y dirai, sachant que le point le plus important ( que je ne peux prouver), qui a incité cette personne à mettre en cause mon intégrité, ne peut que l’inciter à mentir de nouveau si je confirme par écrit les faits.

    Sachant aussi qu’à côté de cela, je suis en mesure de détailler tous les comportements auxquels j’étais exposée, en pouvant les prouver, ce que la personne qui m’a manipulée, sait ( ou dont elle se doute).

    Je veux la renvoyer à son propre piège, et ne tolère pas que mon intégrité ait pu être mise à mal, par quelqu’un qui durant des mois me témoignait une attention, et des sentiments opposés à ceux qui m’ont été ici exprimés, en clair : je veux rétablir la vérité.

    Il est difficile de déterminer exactement la part de conscience qu’une personne a dans ce qu’elle fait, mais évidemment , cette personne sait comment elle s’est conduite avec moi, elle n’a peut – être pas conscience de l’ampleur du préjudice moral qu’elle m’a causé, et à ses yeux je suis en tort ( et surtout d’en avoir parlé) mais je n’ai ni à l’en excuser, ni à l’accepter.

    Je regrette de ne pouvoir exposer exactement les faits, mais sur une page publique, ne le souhaite pas, mes questions sont les suivantes :

    – le arguments que je vais donner sont imparables pour ceux que je peux prouver

    – la personne qui est ici en cause ne va pas du tout apprécier d’avoir à les lire ni d’avoir à se justifier, si on le lui demande, et cela va l’inciter encore plus à me considérer comme étant en tort, cela va me permettre moi, si j’ai accès à sa réponse, de voir jusqu’où elle peut aller dans le mensonge si elle niait ou déformait tout ce que je vais exposer.

    – je ne crois pas du tout que la simple fuite suffise, quand un tort existe et que des tiers sont concernés, il faut aller au bout des choses, je veux le faire mais me demande si je dois formuler les choses en faisant preuve d’empathie tout en étant ferme, ou en exposant simplement chaque point, et chacun de mes ressentis.

    – Je veux très clairement dire que ce que j’ai vécu n’entre pas dans le cadre de l’éthique et de la morale dont la personne en cause avait l’obligation de faire preuve à mon égard, et pour le dire plus simplement qu’elle s’est extrêmement mal conduite afin qu’elle le lise noir sur blanc.

    -Le fait que ceci soit exposé à un tiers, l’obligera à aborder mes mots différemment.

    Je ne sais pas si mon message sera publié tant il manque de détails ( et il y aurait beaucoup à dire), mais ma question est la suivante: je ne peux pas me détacher totalement de ce que j’ai vécu sans l’avoir mis en mots, et sans que l’auteur ne les lise, j’ai démasqué son fonctionnement, dois aller jusqu’au bout.

    Je veux exposer les faits, les torts, les préjudices, le fait que je peux argumenter, et faire comprendre à la personne qui est ici en cause qu’elle n’a PAS gagné, en m’atteignant, mais au contraire, qu’elle s’est exposée à ce que son fonctionnement soit révélé.

    Avec des faits, et des preuves en bien des points de mon côté.

    En résumé: une personne acculée, mise en cause ne peut fuire toutes ses responsabilités si je suis en mesure de prouver le caractère anormal et manipulateur de ce qu’elle m’a fait vivre.

    Quelle portée puis-je envisager dans cette démarche?

  3. Bonne vidéo ! :)Tous les p.n. avec qui j’ai été en lien sont conscients que ceux qu’ils font est mal ,mais la fin justifie les moyens et ils ont aucunnes limites pour cela très vicieux très sournois très menteurs et hypocrites .
    Certains se vantaient de cela tellement égocentriques et orgueilleux les p.n.
    Ils jouissent réellement de votre souffrance votre mal être vos doutes qui créer exprès vos peurs qui provoquent j’en suis convaincue.
    Quand vous dites à un p.n. que vous êtes triste de la situation et qui ris la c’est une preuve après plusieurs abus pour provoquer cet état bien-sûr.
    Quand ce qu’il dit vous fais peur un p.n. m’a répondu ça m’excite .
    Un p.n. qui raconte qu’une de ses ex est à l’asile et avec qui j’ai un point commun etc…
    Des p.n. qui vous envois des messages des mois après pour vous rappeler des moments précis et douloureux pour vous etc..
    Tout est calculé prémédité .les p.n. observent en direct ou à distance leurs travails de destruction votre d’échéance .
    Rien de plus beau pour eux que de vous détruire sa signe leurs toutes puissances leurs chefs d’oeuvres .
    Les p.n. sont des spychopathes pour moi .
    P.n. c’est gentils comme mot .
    On est tous un peu narcissique un peu pervers eux c’est constant à vie et depuis toujours .
    Coupez tout contact réseau mobile (ne répondez pas c’est pire ) et fuyez.
    Avec un p.n. plus vous avancez dans le temps plus vous lui parlez et plus vous creusez votre propre tombe . avec un p.n. c’est la seule et unique solution tout coupez et surtout surtout garde votre pitié votre amour pour vous .
    Les p.n. détestent tout le monde se sont des êtres de haine .
    On se remet de liens toxiques mais faut coupez ,ils sont malades,dangereux et incurables.

  4. Ma soeur est une narcissique tout tourne autour de sa petite personne elle ne prend pas que quelqu’un ne dit pas comme elle sinon elle l’insulte.

  5. Les pervers(e) narcissique sont trop idiot pour ça.

  6. Bonjour je me prénomme Olivier j’ai 36 ans et j ai vécu avec une femme PN durant 10 ans et quand je lis les commentaires j ai l impression que c est moi qui les ai écrits mais aujourd’hui après 10 ans de vie « commune » + 3 ans de souffrance sans trop voir ma fille tout est fini enfin presque!
    Lorsque notre relation a commencé en 2003 tout était propice à une relation de rêve avec une personne charmante qui me rassurait,me paralysait de compliments que je pensais des plus sincères: »tu es le plus beau, le plus gentil, pourquoi ne nous sommes pas rencontré avant (ses ex sont nuls c est vous le meilleur!).
    Les PN savent se faire oublier et être à votre écoute avec le temps « et si tu me parlais de toi? » alors je me suis dévoilé petit à petit et je parlais de moi, de mon passé de choses positives mais aussi négatives (erreur à ne pas commettre elle cherchait déjà le point sensible) en pensant que je vivais avec une personne de confiance alors je me suis marié en 2004 avec…. une future descente aux enfers.
    Tout absolument tout est mis en oeuvre pour que ce soit la femme où l’homme de votre vie!!! Sa toile se tisse devant vos yeux et vous? vous êtes déjà piégé mais vous ne le savez pas encore, vous êtes sublimé,votre relation est pétillante c est elle qui a toute les informations sur vous et les cartes en main pour vous faire plonger(elle ne parle pas beaucoup d’elle juste de ce qui l’arrange).
    Petit à petit elle me coupera de mes proches même si ma mère souffrait du cancer depuis l été 2000 (elle s’en moque,elle n a aucun affecte), elle n’hésitera pas à se faire passer pour la belle-fille ou la belle-soeur idéale,femme complice,femme de dialogue et bonne mère d’une petite fille née en 2008 (le paraître).
    A l extérieur en sortie ou en soirée, au regard des gens notamment des femmes, je suis SON MARI personne n’a le droit de piquer sa proie!!!!(jalousie).Devant les hommes: »je suis sa femme ».N’est ce pas troublant?
    A la maison, c’est elle qui décide et qui gère.Les comptes par exemple,à me convaincre peu de temps après le mariage d’ouvrir un compte en commun( pourquoi pas? nous sommes unis après tout).C’étais sans compter de manière à pouvoir piocher aussi sur mon salaire et subvenir à ses dépenses personnelles (quand on s’aime on ne compte pas!!).
    En plus madame est maniaque, il faut absolument que l’aspirateur soit passé tout les jours sinon elle ne se sent pas bien dans sa peau. Passer l’aspirateur sur du propre quelle idée?Lorsque je lui demandais si elle voulait que j’aille en course la réponse était catégorique: »Non »(Je n’achetais pas assez d’alcool). »tu veut que je fasse à manger? » »non tu vas m’en mettre partout ».
    En 2009 je suis en train de construire une maison de mes propres mains pour nous notre foyer,ma mère ne va pas très bien et décède le 29 décembre 2010 pour vous dire jusqu’ou peut aller un PN: »C’est moi qui me suis le plus occuper de ta mère, tes frères et soeurs ne sont même pas là, tu trouves ça normal? »(rien de tout ca bien évidemment mes frères et soeurs n’habitent pas tout près et entre les deux fêtes de fin d’année il a fallu le temps qu’ils s’organisent).La période de deuil fut compliquée à me demander tout les jours très longtemps: »tu ne me parles pas de ta mère? tu devrais aller voir un spécialiste je vois bien que ça ne va pas »(10 ans de souffrance avec cette foutue maladie j’ai eu le temps de m’y préparer).
    La maison finie après 2 ans de travaux, nous nous installons mais le comportement de madame change me fait bouillir de plus en plus, les critiques devant mes proches et amis fusent quand je vais bien il faut que j’aille mal(elle me rabaisse),ses colères me rendent en colère, le décès de ma mère y est pour quelque chose.Un homme entre dans sa vie, elle ne sait pas que je sais,(ma fille m’a mis sur la piste) elle sort une fois notre fille au lit tout les weeks ends ou en semaine meme quand je travaille de nuit elle fait venir sa petite soeur pour garder notre fille(une PN considère son enfant comme un objet)pour aller faire la fête.Elle m’utilise de plus en plus je suis son pantin,son yo-yo.
    Lorsque je découvre sa relation avec ce nico les mensonges s’accumulent « c’est un ami » alors que ma fille et sa mère son sensées dormir chez la grand-mère pour une pause de 3 jours je retrouve sa voiture garée derrière un tas de gravas chez la mère de ce nico le prétexte qu’elle eut : »c’est la dernière fois que je le voyait ».
    J’ai par la suite demandé aux deux des explications sur cette fameuse nuit » ma femme aurait dormi dans la chambre d’ami (lorsqu’ils sont pris au dépourvu, les PN ne trouvent plus les arguments pour se défendre).La descente fut longue j’ai perdu 20kg en meme pas un an je ne pouvais plus m’occuper de ma fille le divorce fut à l’amiable pour me débarrasser le plus vite possible de cette personne toxique je ne voyais ma fille maximum 4 jours par mois hormis les vacances je n’ai pas pu aller chercher ni accompagner ma fille a l’école durant trois ans j’voulais partir ne plus être là mettre mes idées noires en pratique puisque coupable meme si c est pas de votre faute le PN lui il sait que c’est a cause de vous c’est vous de vous remettre en question « si tu m’avais aimé,on n’en serait pas là et si je ne t’ai rien dit c’était pour ne pas te faire de mal »…mais j ai pas ce caractère, alors j’ai cherché qui j’étais vraiment après avoir perdu mon identité,j’étais devenu son chien sa poussière pour son aspirateur.
    Aujourd’hui j’ai récupéré la garde alternée de ma puce après avoir lancé une procédure auprès d’un avocat conseillé tout de meme par une psychothérapeute qui m’a cru enfin quelqu’un qui me croit au moment ou moi je n’étais plus rien une loque(je ne savait toujours pas mettre une maladie ou quoi que ce soit sur cette personne qui était-elle?) ! Les PN n aiment pas qu’on leur impose des lois. Ils se croient tout permis ce sont eux les maîtres du jeu.La seule chose à faire est de couper les ponts mais comment faire quand on a un enfant? juste prouver à cette petite que vous êtes sain d’esprit et un bon parent après c’est elle la grande malade sa pathologie est sienne.
    Je ne suis pas totalement remis de tout ca meme 3 ans après mais je ne montre plus mes faiblesses face à ce type de personne… des monstres!!
    Je souhaite un énorme courage à tous ceux qui vivent ce genre de relation et si ca peut aider abandonnez les…après l’heure ce n’est plus l’heure!!!

  7. Bonjour,
    Je souhaiterais savoir si mon ex mari, que je pense être P,N peut s’en prendre à un de ses enfants et pas à l’autre ?
    Et Comment savoir à quel degré de perversion il se situe ? pour savoir sa dangerosité sur mes enfants ?

    Merci beaucoup pour votre réponse

    • Bonjour,
      Un PN s’en prendra comme vous dite à celui qui lui résistera… cela va dépendre de la personnalité de l’enfant.
      Si un enfant accepte de devenir son « mini moi », il vivra d’autres conséquence que s’il affronte le PN …
      Ne pas oublier que le PN ne supporte pas qu’on lui tienne tête !
      Bon courage, Geneviève SCHMIT

  8. Bonjour Geneviève et merci pour votre site , votre clairvoyance et votre aide ! Je suis dans une telle souffrance et le vide dans lequel je me trouve, me donne le courage pour vous écrire .
    QuAnd on me voit , étant artiste et modèle ,
    On me dit que je belle, intrigante, drôle … Maintenant on me dit que l’on ne
    Voit plus de lumière dans mes yeux.
    Ma
    Passion a tjs été salvatrice et m’a tjs permis de rebondir.
    Là où j’ai compris que j’avais réellement commencer une descente aux enfers c’est quand
    Je n’ai pas su me lever pour aller à une importante séance photo. J’étais paralysée et je suis restée comme cela pendant plus d’une semaine , sans manger , dans le noir et aujourd’hui j’ai trouvé votre site !
    Merci ! Je ne sais pas si j’ai à faire à un PN même s’il en a tous les aspects.
    Quand je l’ai rencontré, c’était tout le contraire d’un prince charmant , je ne l’aimais pas du tout et je l’appelais : le rat !
    Il me courrait après … Étant seule , j’ai donné une chance à ce garçon simple , gentil , bourré de soucis psycho , pas sur de lui … Je pensais totalement inoffensif !
    Au fur et à mesure de notre relation, j’ai découvert qu’il mentait tout le temps et pour tout!
    Je ne pense pas qu’il m’ai trompé mais c’était mentir même au point de me sortir un rendez vous professionnel un dimanche …
    Lui faisant part de mes ressentis , avec ses amis nous l’avons mis plusieurs fois devant le fait accompli.
    Depuis lors il a trouvé un travail ( grâce à moi ) il a un appartement , ne sort quasi plus …
    Mais autre chose se produit : à la moindre remarque il explose , quitte la pièce , quitte le restaurant , la voiture en marche … Par meme dormir ailleurs pour cacher sa voiture … Tjs tjs fuir devant une responsabilité ou une réalité . Et moi , je le cherchais , courrait partout ..
    Nous nous sommes séparés après 5 mois de vie ensembles .
    Pendant la séparation, j’ai vécu l’enfer , pensant tout le temps à lui, essayant de le revoir jusqu’au jour où on s’est revu et on s’est remis ensembles. Au grand étonnement de ma famille et mes amis qui ne comprennent pas pkoi je reste avec ce « looseur » sans but .
    Je prévoie toutes les sorties, les cadeaux , les voyage … Lui se contente de suivre . Je n’ai jamais de cadeaux , de bijoux …
    Et
    J’en arrive à ma
    Situation d’aujourd’hui . Il y a 3
    Semaines , alors que nous dînions ensembles , il m’a demandé de venir sur ses jambes car il avait qq chose à me
    Dire . J’étais donc sur ses genoux quand il m’a proposé pour vivre ensembles , prendre un appartement à 2 , qu’il m’aimait plus que tout , que vivre séparément était ridicule.
    J’ai répondu qu’il fallait pour Ca arrêter de s’insulter à la moindre dispute et que l’on devait
    Communiquer différemment . Et là il m’a jetée hors de ses bras est devenu complètement fou , il avait les yeux noirs , devenu tout blanc , il hurlait ( je ne sais plus quoi ) a frappé dans les murs , meme sur son torse avant de s’approcher vers moi tendant son poing en me demandant : c’est Ca que tu veux ? Il a tellement enfoncé son poing dans mon visage que 3 semaines après j’ai encore un bleu ! Je lui ai bien sûr demander de quitter les lieux , il ne partait pas , m’a attrapé le bras … Puis il m’a dit : tu veux que je me casse, très bien ! Et il est parti !
    Sur le coup j’ai bien sûr été soulagée et puis j’ai commencé à douter de moi. J’ai reçu des sms d’insulte : je suis une vermine , femme parfaite , il va m’empêcher de nuire … Des mots que jamais je n’ai entendu de ma vie ! Que je ne pensais pas entendre d’une personne qui disait vouloir prendre un appartement avec moi la veille . Comme il a des affaires chez moi , j’ai prétexté lui demander de venir les reprendre pour essayer de comprendre ce qu’il s’est passé , alors que je n’ai rien à essayer de comprendre avec qq qui se comporte comme Ca !
    Depuis 10 jours , tous les jours , il me dit qu’il est en route , qu’il va venir et puis il ne vient pas ! Il donne des rendez vous auxquels il ne vient pas lui meme ! Il peut m’écrire : j’arrive et 1 h après : non j’ai pas envie de te voir t’es trop dangereuse . Un soir il me demande : demain à quelle heure pour mes affaires ? Je réponds : au matin ? Il me
    Réponds qu’il n’est pas la au matin et le lendemain viens chez moi au matin pendant que je dors ! Hier
    Il m’appelle pour me dire de vive voix qu’il ne veut plus me voir, qu’il vit un enfer avec moi , que je crée des histoires et dans la seconde qui suit me dit : vendredi on se voit pour mes affaires ? Geneviève , ai-je à faire à un PN? Vous savez qu’il m’écrit sans cesse avec plein de fautes d’orthographe et quand je lui fais remarquer : la nouvelle orthographe c’est moi qui la fait ! C’est de la folie , jamais jamais jamais je n’aurai cru à un changement pareil ! Je ne sais pas si je dois aller déposer plainte , ma famille est à l’étranger , je suis seule pour tout assumer et je perds pied car bien sûr j’ai des sentiments pour la personne mais la c’est un fou !
    J’attends de vos nouvelles avec impatience . Merci beaucoup !

  9. Bonsoir Geneviève,
    Je pense tout d abord à toutes les victimes de pn comme moi et leur adresse tout mon soutien. Vos analyses sur le pn sont tellement claires que l on se demande comment , nous , êtres censées, nous sommes tombées si bas, sous le regard de l ‘homme qui nous aime soit disant  » tant ».
    Je sors de 7 ans de relation avec un pn…et un an après je me demande par quelle force j ai pu fuir tellement j étais détruite . Suivie depuis en traitement par EMDR , je souffre de stress post traumatique , le chemin va être long pour retrouver l équilibre. Je confirme , si cela pouvait alerter les futures proies que le pn débute son « travail » en voulant savoir votre vie mais peu divulger la sienne , en faisant passer son ex pour une folle , une manipulatrice …rien a voir avec vous qui êtes tellement plus gentille, vous isole d abord de vos amis puis de votre famille …Que fais tu avec eux? Vous fixe des règles que lui ne suit pas …puis vous enferme dans une bulle ou lui seul est votre oxygène , votre nourriture, votre eau…sans lui vous n êtes rien , vous n existez pas. Vous cherchez une issue …il vous offre un bijou , des fleurs , un voyage ( dans ces moments ils savent être tellement généreux ) …nous avions douté de lui ? Erreur , « vois comme je suis gentil et attentionné »…c’est gagné il vous redonne de l’air, vous l’aimez. Même après avoir appris qu’il possédait une seconde proie ( sa maîtresse ) j ‘aurais mis deux ans à le quitter …j étais sous emprise totale et fatale car plus il me voyait souffrir plus son jeu devenait habile et complexe. Et je ne peux dire cela qu’après une année de thérapie!
    Le plus effroyable , c’est notre retour permanent vers lui , incontrôlable , presque vital. Bizarrement , c’est moi aujourd’hui qui endosse le rôle de folle , de jalouse maladive …le pauvre je l ai tellement mal traité! Oui juste en lui disant toujours oui.
    J ai 35 ans , j ai failli mourir et chaque jour qui passe est une bataille comme l addiction que vous soulignez si bien . j ai une fille adolescente , je sais que je ferais avec elle le temps venu de la prévention.
    Merci pour votre clareté sur ce sujet Geneviève, dans nos vies passées auprès du pn , il y a un avant et un après …entre les deux c’est la descente en enfer. Bon courage à toutes et tous qui arrivent en s’en échapper…a sauver leur vie.

  10. Geneviève,

    D’accord, il n’est pas conscient mais si, par exemple, on lui dit qu’il est un manipulateur pervers narcissique et qu’on lui prouve. Si on le met face à ce qu’il est. Que va t-il faire? Nier? Bien sûr. ok. Premièrement, est-ce qu’il sait ce que c’est un PN? Ma question plus précise serait: Comment réagit le PN quand on lui dit qu’il est un PN et quand on lui prouve? Est-il capable de se reconnaître comme PN? J’imagine que non. Mais pourquoi vouloir encore comprendre, me dis-je. Voilà ma dépendance 😉

  11. Bonjour Geneviève . Vos videos sont extraordinaires .
    Mon cas est je crois très particulier. Un jeune homme qui m’a aimée il y a 35 ans,,j’avais 14 ans lui 16 ans, me retrouve.
    Il tombe fou amoureux de moi , moi aussi , on vit un amour fusionnel sauf que je me rends compte vite et avec son ex compagne, qu’il est pervers narcissique.
    Il prétends que je suis celle à cause de qui il est comme ça , et que je suis l’unique amour de sa vie , la seule , sa solution ???
    Que va t’il se passer , va t’il me lâcher !
    J’ai un peu peur

  12. Étant en pleine procédure de divorce je me demande quel est l’objectif de mon mari PN ? Comme vous dite si bien l’objectif justifie les moyens. Du coup je me dis que si je connaissais son objectif (conserver l’appartement familiale, me détruire, gagner…) ce serait plus facile pour adapter ma stratégie. Comment mettre à jour cet´objectif ? Le manipuler ?

    • Bonjour,

      Chaque cas est unique, et cela même s’ils se ressemblent tous et surtout ont tous un tronc commun.
      Je vais vous répondre d’une manière générale. Si vous souhaitez une réponse précise à votre situation, le mieux serait de convenir d’une consultation à distance pour pouvoir le faire.

      L’objectif justifie les moyens… Effectivement, c’est une règle pour le PN
      L’objectif est toujours la protection de son image et de son « pouvoir ».
      L’argent, les enfants, les insultes, les dénigrements, etc. … ne sont que les moyens mis en place pour se protéger lui-même.

      Vous parlez de « gagner », oui, pour le PN c’est vital. Gagner en « effaçant » l’autre, en le piétinant s’il le faut.
      Vous parlez de le « manipuler » … Malheureusement (ou heureusement) vous ne serez jamais à sa hauteur dans ce domaine où il excelle ….

      Pour farce face à cette situation je vous conseille vivement de me contacter .

      Bon courage ! Geneviève Schmit

  13. De Vandeul Béatrice

    Bonjour Geneviève
    Merci pour vos video en ligne et vos réponses aux. Questions. Je viens de divorcée d un pn . 19 ans de souffrance de lavage de cerveau de soumission à l autre jusqu à la perte de ma propre identité ! Un bruning out à été le déclic pour me sauver de ses griffes. Il a fallu deux ans une thérapie avec un psychiatre et l amour et le soutien de ma famille pour m en sortir . J ai trois filles sous la coupe de mon ex et pense que je suis la vilaine qui à quitté le foyer ! Il est la victime même avec le jugement il m à fait iasssé pour folle et instable …inimaginable j aime vous écouter car vous parlez de lui parfaitement clairement . Ils sont malins et retournent les situations à leur avantage . Ils choisissent leur proie je suis pleine de vie d amour de joie il s est nourri de moi . Jusqu à mon épuisement total physique et psychique! Mes enfants ont oublié les cris les disputes les conflits la violence verbale ! Me reviendront elles???

    • Bonjour, Je n’ai pas la réponse à votre question …
      C’est effectivement douloureux cette mémoire sélective … Le cerveau s’arrange avec les souvenir pour vivre un peu plus sereinement.
      Les victimes directes ont également ce problème …
      Je pense qu’il faut toujours parler à l’enfant … avec les mots adapté à l’age et pour ne parler que des fait mais il faut dire … dire les violences.
      Tenez bon! Geneviève SCHMIT

    • j’ai vécu le même problème et ma fille unique ne m’adresse plus la parole,je n’ai aucune nouvelles.Plus je m’étiolais plus lui devenait resplendissant;
      je ne sais pas s’il sont conscients du MAL qu’ils font les PN, en tout cas ,je pense qu’ils ont besoin de se nourrir,tel un vampire,de notre force ,de notre joie de vivre et ne sont rassasies,repus que lorsque l’autre en face est détruit et qu’ils pensent que cet autre ne pourra plus se reconstruire,ne pourra plus jamais respirer la joie de vivre…LE VAMPIRE…
      ils aiment laisser LA DESOLATION derrière eux(une manière d’exister???)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *