Jalousie pathologique

Jalousie pathologique chez la femme, ou l'homme, manipulateur pervers.

La « jalousie pathologique » se retrouve pratiquement toujours dans les couples unis sur la base d’une manipulation perverse. 

La nécessité de contrôle qu’a la, ou le, pervers manipulateur, l’amène à des comportements paranoïaques dont la jalousie fait partie.

Jalousie pathologique chez le manipulateur pervers, homme ou femme.

La jalousie d’un pervers narcissique est celle des jaloux maladifs. Elle les pousse à fouiller les affaires de leurs victimes et à fouiner sans cesse dans leurs fréquentations et dans leur vie, à exiger incessamment des explications qui jamais ne peuvent les satisfaire.

La jalousie d’un pervers narcissique ramène à la question du « pouvoir » chez ce type de personnalité : elle sert d’outil d’emprise et de domination. Plus d’amis, plus de sorties, plus d’activités.

Seul l’ego du tyran domine la vie des victimes qui se retrouvent dépossédées de leur personnalité.

Ils font vivre à leurs proies en cela un véritable enfer.

Définition de la jalousie pathologique:

La jalousie pathologique est un trouble de la personnalité caractérisé par une jalousie excessive et irrationnelle et que l’on retrouve, entre autres, chez les manipulateurs pervers narcissiques, hommes ou femmes. En effet, ils doivent répondre à leur besoin viscéral de « posséder » l’autre. Les personnes atteintes de jalousie pathologique peuvent avoir des pensées obsédantes, irrationnelles et anxieuses concernant l’infidélité de leur partenaire et peuvent être trop possessives et dans une hyper-protection déviante.

Causes de la jalousie pathologique:

Il n’y a pas de cause unique à la jalousie pathologique, mais elle peut être le résultat d’un certain nombre de facteurs, y compris :

  • Des troubles de l’humeur : la dépression et l’anxiété peuvent augmenter les sentiments de jalousie et de possessivité.
  • Des problèmes de confiance en soi : les personnes qui ont une mauvaise confiance en soi sont plus susceptibles de se sentir menacées par les relations de leur partenaire avec d’autres personnes. Egalement ceux qui vivent une période de rejet, licenciement, rupture…
  • Des antécédents de violence conjugale : les personnes qui ont subi de la violence conjugale dans le passé peuvent avoir des niveaux élevés de jalousie et de possessivité en raison de leur expérience de l’abus et de la manipulation.
  • Des modèles de comportement appris dans l’enfance : les enfants qui ont grandi dans des familles où la jalousie et la possessivité étaient présentes peuvent être plus susceptibles de développer une jalousie pathologique à l’âge adulte.

Comment s'exprime la jalousie pathologique?

Les comportements courants associés à la jalousie pathologique peuvent inclure :

  • Des pensées obsédantes et anxieuses concernant l’infidélité de leur partenaire.
  • Des comportements possessifs et protecteurs à l’égard de leur relation.
  • Des comportements de contrôle et de surveillance excessive de leur partenaire.
  • Des comportements agressifs et violents en réponse à des craintes imaginaires ou réelles d’infidélité.
  • Les stéréotypes de genre et les attentes sociales liées au genre influencent les comportements de jalousie des hommes et des femmes.
  • Des comportements paranoïaques, construisant mentalement des situations qui viennent « justifier » leur angoisse profonde d’infidélité et donc leurs comportements.

Une expression différente de la jalousie pathologique entre les hommes et les femmes:

Selon certaines études, les hommes et les femmes pourraient présenter des différences dans les comportements de jalousie.

  • Essentiellement, les hommes pourraient être plus enclins à être jaloux de la sexualité de leur partenaire, tandis que les femmes pourraient être plus enclines à être jalouses de l’attention et de l’affection de leur partenaire. D’autre part, les femmes pourraient être plus enclines à être jalouses de l’attention et de l’affection de leur partenaire, c’est-à-dire de la possibilité que leur partenaire puisse s’intéresser ou s’investir auprès d’autres personnes ou activités. Cette jalousie sera exacerbée s’il y a une histoire de flirt ou d’infidélité antérieure. Cela pourrait être en partie lié aux stéréotypes de genre selon lesquels les femmes sont censées être principalement responsables des soins et de l’attention aux autres et selon lesquels les hommes sont censés être sexuellement actifs et compétitifs.
  • Les hommes pourraient être plus enclins à utiliser des comportements violents ou agressifs pour exprimer leur jalousie, tandis que les femmes pourraient être plus enclines à utiliser des comportements de manipulation ou de contrôle pour exprimer leur jalousie.
  • Les femmes sont susceptibles d’utiliser des comportements de contrôle ou de manipulation pour exprimer leur jalousie, comme essayer de limiter les interactions de leur partenaire avec d’autres personnes ou faire pression sur leur partenaire pour qu’il passe plus de temps avec elles.
  • Les femmes sont peut-être plus enclines à être jalouses de l’autonomie et de l’indépendance de leur partenaire, c’est-à-dire de la possibilité que leur partenaire puisse passer du temps seul ou avoir des intérêts et des activités en dehors de la relation.
  • Les femmes pourraient être plus disposées à exprimer leur jalousie de manière indirecte, par exemple en utilisant la passivité ou en faisant des sous-entendus plutôt que de parler ouvertement de leurs inquiétudes.

 

Il est important de noter que ces stéréotypes de genre sont souvent biaisés et qu’il ne faut pas les utiliser pour prédire ou justifier le comportement de jalousie de quiconque.

Ces différences ne sont pas universelles et que les individus peuvent présenter des comportements de jalousie très différents, quel que soit leur genre.

Jalousie pathologique et manipulation perverse:

La jalousie pathologique est la plupart du temps liée à la manipulation perverse, surtout dans la relation de couple. La manipulation perverse est un comportement qui vise à contrôler, à influencer ou à exploiter une autre personne de manière déloyale ou abusive. La jalousie pathologique est alors utilisée comme moyen de contrôle et de manipulation de l’autre personne dans le cadre d’une relation abusive.

Conséquences de la jalousie pathologique:

Les conséquences de la jalousie pathologique et de la manipulation perverse peuvent être graves pour la personne cible. Elles entrainent une perte de confiance en soi, une dépendance émotionnelle, une isolation sociale, un stress intense et peuvent amener à plonger dans la dépression et la maladie. La jalousie pathologique peut également entraîner des comportements de violence et de harcèlement, ainsi qu’une diminution de la qualité de vie de la personne qui en est la cible.

 

Il est important de reconnaître les signes de jalousie pathologique et de chercher de l’aide si vous êtes confronté à ces problèmes dans votre relation. Parler à un professionnel de la santé mentale ou à un organisme de soutien peut vous aider à gérer ces problèmes et à trouver des moyens de vous protéger et de vous soutenir.

Geneviève SCHMIT - décembre 2022
Autres articles sur le fonctionnement du pervers narcissique
Restons en contact

Parlons en !

Vous n’avez plus envie de souffrir ?


Consultations en ligne de 40 minutes par Skype et par téléphone
genevieve schmit psychologue pervers narcissique
© Geneviève Schmit, experte dans l’accompagnement des victimes de manipulateurs pervers narcissiques depuis 2012.

Pour toutes consultations à distance, laissez-moi un texto au 06.43.43.15.79

La reproduction intégrale de mon écrit est autorisée. Cependant, mon nom complet ainsi que le lien actif de la page du site internet https://soutien-psy-en-ligne.fr ou/et https://pervers-narcissiques.fr est obligatoire. Vous remerciant de votre compréhension ainsi que de l’intérêt porté à mon travail.

Geneviève Schmit.
J'aurais grand plaisir à lire vos interventions sur le Facebook qui vous est dédié :
Facebook pour les victimes de violence psychologique et de manipulation perverse. Soutien.Psy

Genevieve Schmit

En tant qu'experte dans l’accompagnement des victimes de manipulation perverse, J'ai mis en place un protocole qui peut se pratiquer à distance, de quelque pays que ce soit par téléphone ou Skype. 06 43 43 15 79 (laissez moi un texto pour que je puisse vous rappeler au plus vite)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *