Les 26 lettres pour sortir de la victimisation

Sortir de la victimisation et du "pourquoi moi."

Professeur Gérard-Yves CATHELIN, psychanalyste et addictologue.

Pour sortir de la position victimaire, il est important de développer l'alphabet de notre vie c'est-à-dire:

A)
A comme AGIR notre vie dans l’ici et maintenant de manière positive et enterrer le négatif passé voir le détruire.

B)
Ne plus se sentir BAFOUER par les BOURREAUX potentiels environnementaux.

C)
Ne plus être dans une position CATALEPTIQUE, mais au contraire être le CATALYSEUR énergétique au service de notre psychisme.

D)
DÉCLENCHER notre réflexion positive enfouie depuis plusieurs années ou cadenassée par l’image des bourreaux.

E)
Conjuguer le verbe ÊTRE pour présentifier L’ÊTRE à ÊTRE et se dire: « je suis une personne heureuse de vivre ».

F)
FACILITE la transition interne de la position négative vers la position positive, de dire que tout est possible si l’on s’en donne les moyens.

G)
GOMMER les traumatismes du passé en passant par une analyse approfondie avec dés professionnels de santé.

H)
Ne plus cultiver la HONTE, ni la nourrir afin de s’en servir contre la société ou ses représentants.

I)
Ne plus être dans l’IDIOSYNCRASIE (vivre de façon particulière avec ses impressions) mais vivre la réalité dans le présent.

J)
Faire grandir et faire pousser le « JE«  , ainsi se dire au quotidien JE suis, JE vis, J‘existe.

K)
Quitter le KALÉIDOSCOPE négatif de la vie pour KiDNAPPER les éléments positifs et les inclurez dans l’ici et maintenant.

L)
Sortir du LABYRINTHE que toute victime a pu se construire pour avancer sur l’authenticité de l’autoroute ensoleillée de la vie.

M)
Ne plus donner d’emprise à la MANIPULATION du monde extérieur engendrée par des potentiels bourreaux.

N)
Dénouer les NOEUDS négatifs qui obstruent notre NARCISSISME, parfois depuis notre NAISSANCE. Réfléchir sur les traumatismes inhérents à notre passé.

O)
Surmonter les OBSTACLES que nous nous sommes construits, ou qui ont été érigés par les traumatismes tout au long de la vie pour atteindre les OBJECTIFS que nous voulons dans le présent nous fixer.

P)
Ne plus être PARALYSÉ par les paroles édictées par l’entourage ou le monde social, mais PRÉSENTER un nouveau visage et un nouveau discours sur la vie quotidienne et future.

Q)
QUITTER définitivement la position victimaire pour une QUÊTE et une reconnaissance positive de soi-même, une estime de soi solide, un amour de soi-même porteur de sens.

R)
Ne plus jamais se sentir RABAISSÉ, mais RACCROCHER mes éléments constructeurs de notre nouvelle vie.

S)
Ne plus vivre dans la SÉCHERESSE affective, mais SEMER les grains de bien-être pour nous-mêmes , les arroser avec le plaisir de vivre au quotidien.

T)
TAILLADER et mettre en pièces tous les vecteurs négatifs qui nous ont accompagnés depuis des années, cela passe par une introspection nécessaire pour déjouer les possibles reliquats.

U)
Toute personne est UNIQUE, montrons cette UNICITÉ nouvelle à l’humanité toute entière.

V)
VIVRE l’instant présent dans se projeter dans l’avenir ni remâcher les souffrances du passé, cela ne peut que nous conduire soit vers l’anxiété ou la dépression avec une sécheresse de la pensée.

W)
Ne plus être un WOMBAT (rongeur qui creuse des terriers ) sortir de son terrier pour croquer et raccrocher les WAGONS de la vie.

X)
Ôter le XANTHOME (pseudotumeurs bénignes) que représente la position victimaire, pour être heureux à chaque seconde.

Y)
Être dans la YASSIFICATION (améliorer quelqu’un, changer quelque chose de notre vie) pour augurer une nouvelle harmonie interne.

Z)
Quittons la ZONE victimaire pour libérer nos ZYGOMATIQUES (muscles du sourire) et rire à pleins poumons de la vie qui nous attend.

J’ai bien conscience que cet alphabet peut être difficilement applicable, voire accessible, mais il le sera, si chacun se donne le désir de remonter aux sources de nos traumatismes par un travail sur soi approfondi.

Gérard Yves Cathelin - Le 16 octobre 2022
Restons en contact
Restons en contact

Parlons en !

Vous n’avez plus envie de souffrir ?


Consultations en ligne de 40 minutes par Skype et par téléphone

Restons en contact

genevieve schmit psychologue pervers narcissique
© Geneviève Schmit, experte dans l’accompagnement des victimes de manipulateurs pervers narcissiques depuis 2012.

Pour toutes consultations à distance, laissez-moi un texto au 06.43.43.15.79

La reproduction intégrale de mon écrit est autorisée. Cependant, mon nom complet ainsi que le lien actif de la page du site internet https://soutien-psy-en-ligne.fr ou/et https://pervers-narcissiques.fr est obligatoire. Vous remerciant de votre compréhension ainsi que de l’intérêt porté à mon travail.

Geneviève Schmit.
J’aurais grand plaisir à lire vos interventions sur le Facebook qui vous est dédié :
Facebook pour les victimes de violence psychologique et de manipulation perverse. Soutien.Psy

Gérard-Yves Cathelin

Psychanalyste - Psychothérapeute et addictologue La Ferté-sous-Jouarre & Château Thierry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *