L’effet miroir

L’effet miroir

ou

la projection psychologique

.

Une réflexion de Gérard-Yves Cathelin

Psychanalyste & addictologue

12 juillet 2015

Miroir, mon beau miroir …
. . ..

Jung nous dit:

« Nous percevons chez les autres les milles facettes de nous-mêmes ».

 

Ce que nous dit Jung signifie que nous percevons chez les autres n’est qu’une parcelle de nous-même !

Lorsque que quelque chose nous est insupportable chez l’autre, il nous faut nous poser cette question : « Qu’est ce qui est insupportable chez moi que nous renvoie l’autre et que nous refusons de voir ou de tolérer en nous?« .

Nous n’acceptons pas notre propre reflet renvoyé par l’interlocuteur !

En fait nous ne choisissons pas les personnes par hasard ! Nous les choisissons afin qu’elle nous adresse une image de nous-même !

.

Il nous faut alors faire une introspection pour comprendre la signification de cette rencontre afin d’établir pourquoi en face de nous, nous avons une personne injuste.

Pourquoi choisissons-nous des personnes qui trahissent ?

Observons sincèrement en nous même le pourquoi de cette trahison.

.

Dans l’analyse nous observons que l’autre à des points de ressemblance avec nous, de cette similarité, nous pourrons ouvrir les yeux sur le fait que nous avons pu être comme lui ou elle !

En effet nous ne percevons pas que nous sommes attirés comme un aimant parce qui nous relie à autrui!

.

Belle de Gérard-Yves Cathelin - psychanalyste et addictologue

« Belle » de Gérard-Yves Cathelin – psychanalyste et addictologue

C’est en nous penchant sur notre biographie que nous éluciderons les mystères de notre présent !

Jung appelle cet élément le phénomène de « synchronicité » qui nous fait rencontrer des personnes  « toxiques » !

Dans la rencontre avec cette personne perverse il nous faut alors s’interroger:

« Qu’est-ce que j’ai à comprendre de moi-même de cette relation victime-pervers »

« Qu’est-ce que j’ai à découvrir de moi-même, de ma biographie transgenerationnelle ! »

 

C’est pour cela, qu’il est souhaitable de ne plus être sourd à notre vécu, sur ce qui s’est passé dans notre antériorité afin de pouvoir modifier notre présent

.

.


Gérard-Yves CATHELINGérard-Yves Cathelin

01.60.25.51.72

La Ferté sous Jouarre (77) & Chateau Thierry (02)

http://cathelin-psychotherapeute.com/

 

.Gérard-Yves Cathelin © Toute reproduction, même partielle est interdite sans l’accord de l’auteur


 

Pervers-narcissiques.fr

Pervers-narcissiques.fr Site portail pour les victimes de PN

Geneviève Schmit - Experte dans l'accompagnement des victimes de manipulateurs pervers narcissiques

Geneviève Schmit, coaching thérapeutique.

. . © Geneviève Schmit, experte dans l’accompagnement des victimes de manipulateurs pervers narcissiques.
Pour toutes consultations à distance, laissez-moi un texto au 06.43.43.15.79


 

J’aurais grand plaisir à lire vos interventions sur le Facebook qui vous est dédié: Facebook pour les victimes de violence psychologique et de manipulation perverse. Soutien.PsyFacebook Soutien.Psy

 


 

Pages similaires :

Gérard-Yves Cathelin

Psychanalyste - Psychothérapeute et addictologue La Ferté-sous-Jouarre & Château Thierry

2 commentaires

  1. J’ai vécu pendant 4 ans avec une psychopathe qui s’est révélée être la pire de toutes.
    J’ai toujours livré mon ressenti, mes émotions et je ne connaissais rien aux pervers à l’époque.
    Dès le début j’ai cru avoir trouvé la femme idéale. Elle m’a totalement rendu dépendant affectivement et bien que j’ai vécu avec une boule au ventre pendant ces 4 années je ne voulais pas perdre cette relation destructrice. Elle est partie et j’ai voulu savoir.
    Je suis le 5 e de sa liste, 2 unions libres et 3 mariages. Aucune union n’a dépassé les 6 ans.
    Elle a massacré ses amis et maris.
    Je les ai contacté et, encore aujourd’hui, elle possède de l’influence sur le père de ses filles de 22 et 19 ans alors qu’ils sont divorcés depuis 17 ans.
    Elle lui parle comme à un chien et il se laisse parler ainsi car elle est la seule qu’il puisse contacter.
    Elle continue à le rabaisser constamment auprès d’elles et elles ont bloqué son tel depuis plus de 3 ans.
    Tout cela pour vous dire que ceux ou celles qui livrent leurs émotions ( une faiblesse pour beaucoup peut être, mais pour moi une force ) avec ce genre de personnage sont leur chasse réservée.
    Nous nous écroulons mais nous rebondissons et ne tomberons pas malades physiquement.
    Je ne voulais que de l’amour et j’ai récolté la haine cachée de l’autre, ce plaisir total qu’elle prend à vous faire souffrir, à vous faire sombrer jusqu’à la tentative de suicide.
    La loi doit punir ces malades affectifs.

    • Merci pour ce témoignage Michel.
      Je comprend parfaitement votre révolte, malheureusement la loi ne punis pas les « malades » … Ce n’est pas simple …
      Affectueusement, Geneviève Schmit

      VOus pouvez rester en contact et me suivre sur mon Facebook Pro: Soutien.Psy où j’aurai plaisir à lire vos interventions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *