Comment savoir si je suis pervers(e) narcissique?

Il m’arrive très souvent d’avoir l’appel de personnes me demandant s’ils sont eux-mêmes « pervers narcissiques« …

Le premier réflexe, celui d’ailleurs que l’on retrouve systématiquement dans les réseaux sociaux, pourrait-être de dire « non« ! Et ensuite, de justifier cet avis péremptoire par le fait que: « un PN ne se remet jamais en question« .

Suis-je pervers narcissique ?

Suis-je pervers narcissique? Geneviève SCHMIT

Je ne partage pas l’avis qu’un pervers narcissique ne puisse se poser la question de son comportement.

Cet avis tranché véhiculé par des victimes qui analysent au travers de leur propre expérience ne tient absolument pas compte de la très grande diversité des manipulateurs pervers d’une part, et de la capacité qu’aurait chacun de nous, piégé dans une situation perverse, d’adopter des comportements similaires, ne fût-ce que pour survivre. Nous observons parfois ce dernier comportement chez des enfants piégés auprès d’un parent pervers narcissique. Dans ce cas, c’est un comportement d’adaptation qui a du sens.

Il y a aussi ces pervers narcissiques « modérés« , qui ont peut-être un comportement toxique à cause des pressions du monde qui les entoure, et qui l’a adopté. Il finit parfois  par s’identifier à cette psychopathologie à cause de ce que leur entourage affirme. Ceux-là aussi, pourraient ressentir le désir d’une remise en question.

Et puis il y a ces très nombreuses proies, directes ou indirectes, qui, parfois sans même s’en rendre compte, adoptent des comportements manipulateurs et même parfois pervers afin de résister dans le milieu d’où elles n’ont pu fuir.

Toutes ces raisons, et d’autres encore, me permettent de dire qu’une remise en question peut-être envisageable. Je pense même que dans certains de ces cas, et avec de l’humilité et du courage, une évolution positive est réalisable. (Je parle toujours en terme d’ « évolution » et non de « changement« )

Maintenant, il est par contre certain qu’un manipulateur pervers narcissique « avéré« , c’est-à-dire structurel, ne pourra jamais évoluer positivement. Même si celui-ci peut avoir des éclairs fugaces de « lucidités« , ils ne permettront jamais la moindre évolution positive. Dans ce cas, c’est à la victime de faire le deuil de ce « changement« .

Chez le manipulateur pervers avéré, une remise en question reviendrait à un suicide psychique.

Parlons en !

Vous pensez être pervers narcissique ?


Consultations en ligne de 40 minutes par Skype et par téléphone

© Geneviève Schmit, experte dans l’accompagnement des victimes de manipulateurs pervers narcissiques depuis 2012.

Pour toutes consultations à distance, laissez-moi un texto au 06.43.43.15.79

La reproduction intégrale de mon écrit est autorisée. Cependant, mon nom complet ainsi que le lien actif de la page du site internet https://soutien-psy-en-ligne.fr ou/et https://pervers-narcissiques.fr est obligatoire. Vous remerciant de votre compréhension ainsi que de l’intérêt porté à mon travail.

Geneviève Schmit.
J’aurais grand plaisir à lire vos interventions sur le Facebook qui vous est dédié :
Facebook pour les victimes de violence psychologique et de manipulation perverse. Soutien.Psy

image_pdfExporter l\'article en PDFimage_printImprimer l\'article

Genevieve Schmit

En tant qu'experte dans l’accompagnement des victimes de manipulation perverse, J'ai mis en place un protocole qui peut se pratiquer à distance, de quelque pays que ce soit par téléphone ou Skype. 06 43 43 15 79 (laissez moi un texto pour que je puisse vous rappeler au plus vite)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.