La sagesse du psychopathe

Mon appréciation :

Auteur : Kevin DUTTON
Editeur : Larousse
Année de parution : 2015
Prix conseillé : 15 €

A propos de l'auteur

Kevin Dutton est professeur en psychologie à Oxford et membre de la Société royale de médecine et de la Société pour l'étude scientifique sur la psychopathie.

Ce que j'en ai pensé

Un livre qui m'a surpris par clarté et ses références scientifiques. Il est écrit par un chercheur dont les résultats ne sont pas à mettre en doute. Extrêmement intéressant pour comprendre le fonctionnement du psychopathe et ... bien souvent, du pervers narcissique qui lui ressemble sur bien des points.

Présentation:

La sagesse du psychopathe - Kevin BUTTONCet essai « coup de poing » démantèle les idées reçues sur la psychopathie et son côté « sanguinaire », pour démontrer que tous les psychopathes ne sont pas des tueurs et qu’ils peuvent nous enseigner nombre de vertus très utiles, de par leur comportement et leurs qualités : confiance, courage, concentration, inflexibilité, détermination, charisme, art de la manipulation… Des qualités essentielles pour pouvoir vivre et se défendre dans notre monde moderne sans pitié.

Ce livre part à l’exploration passionnante du cerveau des psychopathes, à travers les dernières recherches de la science et l’histoire singulière de personnes psychopathes, mais sur un ton décalé, voire humoristique et provocateur…

      

Sommaire

  • Sous le signe du scorpion (sa nature est de piquer…)
  • Le vrai psychopathe voudrait-il bien se lever, s’il vous plaît ?
  • Carpe Noctem (« Cueille la nuit »)
  • La sagesse des psychopathes
  • Faites de moi un psychopathe
  • Super santé mentale

Quelques extrait choisis par moi parmi tant d’autres passionnants:

 

p.117

La liste des symptômes de la pensée de groupe se décline comme suit:

  • Sentiment d’invulnérabilité conduisant à un optimisme excessif et encourageant la prise de risque
  • Rejet des avertissements susceptibles de remettre en cause les prises de positions internes
  • Croyance absolue dans la moralité du groupe poussant ses membres à ignorer les conséquences de leurs actes
  • Transformation des principaux opposants en stéréotypes
  • Pression exercée sur les membres pour s’unir contre les éventuels dissidents de l’intérieur
  • Refus des idées ayant l’air de dériver du consensus apparent
  • Illusion d’une unanimité
  • « Gardien de la pensée »
  • Membres autoproclamés défendant le groupe contre les avis dissidents

p.14
Si les psychopathes ont un point commun, c’est bien leur aptitude consommée à se faire passer pour aussi normal que le premier venu, alors que derrière la façade – le costume -, il y a un inflexible prédateur.


p.16
Tels sont les psychopathes: ils présentent bien en apparence, et leur charme, leur charisme et leur impeccable camouflage psychologique nous détourne de leur véritable personnalité qui se trouve pourtant là juste sous nos yeux. Car leur présence hypnotique nous envoûte.
Magnétisme personnel et sens de la dissimulation


p.27
Il dissimulait sa vraie personnalité, son « scorpion intérieur », sous une apparence attachante et charmante…


p.28
Ce qui est essentiel de savoir sur les psychopathes, c’est qu’ils sont normaux par certains côtés et si différents de nous par d’autres.


p.31
Le destin d’un psychopathe dépend de tout un ensemble de facteurs, parmi lesquels les gènes, le passé familial, le degré d’instruction, l’intelligence et les occasions. De ces facteurs, donc, et de leur façon d’interagir.


p.199
Nous sommes « bons » ou « mauvais » en partie à cause de nos gènes et en partie de notre environnement.


p.172
Les psychopathes, au lieu d’être déficients quand il s’agit de reconnaître les émotions d’autrui, ont un vrai talent pour cela, et que le problème ne relève pas de la reconnaissance émotionnelle en tant que telle, mais de la dissociation entre ses composantes sensorielles et affectives – de la déconnexion entre savoir ce qu’est une émotion et éprouver ce à quoi elle ressemble. »


p.173
S’en fiche et ne pas comprendre sont deux choses bien différentes.


p.167
Très clairement, quand les psychopathes peuvent tirer de l’argent d’une situation (dès lors qu’il existe une carotte), ils foncent sans songer au risque ou aux éventuelles mauvaises conséquences de leurs actes.


p.159
Un caméléon social doublé d’un prédateur.


p. 158
La psychologue Angela Book a découvert que les psychopathes étaient plus doués que les non-psychopathes pour distinguer leurs victimes potentielles rien qu’à leur façon de marcher.


p.158
En majorité, (dit Greg Morant, l’un des escrocs les plus brillants et insaisissables d’Amérique) les gens qu’on croise ne prêtent aucune attention à ce qu’ils racontent lors d’une conversation. Une fois formulés, les mots n’existent plus. Un escroc, lui, ne loupera rien… Comme un psy menant une thérapie, il essaye de voir à l’intérieur de la personne. De comprendre qui elle est à partir des détails qu’elle fournit. Car tout est dans le détail. Vous le poussez à s’ouvrir, généralement en leur confiant quelque chose à propos de vous-même. Un bon arnaqueur a toujours une histoire prête. Puis vous changez aussitôt de sujet. Au hasard. Abruptement. Ça peut être n’importe quoi… une pensée qui vient de vous traverser l’esprit… du moment que çà interrompt le cours de la discussion. Neuf fois sur dix, votre interlocuteur aura complètement oublié ce qu’il était en train de dire.
C’est seulement après que vous pouvez passer à l’acte. Pas tout de suite, il faut savoir être patient. Mais un moi ou deux plus tard. Vous modifiez ce que cette personne vous a débité (vous avez immédiatement repéré les points vitaux pour elle) et lui racontez l’histoire comme si c’était la vôtre. Et vlan! A partir de là, vous pourrez obtenir d’elle presque tout ce que vous convoitez.

 


© Geneviève Schmit, experte dans l’accompagnement des victimes de manipulateurs pervers narcissiques depuis 2008.

Pour toutes consultations à distance, laissez-moi un texto au 06.43.43.15.79

La reproduction intégrale de mon écrit est autorisée. Cependant, mon nom complet ainsi que le lien actif de la page du site internet https://soutien-psy-en-ligne.fr ou/et https://pervers-narcissiques.fr est obligatoire. Vous remerciant de votre compréhension ainsi que de l’intérêt porté à mon travail.

Geneviève Schmit.
J'aurais grand plaisir à lire vos interventions sur le Facebook qui vous est dédié :
Facebook pour les victimes de violence psychologique et de manipulation perverse. Soutien.Psy

Genevieve Schmit

En tant qu'experte dans l’accompagnement des victimes de manipulation perverse, J'ai mis en place un protocole qui peut se pratiquer à distance, de quelque pays que ce soit par téléphone ou Skype. 06 43 43 15 79 (laissez moi un texto pour que je puisse vous rappeler au plus vite)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *