Sortie de la honte par les valeurs personnelles

Sortir de la honte en 5 étapes - S'inscrire dans ses valeurs personnelles - Geneviève Schmit
Lorsque l'on quitte un pervers narcissique on s'aperçoit que l'on a piétiné de nombreuses valeurs personnelles. La reconstruction passe par leurs réappropriation. Protocole complet décrit par Geneviève SCHMIT

La confiance en soi chez la victime de manipulation perverse.

La confiance en soi chez la victime de manipulation perverse.
Toutes les victimes de manipulateurs pervers savent à quel point l'autre, le pervers narcissique, et parfois les parents avant lui, ont su leur renvoyer une image déformée au point de leurs faire perdre toute confiance en elle-même. Sans confiance en soi, c'est la liberté qui est perdue, et c'est bien ce que désir le pervers narcissique afin d'avoir tout le temps de se rassasier d'elle.

Vivre après le pervers narcissique

Vivre après le pervers narcissique - Geneviève Schmit
Vivre après le pervers narcissique, C'est possible ! Geneviève SCHMIT Rien de tel que les témoignages de ceux et celles qui ont réussi à reprendre leur vie en main pour stimuler la confiance de ceux qui n'osent pas encore y croire. C'est toujours après des efforts personnels acharnés que la victime sort du statut de survivante pour s'ouvrir à une vie enrichie par les nombreux apprentissages induits par la libération de l'expérience toxique!

Reconstruction des victimes de pervers narcissiques

La reconstruction des victimes de pervers narcissiques - Geneviève Schmit
La reconstruction des victimes de pervers narcissiques - Avant de réfléchir à la reconstruction de la victime, il faut d’abord comprendre pourquoi on devient victime. Quelle est la victime idéale ? Pourquoi devient-on victime ? Réponses par Geneviève SCHMIT

Être ou ne pas être, victime

Victime de pervers narcissique
Être ou ne pas être, victime! Être victime de pervers-narcissique n’est pas une situation que l’on accepte facilement. Personne ne veut être victime, parce qu’on n’est pas « du bon côté« . D’abord, on s’en défend… On se trouve des torts, on positive… Mais ça ne marche pas, zéro résilience.

Deuil blanc

Le deuil blanc ou le renoncement au pervers narcissique
Le « deuil blanc » ou le deuil d’une personne encore vivante - Le deuil blanc ou le renoncement au pervers narcissique

Aujourd’hui je décide

Coaching thérapeutique pour les victimes de manipulateurs pervers narcissiques ©
Aujourd’hui je décide de ne plus être victime, je décide de vivre ! Témoignage d’Edith qui décide de ne plus être victime du pervers narcissique.

Méditation pleine conscience

Il m’arrive très souvent de suggérer aux personnes que j’accompagne de s’intéresser à la médiation pleine conscience… En accueillant cette pratique dans notre vie nous disposons d’un moyen efficace, gratuit et sans effets secondaires négatifs, qui peut être pratiqué n’importe où, et même n’importe quand. Ce type de démarche thérapeutique...

La liberté en 4 étapes

Qu’est-ce que la responsabilité? Être responsable c’est avoir la conscience que nos propres décisions, nos choix, nos aveuglements, nos espoirs et désespoirs nous mènent à vivre l’expérience de chaque instant. Il n’y a aucune place pour la culpabilité dans cette réflexion, juste une certaine conscience du système dans lequel nous évoluons.

Les 7 étapes du deuil

Les 7 étapes du deuil. Geneviève SCHMIT
Le deuil est souvent causé par la séparation brutale ou la mort d'un être cher. La séparation d'un manipulateur narcissique peut également être vécue comme un deuil... le deuil de l'illusion, du fantasme vécu comme une réalité. Cela peut créer un stress ou un choc traumatique qui peut parfois ressurgir longtemps après l’évènement. C'est une émotion naturelle et elle a pu être divisée en différentes étapes comme nous l’a proposé le docteur Elizabeth Kubler-Ross. Le deuil n'est pas une maladie mais elle peut entraîner les symptômes de la maladie voir en créer une.

Et n’oublie pas d’être heureux …

Et n'oublions pas d'être heureux - Christophe André
Et n'oublions pas d'être heureux de Christophe André est un livre sympathique à lire, et qui me conforte dans ma manière d’aborder la psychologie puisque, tout naturellement, j’en était arrivée à cette approche. La vie est ce qu’on en fait, et nous avons la possibilité de faire des choix qui nous respectent qui nous accompagnent dans notre épanouissement. Imprégnons nous de chaque instant de bien être, des petits comme des grands, et qu’ils servent de terreau à notre propre évolution personnelle.