Nourrir le loup, ou le pouvoir de la pensée

Un vieil Indien Cherokee racontait la vie à ses petits-enfants…

Il leur dit :  » Je ressens un grand tourment.
Dans mon âme se joue présentement une grande bataille.
Deux loups se confrontent.

Un des loups est méchant: il « est » la peur, la colère, l’envie, la peine,
les regrets, l’avidité, l’arrogance, l’apitoiement, la culpabilité,
les ressentiments, l’infériorité, le mensonge, la compétition, l’orgueil.

L’autre est bon: il « est » la joie, la paix, l’amour, l’espoir, le partage,
la générosité, la vérité, la compassion, la confiance.

La même bataille se joue présentement en vous,
en chacun de nous, en fait.

Silencieux, les enfants réfléchissaient… Puis l’un d’eux dit :
 » Grand-papa, lequel des loups va gagner  » ?

Le vieux Cherokee répondit simplement :
 » Celui que tu nourris ».

         

 

Cette légende est à méditer…

 

Je côtoie tous les jours une grande quantité de victimes de violences psychologiques et physiques.

Je peux constater que ces personnes se divisent la plupart du temps en deux groupes essentiels :

Ceux qui trouvent une certaine aptitude à rester dans la colère ou la haine

Ceux qui veulent vivre à nouveau, meilleur qu’avant …

A vous, à nous de choisir…

Geneviève Schmit


La reproduction intégrale de mon écrit est autorisée. Cependant, mon nom complet ainsi que le lien actif de la page du site internet http://soutien-psy-en-ligne.fr ou/et https://pervers-narcissiques.fr est obligatoire. Vous remerciant de votre compréhension ainsi que de l’intérêt porté à mon travail, Geneviève Schmit.

Pervers-narcissiques.fr

Pervers-narcissiques.fr Site portail pour les victimes de PN

Geneviève Schmit - Experte dans l'accompagnement des victimes de manipulateurs pervers narcissiques

Geneviève Schmit, coaching thérapeutique.

. . © Geneviève Schmit, experte dans l’accompagnement des victimes de manipulateurs pervers narcissiques.
Pour toutes consultations à distance, laissez-moi un texto au 06.43.43.15.79


 

J’aurais grand plaisir à lire vos interventions sur le Facebook qui vous est dédié: Facebook pour les victimes de violence psychologique et de manipulation perverse. Soutien.PsyFacebook Soutien.Psy

 


 

Genevieve Schmit

En tant qu'experte dans l’accompagnement des victimes de manipulation perverse, J'ai mis en place un protocole qui peut se pratiquer à distance, de quelque pays que ce soit par téléphone ou Skype. 06 43 43 15 79 (laissez moi un texto pour que je puisse vous rappeler au plus vite)

6 commentaires

  1. bonjour, mon époux suit une spychothérapie, c’est lui qui l’a voulu suite à une intervention des gendarmes..
    Il ne tape pas mais il est toujours en train de me déprécier, m’interdit tout sous pretexcte que cela coûte cher exemple, n’ouvre pas la fenêtre, n’achete pas ceci ou cela fait le, tu t’habilles mal d’ailleurs maintenant il dit qu’il s’en fou..
    Pour notre fille il dit que je m’en occupe mal, et regarde tout mes faits et geste et si elle fait un caprice c’est de ma faute car je suis trop gentille avec elle..
    Ma puce a 2 ans et demi et ne va pas au pot et là encore c’est de ma faute pour lui..
    On travaillait ensemble, on a vendu notre affaire il dit à tout le monde que c’est ma faute car j’ai eu un triple pontage et c’est à cause de cela..
    La vérité il avait plein de dette et là encore c’est de ma faute..
    J’étais son employé lui gérant non salarié, il dit que mon argent c’est le sien..
    Quand on est marié tout est pour les deux..
    On a un contrat de mariage (séparation de bien)..
    Cela va faire 1 ans qu’il ne fait rien, il ne travail pas, veut à tout pris une affaire, me remettre dans l’affaire mais je dois lui obéir, voir garder la boutique pendant que Mr se promenera…est il vraiement un pervers..
    Il voit ce spychatre et il me dit que lui tout va bien, c’est moi qui est un probléme..bref, il fait tout pour changer la situation que c’est moi le vilain petit canard..
    IL ME DIT QUE je l’empéche de vivre à cause de mon insufisance rénal (je suis en attente d’une greffe)..
    On est marié depuis 10 ans jamais il m’a emmené en vacance, jamais il m’a proposé quoi que se soit..
    ET encore il dit que si on part pas c’est de ma faute…
    Je ne sors plus de ma maison…
    Il veut que je sorte que je me proméne et que je le laisse seul à la maison…Pour aller ou?? Pourquoi veut il absolument restait seul avec ma fille..
    Quand nous étions en activité il fouillait dans les affaires des clients..
    QUAND PENSEZ VOUS??

    • Bonjour,

      A vous lire, une seule question me vient à l’esprit: Êtes-vous heureuse avec lui?
      Si la réponse est oui, suivez vous aussi une thérapie pour vous réguler …
      Si le réponse est non; qu’il soit PN ou pas importe peu à ce stade de la réflexion… et vous savez ce que vous devez faire.

      Bon courage! Geneviève Schmit

  2. Oh oui c’est vrai.
    Je les ressens bien en moi ces 2 loups. Celui de la révolte et de la colère est celui que j’ai nourri en premier, le premier qui m’a dit: « c’est inadmissible, ouvre les yeux et réagis » et maintenant, derrière lui j’entrevois son compagnon qui me chuchote: « Il y a un temps pour tout, il faudra bientôt savoir terminer le combat et partir sans se retourner, le cœur enfin léger« .
    Manipulée psychologiquement pendant de longues années, c’est le loup enragé qui m’a sauvée en me donnant la force de dire stop, petit à petit, chocs après chocs.
    Quand j’ai pu dire stop 1 fois,j’ai su que je pourrai le refaire encore et qu’un jour, ce serait définitif.
    Je vois maintenant le bon loup et je serai bientôt prête à le nourrir.

    • Le loup enragé dont vous parler c’est la voix de votre instinct de survie… il me semble que c’est autre chose que ce qui est écrit dans le texte indien.
      Cette énergie puissante a été pour vous, comme pour beaucoup, un levier qui vous a permis de reprendre votre vie en main et je vous en félicite !!

      Bon courage ! Geneviève Schmit

  3. Le commentaire que vous en faites est parfaitement vrai.
    J’ai choisi la seconde solution après des mois de torture que je m’infligeais à ne pas accepter qu’il ne soit pas puni.
    J’ai bien fait, je revis et le bonheur frappe à nouveau à ma porte.
    La pensée positive marche !
    Bref, il a perdu, il m’a raté, et ça suffit amplement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *