Pourquoi vit-on ?

Pourquoi vit-on?

 

Pourquoi vit-on?Face à nos vécus avec des manipulateurs pervers, hommes ou femmes, nous glissons parfois vers ce que j’appelle la porte de secours, le désir de mourir. J’ai posé à Gérard-Yves Carthelin, addictologue et connaisseur des pervers narcissiques, pour qui… pourquoi vit-on?

Une réflexion de Gérard-Yves CATHELIN, psychanalyste

Les anciens définissaient que pour vivre , il fallait être en harmonie avec notre Univers , le cosmos.

Aujourd’hui il faut vivre avec l’ordre spirituel de l’ humanité, tout en élargissant notre champs de pensée.

Pour vivre aussi, il ne faut pas rester sur la nostalgie du passé, ce qui nous fixerait implacablement sur l’ axe dépressif , ni sur l’axe d’ une vie meilleure, car alors nous sombrions sur le versant anxieux!  Dans ce cas, nous manquons le présent.

Vivre, c’est appréhender le présent et lui donner sens !

Pourquoi vit on ?

C’est se réconcilier avec le réel dans l’ici et maintenant , à le goûter goulûment comme une agréable gourmandise , on atteint alors une forme d’éternité  en se réconciliant avec l’ instant présent qui a pour conséquence de se réconcilier avec soi même et notre  ÊTRE .

Un sens à notre finalité

Cemin de vie

Il nous faut trouver ce qui nous parle et donne sens à notre finalité

Comme le dit Zarathoustra  » Notre but n’est pas de blasphémer la terre, mais de vivre en harmonie avec elle.  »

Nietzsche nous propose de vivre notre vie intensément en s’ouvrant plus à autrui !

Pour Schopenhauer  » tout but d’une vie est son sens  »

Procréation

Un autre but du sens de la vie est la procréation , pour que la descendance trouve elle même sens à sa vie , ainsi cette éducation nous permet de repousser la souffrance et la mort inéluctable.

Platon, Epicure…

Pour Platon vivre «  serait d’avoir le plus de connaissances  » pour arriver à appréhender l’idée du Bien , pour Diderot et f’Alembert , vivre serait d’apporter au peuple un maximum de savoir , pour Epicure, vivre serait de se donner un maximum de plaisir en diminuant nos souffrances !!

Kant, Lietzshen Camus…

Pourquoi vit on? Pour Kant vivre c’est de vérifier l’ universalité de nos actions , pour Nietzsche vivre c’est de pouvoir atteindre ses buts  !

Pour Albert Camus vivre c’ est trouver notre plénitude intérieure.

Comment habite-t-on ce temps qui passe dans notre ici et  maintenant ?

Vivre c’ est se donner des signes de notre existence, au travers de ces signes, se donner une réalité et se réaliser dans cette réalité. Mais aussi vivre nous renvoie au temps. Comment habite-t-on ce temps qui passe dans notre ici et  maintenant ?

Ainsi chacun vit sa vie en quête d’ une vérité et d’ une réalité auxquelles il n’ a pas encore eu accès.

Nous cherchons dans notre vie l’ unité car nous sommes des êtres divisés !

Alors devant ces allés et retour face à cette division ? L’Humain est quête de se trouver un Idéal.

Mais notre quête d’idéal est limitée par autrui. Notre vision de la vie n’ est pas celle de notre voisin. Il faut alors respecter les multiples orientations de vie qui ne sont pas les nôtres.

La vérité n’est pas universelle, elle est contingentée par nos différentes approches.

Notre vie est donc la représentation originelle et originale de notre être. Vivre c’est toucher au plus près L ÊTRE et ne pas être sur le versant de l’avoir ou du faire. Vivre c’est mettre notre existence au centre de notre vie en valeur. C’est à dire trouver une légitimité à notre existence et être heureux d’habiter cette légitimité.

Bon nombre de personnes n’habitent pas leurs vies

J’emploie sciemment le terme habiter, car bon nombre de personnes n’habitent pas leurs vies, ils n’en sont que locataires et non propriétaires. En effet beaucoup d’ humains sont sous la dépendance d’ un conjoint, d’ un groupe, d’idées . Néanmoins, pour vivre sa vie, il est nécessaire de briser cette dépendance pour retrouver une autonomie et une liberté.

Vivre c’ est être libre de toute entrave  et d’aller vers Sa Vérité.

La questionner, lui trouver  sen , l’ habiter et surtout la Vivre jusqu’ a notre finitude est en quelque sorte pour moi le pourquoi vit on ? Vivre c’est de pouvoir se rencontrer soi même à l’ aide de nos outils culturels, intellectuels, cognitifs, artistiques, et développer nos axes émotionnels et sensitifs qui nous aideront à discerner ce qui est beau et agréables.

Pourquoi vit on ?

Dans cette question se pose la question de la finitude.

Même si je sais que la vie se consume petit à petit, là mort n’ est pas un événement, mais simplement un risqu , nous n’avons pas conscience de notre mort, notre conscience est alors dans l’attente que cela peut arriver.

La mort nous pousse à faire un choix:

La mort nous pousse à faire un choix: le choix entre ce qui est représentation et ce qui est  de la vie .

Le meilleur choix est de pouvoir agir son Être et sa vie, car se sentir vivre est un plaisir, lorsque le plaisir de vivre décroît, la mort s’invite en notre être .

Hors la raison de vivre dans l’ici et maintenant, c’est habiter son présent en se projetant dans un avenir.

Lorsque l’avenir disparaît et que le présent se ternit, la mort se présente. Il ne faut pas oublier que toute personne est médiatrice , à travers elle la vie passe, le sens d’une vie c’est de trouver son unité, c’est son but .

Devant cette crainte et cette peur de mourir,

Devant cette crainte et cette peur de mourir, l’humain cherche à devenir quelqu’un, être envié par autrui, d’être perçu comme quelqu’un qui a réussi par ses congénères, d’obséder l’imagination des autres. Être un humain  » visible  » pompier , médecin , curé, militaire .Ces personnes cherchent à arrêter le temps , mais qu’est ce que le temps ?

Qu’est ce que le temps

Agressivité du pervers narcissique - Gérard-Yves CathelinLe temps est l’ombre de la vie portée sur elle même. N’oublions pas que l’homme est un être historique. L’historicité vient de ce que l’ homme 1) meurt, 2) sait qu’il meurt. L’homme vit en fonction d’une fin qu’il place au dessus de sa vie, mais s’il s’imagine que cette fin est purement matérialiste. L’homme vit en vue d’aller plus haut que sa propre vie. Schopenhauer écrit «  qui ne s’interroge pas est une bête ,car le soucis constitutif de toute vie humaine est celui de son sens »  » la conviction que la vie a un but est profondément ancrée  dans les fibres de l’ homme, elle tient à la nature de l’homme.

Les hommes libres donnent à’ ce but bien des noms différents, et s’interrogent inlassablement sur sa définition: mais pour nous la question est bien différente , ici et maintenant notre but est d’arriver au printemps

Pour le moment nous n’avons pas d’autres soucis. Cette deuxième citation est de Primo Levi Sinon. Toute vie va de la naissance à la mort, pour la vie sa direction est la flèche du temps. En effet s’il n’y avait pas de temps, il n’y aurait pas de vie. Dans cet espace temps-vie chaque organisme dans son milieu lutte pour sa survie.

La lutte pour la survie n’est pas seulement cela, la lutte pour la vie est contenue dans le succès de la reproduction. Un des buts du pourquoi vit on est la reproduction.

Pour Nietzsche , les hommes ne travaillent que pour la préservation de l’espèce humaine.

Pour Nitzsche donc, c’est la nécessité vitale de l’homme. C’est à chacun d’entre nous de donner sens à sa vie.

N’oublions pas que l’existence précède le sens

Je me répète mais savoir bien vivre c’est ce savoir mortel

Reprenons la question de Camus «  si la vie n’ a pas de sens qu’elle peut être sa valeur ?  » Le sens de la vie n’est-il pas à trouver  autre part que dans le sens biologique ? Le sens de la vie est un-pour soi, c’est à dire ce qui est inhérent à soi en cultivant le terme bonheur qui est le princeps en filigrane de toute vie humaine?

Néanmoins notre but est de prendre conscience de cette précarité humaine et de cet entre deux dans lequel l’ humain évolue ( vie-mort ). Cette prise de conscience de cet En Sol est primordiale pour l’approfondissement de notre vie humaine afin que nous lui donnions sens.


cathelin2.

Gérard-Yves Cathelin
Psychanalyste, addictologue et psychothérapeute à Château Thierry (02) et La Ferté-sous-Jouarre (77)

30 Août 2015

http://cathelin-psychotherapeute.com


http://bit.ly/alcoolisme

 

Pervers-narcissiques.fr

Pervers-narcissiques.fr Site portail pour les victimes de PN

Geneviève Schmit - Experte dans l'accompagnement des victimes de manipulateurs pervers narcissiques

Geneviève Schmit, coaching thérapeutique.

. . © Geneviève Schmit, experte dans l’accompagnement des victimes de manipulateurs pervers narcissiques.
Pour toutes consultations à distance, laissez-moi un texto au 06.43.43.15.79


 

J’aurais grand plaisir à lire vos interventions sur le Facebook qui vous est dédié: Facebook pour les victimes de violence psychologique et de manipulation perverse. Soutien.PsyFacebook Soutien.Psy

 


 

Pages similaires :

Genevieve Schmit

En tant qu'experte dans l’accompagnement des victimes de manipulation perverse, J'ai mis en place un protocole qui peut se pratiquer à distance, de quelque pays que ce soit par téléphone ou Skype. 06 43 43 15 79 (laissez moi un texto pour que je puisse vous rappeler au plus vite)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *