6 mois de prison ferme pour une maman …

image_pdfExporter l'article en PDFimage_printImprimer l'article

Une une mère qui vient de me téléphoner:

6 mois de prison ferme pour non présentation d’enfant (8 ans 1/2)
Traque judiciaire de la part du PN depuis 7 ans dont le seul but est de la faire incarcérer.
Elle « veut partir dans la lumière » Elle veut être libérée de cet enfer…
« Sentiment de se battre contre un mur ».

Situation aberrante !!!

Genevieve Schmit

En tant qu'experte dans l’accompagnement des victimes de manipulation perverse, J'ai mis en place un protocole qui peut se pratiquer à distance, de quelque pays que ce soit par téléphone ou Skype. 06 43 43 15 79 (laissez moi un texto pour que je puisse vous rappeler au plus vite)

3 commentaires

  1. je compatis de tous coeur, mon fils ne voulant plus voir son père PN j’ai engagé des actions en justice et je me suis sentie Don Quichotte contre les moulins à vents, personne ne me croit et on est en passe de délivrer une auréole à ce pauvre père victime …il a aujourd’hui retourné son fils comme une crèpe, l’ado est retourné passer le weekend avec lui avec une envie de lui accorder une seconde chance…des mois que je me bats, passant d’assistantes sociales en psychologue, chacune ayant tour à tour plongé tête baissé dans la manipulation de ce psychopathe …du coups chacun de mes arguments se retourne contre moi et tout ça n’aboutira à rien, et quand mon fils se rendra compte que son père n’a pas changé, je n’aurai plus aucun moyen de l’aider. cela a provoqué la fureur du PN qui veut se venger en détruisant ma vie, et s’il le peut en m’envoyant en prison…je sais que la frustration a été grande pour lui et qu’il me le fera payer, son coup de grace étant à ce jour de retourner mon fils contre moi…

    • Merci pour votre témoignage Mich, c’est courageux de parler de soi…
      C’est un fait que ces personnalité sont totalement incapable de gérer les frustrations ou les atteinte à leur narcissisme délirant. Le prix à payer est celui d’un crime de lèse-majesté !
      Tenez bon, Geneviève Schmit

      • merci, j’ai déjà réussi a sortir de ses griffes, malheureusement il ne lâche pas prise et se sert de l’enfant comme d’une arme. Tant d’années après il arrive encore à m’atteindre via ce biais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *